Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Articles avec #voyages au portugal catégorie

La nuit de Lisbonne

Publié le 28 Février 2012 par Nadine dans Voyages au Portugal

Pour reprendre un titre de la littérature allemande puisque je suis ce soir chez un prof de littérature. Premier post sur i-phone depuis un hot spot, on va voir ce que ça donne. Les Portugais sont des gens très classes. Non seulement air Portugal me payait l'hôtel à lisbonne mais en plus cela a été un hôtel 4 étoiles à Oriente, ce qui m'a permis de prendre le métro pour le centre et aller manger des tapas de poulpe et bacalhau en ville et de faire un tour dans le chiado et autour de rossio. Je ne m'en lasse pas cette ville est belle, de plus en plus belle à mes yeux. Vivement que j'y retourne mais auparavant j'attends que meus amigos y reviennent. À bien regarder les gens j'ai réalisé que cette ville n'est ni noire ni blanche, elle est métisse, et de tous les métissages possible de cette capitale de l'empire colonial le plus etendu et le plus long dans le temps dont le roi ordonnait à ses sujets ultramarins de prendre femme sur place. Bref j'ai quitté encore à regret Lisbonne pour rejoindre la capitale de l'empire d'aujourd'hui, new York. De niouzes bientôt.

commentaires

Greve e manifestação

Publié le 25 Novembre 2010 par Nadine dans Voyages au Portugal

PhotoService.com

C'est la grève tournante, mais à échelle européenne. Les Grecs ont ouvert le bal au printemps. Nous on a pioché tout le mois de septembre et d'octobre et maintenant, on se penche un peu moins pour laisser mesurer les autres. Ca a continué avec les étudiants à Londres et hier c'était au Portugal. On compte aussi pas mal sur les Irlandais : les banques ont joué avec leur économie, l'Europe leur prête pour renflouer les caisses et ceux qui vont rembourser ce sont les Irlandais par la réduction de leurs services publics qui sont ceux de toute la population en particulier des plus démunis, et les fonctionnaires de ces services publics par des baisses de salaires. C'est encore une fois prendre aux pauvres pour donner aux riches (et nous prendre pour des cons).

Au Portugal hier c'était la plus grosse grève générale depuis 1975 (the Golden Year selon Jaime, moi j'y étais !). Je n'ai donc pu m'empêcher d'écrire à Jaime et André que je leur souhaitais une bonne grève et que le prochain rendez-vous serait donc à Bruxelles pour une eurogrève et une euromanif finalement assez sympathique si cela permet de nous revoir plus vite que prévu ! Donc : Vive la grève générale !

 

NB : photos prises en 2008 avec Milou à Lisbonne.

PhotoService.com

commentaires

Festa do Avante !

Publié le 5 Septembre 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

PhotoService.com
Au cas où certains de mes lecteurs seraient en ce moment au Portugal, je signale que ce week-end c’est la fête d’Avante ! , le journal du PCP. Les dernières fêtes d’Avante ! auxquelles j’ai participé, c’était en 1975, mais j’ai encore le souvenir vivace des odeurs de sardines et de la fumée des barbecues, ainsi que de l’ambiance extraordinaire qu’il y régnait.
J’ai eu le temps aujourd’hui de lire le programme de l’espaço international dans le journal que j’avais acheté la semaine dernière en partant de Lisbonne : il faut dire que ce matin c’était la journée de punition annuelle au collège. C’est le vrai nom de la journée de solidarité — ex-Pentecôte— où exceptionnellement je suis allée uniquement pour casser les pieds, tout en lisant ostensiblement le journal et un tract de la CDU (Coligação Democrática Unitária, l’alliance du PCP et des Verts) pour les élections législatives du 27 septembre prochain, dont la une est une manif le poing levé avec plein de drapeaux rouges.
En fait, plutôt que d’aller m’embêter au collège, je préfèrerais aujourd’hui me retrouver dans la fumée des sardinhas à boire des super-bock ou du vin de l’Alentejo (haut lieu des luttes en 1975 !) et je suis sure que mes copains de la rua Estefania m’y accompagneraient bien volontiers, à moins qu’il n’y soient déjà, les veinards…
PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com
commentaires

