Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Une année 2008 bien remplie

Publié le 31 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

Avant d'attaquer 2009, le bilan 2008 ?
Après 2007 qui fut l'année des voyages, 2008 qui fut aussi l'année… des voyages. Mais celui qui a le plus compté, c'est celui vers Haïti, car nous partîmes à deux et nous nous vîmes trois en arrivant à l'aéroport.
J'ai l'habitude de ramener de mes voyages, des santons à ma mère quand j'en trouve. Maintenant sa crèche est vraiment internationale (mondialisée ?), vous en avez eu un aperçu ces derniers jours. Et encore je ne vous ai pas montré les bonhommes chinois, les maisons portugaises, les temples viet, la dame maïs colombienne… Ci-dessus, les trois santons que j'ai ramenés cette année. Les mariés mexicains, genre Tim Burton, viennent de New York. C'est là que j'ai commencé l'année, en revenant de Montréal. Le vendeur de coca (ou de bouteilles d'essence ?) vient de Port-au-Prince. Il n'y a grand chose à acheter à Haïti, pas d'artisanat, vu qu'il n'y a pas de touristes. Mais en cherchant bien, j'ai trouvé. La vendeuse de tourbe vient d'Irlande. Ca manquait une rouquine dans cette crèche.
Quoi d'autre en 2008 ? J'ai réaménagé ma maison (vous vous doutez pourquoi), j'ai réaménagé mon emploi du temps (pour la même raison), j'ai adhéré à la FCPE, j'ai été élue nationale dans un corps très qualifié encore à gestion nationale, des imbéciles ont décidé de me faire la gueule, c'est pas grave, j'ai connu des nouveaux amis très sympas, j'ai appris à faire des power-point, j'ai amélioré ma pratique du bahasa indonesia, j'ai fait quelques progrès aussi en kreoyl Ayiti,  je suis encore meilleure aux suduku que je fais en niveau diabolique, j'ai découvert le resto le plus sympa de Marseille, et encore plein d'autres choses, et ce soir je suis avec de vieux amis chez ma chef pour fêter le Nouvel An.
J'espère que l'année 2009 sera aussi remplie que l'année 2008.
commentaires

Des nouvelles de Terre Sainte (suite)

Publié le 30 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

J'ai très honte, je n'étais pas à la manif hier soir à Marseille (venir d'Aix à 18h alors que j'étais dans un passionnant travail !) mais apparemment je n'ai pas manqué :

Il y avait tellement de monde ce soir sur le Vieux Port (2000 personnes environ) que le rassemblement s'est transformé en manifestation qui a remonté toute la Canebière. Ce qui est complètement nouveau, c'est la présence très massive de la population arabe de Marseille avec des slogans extrêmement pertinents reliant les crimes israéliens à la complicité de Sarkozy et des régimes arabes. C'était une manif jeune et hyperdynamique, pleine d'espoir. Le PCF était là avec drapeaux et tracts
Pris par le succès, on n'avait ni banderole de l'UJFP, ni sono. Nos 600 tracts sont partis à toute allure.
Il y a eu plusieurs interviews des médias locaux (FR3, la Marseillaise, France Bleue).
A l'unanimité des organisateurs UNE NOUVELLE MANIFESTATION AURA LIEU DEMAIN MARDI 30 JANVIER à 18 H AU VIEUX PORT EN DIRECTION DU CONSULAT D'ISRAËL (rue Paradis).
Dans les jours qui suivront, il est prévu de se retrouver tous les soirs à 18 h au Vieux Port (permanence Gaza).


Bref, pour vous dire qu'à Marseille à l'heure de l'apéro y a de quoi s'occuper cette semaine.
Sur l'autre Terre Sainte — celle où ne pleuvent pas des bombes tous les jours —  chez ma mère, d'autres luttes  sont mises en avant. Il y a par exemple  une intermitente du spectacle (santon vénitien) et une rom (santon aixois), que le gendarme ne vient pas embêter puisqu'il lui tourne le dos :


Il y a aussi des minorités visibles (outre Balthazar) comme ce parent d'enfant né en France (santon napolitain) et cet émigré venu d'Asie mineure (santon turc) :



Demain, dernier chapitre, les acquisitions de l'année et quelques autres exotiques.
commentaires

Des nouvelles de Terre Sainte

Publié le 28 Décembre 2008 par Nadine dans Réflexions profondes

Je comptais aujourd'hui vous causer de la crèche de ma mère, de son côté international, interculturel etc… mais j'ai été rattrappée par l'actualité en Terre Sainte là où se situe la crèche. Béthléem est en Cisjordanie mais c'est de la bande de Gaza qu'il s'agit. Je vous reproduit le communiqué de l'UJFP, excellente association où les goyim et même les juifs peuvent adhérer.
La manif à Marseille c'est demain,
lundi 29 décembre, à 18h au Vieux-Port.


