Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Le S3 s’amuse

Publié le 30 Juin 2008 par Nadine dans Les blogueurs et leurs enfants

Tous les ans, le dernier dimanche de juin, le S3 fait la fête. Ce n’était pas cette année chez tonton JMA comme les années précédentes avec paella et pièce montée mais chez JLG. Menu plus léger quoique très copieux, et à la place de la mer, la piscine à quelques mètres de la table. Cela nous a permis de continuer à picoler, pendant que mômes s’amusaient dans l’eau, tout en allant nous-même faire aussi les mômes  pour nous rafraîchir.
En gros ces fêtes du S3 c’est toujours un peu pareil et toujours un peu différent. Cette année, encore plus que les années précédentes, l’on a pu voir que le S3 se rajeunit de plus en plus, ce qui est un excellent signe de santé.

Plutôt que de mettre des photos où vous auriez retrouvé tous les camarades vus lors des manifs de l’année, je vous envoie deux des films faits par Neel. Neel a apparemment deux points communs avec Claude Lelouch : la façon de filmer, et le goût de filmer les jolies filles. Ce ne sera pour déplaire au parrain qui a le mauvais goût d’aimer Lelouch. Surtout que les jolies filles ce sont Fanny, Emilie et la belle brune en robe noire qui plie son fauteuil.
Neel filme Emilie
commentaires

Ce sont les meilleurs qui s’en vont (encore)

Publié le 28 Juin 2008 par Nadine dans Tchatche et niouzes

Il y a deux ans c’était Arlette. L’an dernier Agnès. Cette année Jacky, pilier du Jas (36 ans dans l'établissement), grand manitou de la physique chimie en collège, incontournable membre du bureau du S1 du SNES, de même de la cellule d’entreprise du PCF lorsqu’elle existait dans l’établissement. En bref, hier soir, le départ à la retraite de Jacky, entré instit puis PEGC dans le métier et ayant fini agrégé hors-classe, est une perte lourde.
Néanmoins, je me permet de souligner dans ce blog que j’ai acquis une certaine expérience pour l’accompagnement des néo-retraité ex-secrétaires de S1 du Jas il y a deux ans : en septembre 2006, j’accompagnais Arlette en Corse. J’attends maintenant de mon administration qu’elle me permette de faire la même chose, au même mois sur la même destination pour accompagner Jacky à Propriano.

Juste pour mémoire, et parce que je n’ai pas filmé la chorale des profs du jas interpétant Hasta Siempre Jacky hier soir, et puisque je l’évoque, voici Arlette dans ses œuvres il y a deux ans lors de son départ en retraite.
Arlette
commentaires

Alaturca, alafranca

Publié le 26 Juin 2008 par Nadine dans Voyages en Turquie

Après avoir écrit lundi sur Israël, c’est le tour aujourd’hui d’un autre pays européen, du moins sur les critères du sport et de l’Eurovision : je veux dire la Turquie. Chypre aussi, bien que plus à l’est, mais eux ils sont déjà dans l’Union Européenne. Certains commentateurs sportifs, pour faire les érudits s’évertuent à appeler l’équipe du pays d’Atatürk l’équipe ottomane, ce qui est à mourir de rire. Allez aussi faire un tour sur le site atheturk pour goûter la laïcité à la turque.
Hier soir, avec Rodolphe et Mathilde, nous sommes allés nous mettre dans une ambiance très turque pour regarder la demi-finale Allemagne-Turquie. Ce n’est pas le foot que j’apprécie mais l’ambiance de bar comme je l’ai déjà écrit. Bref nous avions choisi d’aller dans un kebab, Topkapı. L’ambiance y était en VO avec drapeaux et télé turcs. Pas mal de bira aussi. Même si la Turquie a perdu au bout du compte, nous avons vécu une chaude ambiance surtout au moment des deux buts.
Finalement, la défaite de la Turquie nous évite les drames diplomatico-footbalistiques prévus par cette hilarante nouvelle contée par le blog Turquie européenne.
Türkiye Alemaya
commentaires