Bilan d’un premier voyage

Publié le 31 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

J’avais le même âge que Neel la première fois que je suis allée au Portugal, c’était en 1975. Cela a été le voyage que j’ai préféré durant mon enfance, à peu près pour les mêmes raisons que Neel, mais dans un autre contexte : je vous donne traduction du courrier électronique envoyé hier à Miguel et Ana pour les remercier. Est-ce que Neel gardera, comme moi, dans son cœur, ce charmant pays ? Pour Baptiste en tous cas cela a l’air bien parti : il est revenu avec un drapeau du Portugal pour sa chambre et s’amuse à parler portugais…


Caro amigos de Porto,

J’arrive tout juste de France et je trouve tout juste le temps de vous remercier encore pour votre accueil au Portugal : aussi gentil que d’habitude. Je pense que je vais encore revenir… vous ne pourrez y échapper.
Vous savez que j’aime votre pays, mais je pense que les enfants en sont aussi tombés amoureux. Voici la liste de ce qu’ils ont préféré au Portugal.
En tout premier : praias. Toutes les plages : Foz do Douro pour les rochers, Nazare and Costa da Caparica pour les vagues. Maintenant, il faut qu’ils aillent voir celle de l’Alentejo ? (les plages préférées de Miguel)
En deuxième : gastronomia. Surtout : batatas fritas, arroz, peixe, frango e carne. Il ont adoré parce tout est servi avec frites ET riz. Ils ont adoré parce que c’est de la cuisine simple mais en grande quantité. Et… le restaurant que Neel a préféré est celui de Porto où il s’est endormi, vous vous rappelez le restaurant de merde choisi par Ana, comme le disait Miguel ? Ils ont aimé les bars avec les sumo de laranja natural etc…
En troisième : Pessõas. Ils ont     aimé la manière d’être accueillis. Ils ont aimé l’appartement d’Ana parce que leur chambre était au grenier. Ils ont aimé d’appartement d’André parce que c’est un vaste bazar avec plein de gens. Il leur manque d’aller voir Alvarenga, le plus bel endroit du Portugal ? (Alvarenga est un village de la montagne, les racines de Miguel et Ana)
Et plein d’autres choses. Maintenant… vous ne pouvez échapper à mes visites, mais peut-être dans le futur, vous ne pourrez échapper à Neel !
Muitos obrigada, até proxima
Et pleins de bisous
Nadine (et Neel)

Voici des photos pour illustrer mon propos : une sélection des 357 autres se trouve là (code Portugal).
PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com
commentaires

A bord du Lusitania Comboio Hotel

Publié le 29 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

La dernière fois que j’avais pris un train de nuit, c’était en Inde entre Hubli dans le Karnataka et Vasco de Gama à Goa. Ce ne fut pas franchement une bonne nuit, et ce n’est pas sans appréhension que je pris des billets de train entre Lisbonne et Madrid. Mais je n’avais pas franchement le choix et en plus Jaime m’avait donné le bon plan : ces billets sont trois fois moins chers sur le site de la Renfe espagnole et sur celui des Comboios Portugal. Allez comprendre comment s’établissent les tarifs…
PhotoService.com
Mais à part le fait d’arriver à un endroit nommé Vasco de Gama en Inde et de partir de l’endroit où il y a un pont Vasco de Gama au Portugal et qu’il y avait des rails, peu de points communs entre ces deux trains. En Inde c'étaitun type en uniforme qui accueillait les passagers à coups de bâtons (pour les étrangers des amendes). Ici une charmante hôtesse en tailleur. En Inde le train arrive sur un quai aléatoire ce qui donne l’occasion aux passagers de courir plusieurs fois. D’ailleurs, si on veut une place, mieux vaut courir car sinon on risque de rater son morceau de fenêtre pour l’accrocher. Prudemment, nous avions pris des secondes. A la gare Santa Apolonia de Lisbonne le train attendait sur le bon quai depuis plus d’une heure, ce qui permet de déposer des bagages et d’aller tranquillement acheter le journal — pour moi Avante ! bien entendu.
PhotoService.com
Dans le train indien c’était encore le type avec son bâton qui nous plaçait en hurlant des ordres, ici l’hôtesse nous a montré tout le confort du train avec le sourire : quatre vrais lits par compartiment, avec draps et couvertures, un lavabo et brosse à dents, savon et mousses pour les oreilles fournis par la compagnie. Par contraste signalons que dans le train indien c’était des banquettes en skaï, alignées, sans compartiment fermé, sur trois étages dans le wagon. Quant aux toilettes c’était une aventures que de les fréquenter.
Enfin le meilleur, le bar ! Absent évidemment en Inde, de toute façon, on y boit bien peu d’alcool (sauf à Goa). Là c’était un vrai bar, avec des vrais verres, des vrais cafés au perco et de la vraie cuisine. Et les tarifs étaient à peine plus chers que ceux du Portugal : 1 € le café, 1,50 € la bière, 4 € la demi-bouteille de vin, moyennant quoi la moitié du train était là, transformant le wagon en petit Barrio Alto roulant. J’ai donc passé la soirée avec un Allemand chevelu et deux militaires US de retour d’Irak et d’Afghanistan qui visitaient les bars européens. L’un d’eux était un Mexicain tatoué sur tous les bras et qui payait beaucoup de canons à boire…
PhotoService.com Et la nuit ? Alors que le train indien ne cessait de freiner et de siffler, ce train était très silencieux (ou alors j’ai accepté trop de coups à boire). Si le train indien fait 200 km en 7h30 c’est parce qu’il s’arrête tout le temps et ne roule pas vite. Le Lusitania Comboio fait 600 km en 9 heures, mais cela permet d’arriver frais et dispo à Madrid, en ayant bu un petit café parce que l’hôtesse vient vous réveiller avec un charmant sourire une demi-heure avant. Bref, je n’oserais pas vous proposer d’aller exprès à Lisbonne rien que pour prendre ce train, mais presque, parce que toutes façons y a tellement de chouettes choses à faire à Lisbonne et de chouettes gens à rencontrer !