Communiqué du Bureau National
De l'Union Juive Française pour la Paix

Gaza : la responsabilité directe de la France
et de l'Union Européenne

Du blocus à l'assassinat collectif

L'armée israélienne a attaqué Gaza cette nuit avec des moyens militaires énormes. Le premier bilan fait état de 150 morts, civils pour la plupart. Ce massacre était annoncé, envisagé et commenté ces derniers jours dans la presse israélienne, après la fin de la trêve respectée par le Hamas et rompue sans arrêt par l'armée israélienne. Ce crime a été rendu possible par l'impunité totale accordée à Israël depuis bientôt 9 ans et le soutien actif dont il bénéficie au sein de l'Union Européenne. Il est le résultat direct du «rehaussement de la coopération avec l'UE» imposée par la présidence française contre le vote de report du Parlement Européen.
Depuis maintenant des années, la bande de Gaza subit, avec le soutien complice de l'Union Européenne un siège criminel qui viole délibérément toutes les lois internationales : un million et demi de civils sont prisonniers de l'armée israélienne et privés de tout : de nourriture, de carburant, d'électricité, de médicaments, de matériel scolaire … Moins d'un dixième des camions nécessaires au ravitaillement normal de la population parviennent à passer. L'aéroport et le port ont été détruits avant même d'avoir jamais pu fonctionner. Il est interdit de pêcher. Seuls quelques bateaux affrétés par des militants ont pu forcer le blocus. La population subit une «punition» collective impitoyable pour avoir «mal» voté. La communauté internationale laisse faire, voire encourage ce siège. L'occupant a expulsé Robert Falk, le rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme de l'ONU.
Il n'y a aucun statu quo possible, aucune perpétuation envisageable de ce siège impitoyable et criminel. Tout peuple assiégé a le droit de résister à l'oppression.
Aucune symétrie ne peut être établie avec les quelques missiles qui sont tombées sur des villes israéliennes. Il n'y aura pas de sécurité pour les Israéliens sans sécurité pour la population de Gaza. Les politiques européenne et américaine depuis Annapolis, en évitant d'affronter la réalité de l'occupation, aboutissent à l'impasse attendue dont encore une fois le peuple palestinien paie tout le prix.
L'Union Juive Française pour la Paix dénonce le crime qui se déroule contre la population de Gaza. Elle appelle à manifester partout contre cette nouvelle agression. L'UJFP exige une réaction immédiate du gouvernement français, de la Communauté Européenne et de l'ONU pour faire cesser l'agression et pour mettre un  terme au blocus de Gaza.

BN de l'UJFP le 27 décembre 2008

Pour illustrer, deux photos de la crèche de ma mère :
Il y a un rabbin


Mais il y a aussi quatre arabes (et un derviche tourneur dans la position du ravi).  C'est un peu comme en Terre Sainte (je fais comme le Guide Bleu j'évite par de qualifier ce pays) sauf qu'il n'y a pas de mur et que les enfants palestinien ont a manger, vu qu'il y a un boulanger (une vendeuse de calisson, des bergers…).
commentaires

Le père Noël est passé

Publié le 26 Décembre 2008 par Nadine dans Les blogueurs et leurs enfants

Il est même passé deux fois, chez chacune des grand-mères de Neel. Notre pirate des Caraïbes y croit d'ailleurs dur comme fer, surtout qu'à Haïti ce n'était qu'un faux père Noël alors qu'en France c'est un vrai, la preuve, les tonnes de jouets qui se sont accumulés dans ses souliers. La photo ci-dessous ne vous donne qu'un faible idée des pyramides de jouets accumulées devant la cheminée : à 11h30, heure du cliché, le chantier commençait d'être passablement déblayé. Petite déception quand même : père Noël n'est pas passé à la maison, on espérait peut-être une troisième avalanche de cadeaux ? Faut dire que la mère, prévoyante, mais peut-être déjà un peut castratrice, avait passé un e-mail depuis decathlon une semaine auparavant pour indiquer la pointure des ski et le lieu de livraison, pendant que l'enfant était en train de faire ses premiers pas avec des rollers au rayon roller, c'est-à-dire à l'autre bout du magasin. On a les stratégies qu'on peut…