Black and white

Publié le 25 Juin 2008 par Nadine dans Les blogueurs et leurs enfants

C’est Sonia qui les a surnommés comme ça. Ce n’est pas très malin peut-être, mais ils sont aussi mignons que ceux du whisky. Félix apprend à Neel à parler son suédois (il sait dire un mot : tak) tandis que Neel apprend le créole à Félix. A vrai dire ça marche surtout dans le sens créole-français puisque maintenant Félix dit ti moun et que pour lui enpile est devenu un superlatif de beaucoup. Avec JJ, le père de Félix, on a tenté de les faire déteindre l’un sur l’autre aussi dans la baignoire ou la piscine, mais c’était moins réussi.
Félix est le premier enfant que Neel a rencontré en arrivant en France. Ils sont maintenant de grands copains : ils s’enlacent quand ils se voient, se tiennent de longues causeries en sautant sur le trampoline, se téléphonent avec des conversations passionnantes (chanter Kirikou, dire bout d’caca etc…), préparent leurs futures courses de ski de l’hiver prochain (vivement l’hiver) et encore plein d’univers secrets qui n’appartiennent qu’à eux deux.
Ils sont plein d’énergie et la dépensent avec enthousiasme sur le trampoline chez JJ. La preuve en images.
Trampoline
commentaires

L’ami intime d’Israël

Publié le 23 Juin 2008 par Nadine dans Réflexions profondes

Ca faisait longtemps que ce blog n’avais pas disserté sur Nico le petit. En plus, Chico n’y est pas très bavard par les temps qui courent. Il est vrai qu’il a dû éponger plusieurs centaines de copies pas très palpitantes.

Après avoir fait du pied à toute la communauté (communauté de qui ? de quoi ? Est-ce que j’en fait partie ? Est-ce que Chico en fait partie ?), s’être découvert miraculeusement un grand-père juif, fiancé son fils à l’héritière Darty, Nico fait son pèlerinage en Terre Promise (promise à qui et par qui ?).
"La sécurité d'Israël ne sera véritablement assurée que lorsque, à ses côtés, on verra enfin un Etat palestinien indépendant, moderne, démocratique et viable" a-t-il dit à la Knesset. Quant à un Etat palestinien pour les Palestiniens et respecter le droit des peuples on peut toujours rêver… Il est vrai que notre chanoine du Latran a préféré aller à Bethléem qu’à Ramallah pourtant capitale de cet Etat qui peine tant à vivre.
Heureusement la providence divine a pu créer l’événement qui permet de crier au loup, je veux dire à l’antisémitisme avec une bagarre de rue où un jeune, par ailleurs juif, était impliqué et a été salement amoché.
« Les associations confessionnelles juives parlent d'une agression antisémite d'une personne isolée. Au contraire, des sources policières qui n'ont pas souhaité être identifiées évoquent un scénario différent, celui d'un passage à tabac consécutif à plusieurs échauffourées entre groupes de jeunes gens juifs et d'origine africaine. » [Le Monde 22 juin 2008]
Voudrait-on organiser la peur et le repli communautaire, de tous les communautarismes qu’on ne s’y prendrait pas autrement… Voudrait-on fourguer toutes nos armes comme au bon vieux temps où la France était le principal fournisseur d’armes et de nucléaire d’Israël, seul Etat solvable de la région, qu’on ferait exactement comme ça… Voudrait-on enfin lécher le cul des US, qu’on ferait pas mieux… Bref y a des jours, on le regrette un peu notre Chi. Tiens, rien que pour le plaisir de l'entendre encore, je vous remets la vidéo.
Quant à moi, j’ai inauguré aujourd’hui au collège mon tout nouveau porte-clef avec le drapeau de la Palestine. J’étais trop contente et je l’ai laissé traîner partout. Na !
N’oubliez pas au passage de faire régulièrement un tour sur le site de l’UJFP pour avoir une info autrement sur cette région du monde.
commentaires