PS : prochaine étape d’autres trains de nuit sympas ? Il paraît que le train Istanbul-Ankara et son bar sont un must. Ca tombe bien je pars à Istanbul le 28 octobre. Je crains quand même que le rakı qui y coule à flots ne soit fréquenté que par des hommes…
PhotoService.com
commentaires

Adeus Portugal

Publié le 26 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

Hier c'était la journée sans plage, la seule du voyage, mais j'avais avertis qu'ils pouvaient pisser par terre et se rouler dedans que ca changerait rien, il n'y aurait pas de plage. Ils n'ont pas pour autant ete prives de mer puisque nous sommes alles a l'Oceonario de Lisbonne dans le Parque de Nacôes celui de l'expo 98. Ils ont ete enchantes par tous les aquariums, les requins, les poissons, les poulpes geants etc... et ils ont patiente en faisant du kart a pedales pendant que je causait avec Jaime au bar...
Surprise aussi, ils ont aime le musee de Arte Antigua qui avait une expo temporaire le Portugal et le monde XVI-XVIIe siecles : paravents manban japonais, kriss, tableaux de missionnaires jesuites (on retrouve Francois-Xavier vu a Goa Velha), ivoires chinois de madones au yeux brides, negros sous toutes les formes etc.. Ils ont surtout ete impressionnes par l'accumulation d'or et d'argent par la couronne du Portugal sous forme de vaisselle.
Nous avons dit adeus et obrigado aux garcons du grand appart de la rua Estefania et nous sommes partis a la gare Santa Apolonia pour prendre le train de nuit vers Madrid. Le Lusitania Comboio Hotel est tellement bien que je lui reserve un article special prochainement. Nous sommes maintenant a Madrid et nous repartons demain en France...
Ate proxima !

commentaires

Costa da Caparica

Publié le 24 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

Hier et aujourd'hui sont les journee qui seront le sommet du voyage pour les momes : journee de plage et body-board a la Costa da Caparica. Demain ennui profond : des musee mais il faut bien que je leur impose un peu de culture.
La Costa da Caparica est la cote sud de Lisbonne avec 20 km de plage et des gros rouleaux qui deferlent au grand bonheur des surfeurs. Comme en plus la population est tres coloree (moins qu'a Estoril) et que cette annee le bikini bresilien montre fesses se porte beaucoup, et que ca betonne pas mal sur la partie nord de la cote, ca a des airs de Copacabana.
Nous avons soupe la bas et sommes rentres de nuit : la vue du Tage depuis le grand pont du 25 avril etait grandiose. Les momes etaient claques. La conversation entre grands s'est prolongee tard sur divers sujets . la FENprof et la FSU, les prochaines elections, Haiti et la Guinee Bissau etc...sans compter que Porto etait en train de mettre une branlee a Nacional a la tele.

Question jeu concours : Lisbonne compte plusieurs equipes de foot. Mais une seule d'entre elle a laisse de mauvais souvenirs a Marseille: Laquelle et pourquoi ? A gagner : cadeau surprise (de foot, pas la peine de jour Chico).


commentaires

Lisbonne la blanche ?

Publié le 22 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

Ce matin visite de Lisbonne. Surtout le tram dans l'Alafama et puis comme il faisait tres chaud on est partis a la plage.
Estoril est un endroit chic de Lisbonne mais comme le train venant de Cais do Sodre y mene directement en 20 mn on y trouve tous les quartiers populaires de Lisbonne qui vont joyeusement s'y baigner. Le quartier de Cais do Sodre, la gare qui y mene, est historiquement le quartier noir de Lisbonne. Pas loin se trouvait le Mocambo et le Poço do Negro, le puits des noirs, lire la fosse commune. Aujourd'hui les quartiers noirs sont plutot les quartiers au sud du Tage. Il n'empeche que Neel se fondait dans le decors aujourd'hui a Estoril. Pour faire bon poids sur l'histoire coloniale du Portugal, nous avons fini a Belem avec sa tour point de depart des bateaux au XVe siecle et son monument des Discombrimientos eleve par Salazar pour son expo rate de 1942 a la gloire des navigateurs portugais.
commentaires

La mer n'a pas cesse de monter

Publié le 21 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

Dernier jour hier a la plage de Nazare presque impraticable. Avec le vent la vague de front de mer etait enorme, ce qui a permis aux momes de s'amuser a courir sur le sable mais pas de se baigner. Ne cessant de monter, elle a progressivement mouille les serviettes de la moitie des familles sur la plage ce qui etait bien marrant.
Nous sommes partis cet apres-midi en bus pour Lisbonne et nous avons atterris au grand appartement de la rua Estefania, accueillis par Andre. Cele n'a pas change depuis deux ans : des tas d'etudiants de toutes les nationalites vont et viennent dans un grand bordel sympathique. Et c'est bien ce qui enchante les deux enfant qui s'y sont sentis tout de suite comme des poissons dans l'eau. Premiere visite de Lisbonne : le bateau qui traverse le Tage jusqu'a Cacilhas : un enchantement...
Demain visite de Lisbonne plus approfondie avec un must : le tramway.
commentaires

Mare, praia, jogos, body-board, sardinhas, arroz mariscos etc...

Publié le 20 Août 2009 par Nadine dans Voyages au Portugal

Tout d'abord bravo a JPM qui vient de trouver la reponse a une question posee il y a deux ans et demi depuis la Cambodge. Oui c'est bien Kim Wilde qui chantait Cambodia et c'est au Cambodge que j'ai rencontre mes amis portuguais et donc la boucle est bouclee.
Nous sommes donc depuis avant-hier a Nazare qui a bien change depuis 1975, la derniere fois que j'y etais (the golden age selon Jaime, c'etait le temps ou l'on croyait ici a la revolution). Maintenant c'est une grosse station balneaire et il ne reste plus les barques de pecheurs remontee par des boeufs. Il reste cependant les maisons blanches et les femmes habillees en noir avec un fichu sur la tete. La ville s'est fortement etendue et elle sent encore le poisson grille de midi a minuit (au moins). C'est une station familiale envahie de Francais-Portugais comme toute la cote. Jusqu'a une heure avancee c'est le passeo sur la rue du bord de mer en mangeant des glaces pour les enfants et prennant sa premiere cuite pour les ados.
Neel et Baptiste se regalent : la mer a beau etre tres froide, ils se jettent avec bonheur dans les rouleaux avec leur body-board et construisent des chateaux de sable avec leur seau et leurs pelles. Lorsqu'ils reviennent a 8 heures du soir de la plage, on se precipe affames au resto et la c'est le bonheur avec la cuisine portugaise : les portions sont gigantesques et c'est riz et frites avec poisson ou viande.
Nous parons demain pour Lisbonne avec nos body-board dans la soute du bus.
commentaires
1 2 3 4 5 > >>