At the end, friendship always wins

Publié le 22 Juin 2008 par Nadine dans Tchatche et niouzes

« Football is a simple game: 22 men chase a ball for 90 minutes and at the end, the Germans always win » Gary Lineker, capitaine de l’équipe d’Angleterre, après la coupe du Monde 1990.
Je n’ai pas pu me retenir d’envoyer cette citation la semaine dernière à Porto et à Istanbul de 1990. Quant à la France at the end every opponant win.
Mais en fait je m’en fous complètement. Le seul truc que j’aime dans ces grandes compétitions à la belle saison, ce sont les comptoirs et les terrasses des bars. Je ne regarde pas une seconde du match, je regarde les gens, et j’attends les grands ah… lors d’une action près du but, ou mieux encore les grands ouaih ! quand on marque (on puisque c'est nous qui marquons, bien sûr). En fait, j’aime la fête…
Déjà à l’automne dernier le rugby m’avait donné une très bonne soirée marseillaise, pour l’euro ça a été plus en demi teinte. D’ailleurs sans Flore je ne serai certainement pas allée voir France-Italie mardi dernier. Mais la venue de Sébastien, le départ prochain de Flore pour Gap (mind the gap !) ont été prétexte à un rassemblement de deux jours sur la villa dimanches d’une partie de la promo de l’an dernier. Sans compter qu'on a finit au Sextius jusqu'à une heure avancée avec d'autres camarades de promo.
Et les copains ! Vous revenez quand vous voulez, c’était trop sympa ! Ya qu'à voir le reste des photos de la soirée
(code sebflore).
commentaires

Les menus des CP

Publié le 21 Juin 2008 par Nadine dans Epicurisme et gastronomie

Je ne vais pas vous entretenir du menu de la cantine de Neel, comme pourrait le faire croire le titre, mais des menus des Commissaires Paritaires durant les FPMA de mai-juin. Nous faisons un travail collectif, nous avons eu des repas collectifs et c’est bien souvent ma pomme qui s’y est collée. C’est pas que je recherche de la reconnaissance (pour une fois) mais parce que c’est tellement agréable de sortir faire un tour pour aller faire les commissions plutôt que de planter au S3 ou en séance… Mais le mieux est de vous le faire en quelques photos.

A Marseille, mon spot de courses est le marché de Noailles et la rue longue des Capucins, en résumé le marché arabe avec le caddie de grand-mère. Les courses étant pour 20 à 25 convives, on y va généralement à deux ou trois. On passe par le traiteur puis quelques fruits et légumes et on concocte le tout au S3 dans la cuisine miteuse pas encore refaite. En gros ça donne ça. Il y avait aussi les croquettes de pommes de terres aux épices, les sardines farcies, la salade mechouia, le poulet etc…

A Aix, l’exercice est différent puisque nous n’avons pas de cuisine mais le parc Jourdan. Cela n’a pas beaucoup attristé les CP masculin, avec les beaux jours les étudiantes s’y font bronzer en maillot de bain. Donc le collectif m’envoie avec mon vélo au marché ou fréquenter quelques bonnes adresses. Ici c'était fromages faits à point pour accompagner le jambon cru, les tomates, le melon, les cerises et les chips.

Pour les nocturnes au S3, cela a bien souvent été pizza quand je n’étais pas là. Pour le dernier soir, on a fait un peu mieux, mais toujours arrosé.

Pour finir, les petits à côté qui regonflent le CP en plein effort. Tout d’abord à Aix, le café que j’amène tous les matins, et parfois aussi l’après-midi, dans un grand thermos, beaucoup plus apprécié que le café machine du Rectorat. A Marseille, le chocolat Côte d'Or (noir intense ou noir et éclats d'oranges) de Noailles, même pas encore périmé (mais presque). Et puis aussi quelques friandises : les croquants de Michèle, les gâteaux afghans de Sylvie et d’autres vices encore plus inavouables.
Jeu-concours : quel CP s’adonne aux joies des chaînes de mutations et des bonbons gélifiés sur cette photo ? A gagner : des bonbeck, bien sûr !

commentaires

Tout à coup un inconnu vous offre des fleurs

Publié le 19 Juin 2008 par Nadine dans Tchatche et niouzes

Cette phrase débile c’était le slogan d’accroche d’une pub débile pour un déodorant, il y a une bonne vingtaine d’années à la télé. Depuis les pubs ont plus d’images de synthèse, mais elles sont toujours aussi débiles je pense. J’écris je pense car je ne regarde quasiment plus la télé et cela ne me manque pas du tout.
Donc, hier après-midi, nous étions avec Emilie en train de déchaîner et chaîner une fois de plus car deux de nos chaînes étaient tombées à l’eau après débat, quand d’un coup mon portable sonne : « allo, ici Interflora, nous avons des fleurs à vous livrer ». Le soir un monsieur me livre un énorme bouquet de fleurs, je regarde la carte : c’était…… mon oncle de Grenoble (ben oui… vous êtes déçus, hein) pour me remercier de notre (Neel et moi) accueil il y a quinze jours. Je l’ai remercié chaleureusement, ça fait toujours plaisir de recevoir des fleurs et la dernière fois c’était à Istanbul.

commentaires

Salade de tomates des radins

Publié le 17 Juin 2008 par Nadine dans Exhibons nos bons plans et assumons notre radineri

Seb arrive tout à l'heure et nous allons passer la soirée avec Flore qui dormira aussi à la maison. Je crois qu'il est prévu sortie dans Aix, et heureusement que l'on ne fait pas passer les alcootests aux cyclistes……
Bref, en l'honneur de Seb, voici une autre recette radine. Et comme Seb est un Normand, tendance crème fraîche et cuisine au beurre, voici une recette très méditerranéenne à l'huile d'olive.

• Aller au marché vers midi-midi et demi et acheter des tomates très, très mûres. Et comme il est tard et que les marchands ne veulent pas remballer de la marchandise trop mûre, vous pouvez négocier des lots à prix bradés.
• Prendre quelques tranchettes dans votre réserve de pain dur. J'avais déjà expliqué dans une précédente recette qu'il ne fallait surtout pas jeter le pain dur, c'est un ingrédient de grande qualité dans beaucoup de cas.
• Frotter ces croutons avec de l'ail.
• Couper les tomates en morceaux, ajouter éventuellement d'autres ingrédients selon le marché (fenouil, cebettes, échalottes, concombre…). Ajouter les croutons frottés à l'ail.
• Verser de l'huile d'olive. Les tomates étant bien mûres, elles font beaucoup de jus qui imprègne les croutons et inversement, les croutons boivent le jus des tomates.

La salade de tomates des radins accompagne très agréablement par exemple les grillades. Mais pour les grillades, il faudrait qu'il s'arrête de pleuvoir deux jours sur trois pour ce mois de juin, en Provence !
Y a plus de saison, vivement le réchauffement de la planète !
commentaires

La bonne personne au bon endroit

Publié le 16 Juin 2008 par Nadine dans Réflexions profondes

Depuis ce matin nous siégeons en FPMA. Alors, on chaîne, on déchaîne, on rechaîne, bref on est enchaînés au rectorat en tentant de ne pas être déchaîné quand les autres disent trop de conneries, ce qu’ils font trop souvent. Ils sont une fois de plus énervé la prestidigitadora qui officiait en premier com’d’hab’.
Lolo nous a fait une entrée en matière magistrale lui aussi en citant Nicolas le petit : « placer la bonne personne au bon endroit » avait dit notre président le 2 juin. C’est donc qu’il y aurait des mauvaises personnes et des mauvais endroits ? Alors quid du service public qui ne connaît qu’un égal traitement des tous les usagers sur tous les territoires de la République ? Ou alors notre gouvernement — qui, rappelons-le est aussi notre boss en tant que fonctionnaires — ne chercherait-il pas à détruire le service public ? Et donc à faire de la GRH comme dans une entreprise privée ? Ne serait-ce pas ça au fond la loi sur la mobilité ?
Donc si vous n’êtes pas pour mettre la bonne personne au bon endroit, mais toute personne indifféremment sur n’importe quel endroit, car tous sont équivalents au yeux du service public :
Tous en grève demain, manif à Marseille aux heures habituelles
et comme le dit si bien Mu à ceux qui pensent qu’une grève de plus cela ne sert à rien :

On prie les directions syndicales comme on prierait Dieu. Mes camarades vous vous trompez d’adversaires !!!! Ce n’est pas parce que le bois est dur qu’il faut jeter la hache. Que proposez-vous pour l’aiguiser ou pour être plusieurs à en tenir le manche sinon des imprécations ?


Pour finir, ceux qui ont mis les bonnes personnes au bon endroit hier soir, ce sont les Turcs face à la  çek cumhuriyeti. Je ne sais pas si ce sera le cas demain soir avec les Bleus. Un petit commentaire venu de Porto qui ne rassurera personne :
Yes, i bet Neel would be of great value in this France team... I am sorry, but France is playing awful! Surprisingly, Portugal is doing well, but, as always, everyone is talking about Scolari's future and Deco's future, and Cristiano Ronaldo's future... Everything to destabilize our team.
Ce n’est pas grave, Neel soufflera quand même dans sa trompette bleu, avec son maillot et son écharpe, bleus aussi : les processus d’intégration passent aussi par des phases pas toujours très nobles.

commentaires
1 2 > >>