Au fait moi aussi j'y crois au père Noël : une paire de Cabasse quand on demande simplement des haut-parleurs, y a de quoi avoir la foi, non ?

commentaires

L'étrange destin du père Noël

Publié le 25 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

Avant de vous entretenir demain du premier Noël de Neel en France, quelques réflexions sur cet étrange personnage auquel bien des gens croient encore : par exemple ceux qui pensaient que 10 % d'intérêt dans un placement financier ça pouvait exister sans qu'il y ait escroquerie…
Le Père Noël était à l'origine saint Nicolas, évêque de Myre en Turquie actuelle. C'est Luther qui l'élimina des traditions protestantes pour le remplacer par le Christkind et déplacer la remise des cadeaux de la saint Nicolas le 6 décembre à Noël le 25. Aux Provinces-Unis cela devient le Sinter Klaas qui traversa l'Atlantique dans la foulée (sans les rennes) et devint Santa-Claus. C'est la presse américaine qui, au XIX° siècle, fixa graphiquement la silhouette et le costume du bonhomme qui arriva en France après 1945 avec les troupes et la mode américaine.
Par un effet de boucle on retrouve maintenant saint Nicolas sour les traits… du père Noël ! La photo ci-dessous a été prise à Demre en Turquie. Or Demre n'est autre que Myre, la ville de saint Nicolas honoré ici jusque dans la buvette de la gare routière.
Joyeux Noël à tout le monde !
commentaires

Les momies de Marseille (pas celles que l’on sert avec des glaçons)

Publié le 24 Décembre 2008 par Nadine dans Les blogueurs et leurs enfants

Parmi les occupations de vacances, il y a les musées. Surtout pour les enfants d’intellos, ça tombe bien, je suis une intello. Rassurez-vous Neel a aussi droit aux manèges et aux auto-tamponneuses, d’ailleurs le bas du cours en ce moment c’est un vrai guet-apens.
Hier donc, avec Catherine et ses deux enfants, Pierre 11 ans et Cécile 8 ans, nous sommes parties en virée à Marseille. Nous sommes d’abord allées au restaurant Haïtien pour manger, faire la bise à Eugénie et acheter des tableaux, puis chez les Chinois et les Africains pour acheter les fruits exotiques de Noël. Nous avons fini la promenade à la Vieille Charité au musée des Antiquités Méditerranéennes, sections égyptienne et grecque. Pierre, qui est en 6ème, est incollable sur Horus qui lui a permis de briller lors d’un exposé en classe, c’est dire si nous étions bien accompagnés. Le clou de la visite était bien entendu les momies d’animaux et d’humain. Brrr… Et puis, Neel, sur les traces de sa mère, à fait 195 photos.


PS : décidemment sur les traces de sa mère, Neel a déjà noté que le 29 janvier c'est grève et manif. Il en piaffe déjà d'impatience.
commentaires

Crèches haïtiennes

Publié le 22 Décembre 2008 par Nadine dans Haïti


Lorsqu’on a dit la semaine dernière à Neel qu’il allait faire la crèche chez Mimi, il a pris un air mi-affolé, mi dubitatif et a demandé : « il y aura beaucoup d’enfants ? ». Et là on a ri ; à Haïti, une crèche c’est un orphelinat et Neel connaît bien la crèche ;
Bref, samedi dernier Neel a bien fait la crèche chez Mimi et Papou et a réussi à sortir. Aujourd’hui j’ai déballé la crèche que j’ai achetée à Haïti : il s’agit de petits personnages dans une noix de cocoyer. Ce sont tous des noirs, même Jésus, Marie et Joseph. Et pour faire encore plus haïtien, je n’ai mis ni mousse, ni arbre, ni herbe : comme cela ça évoquera les mornes pelés.

commentaires

Promenade avec l’IEN solitaire

Publié le 21 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

Pauvre Jef ! Il a passé son concours de chef et le voici goûtant son premier poste à… Roissy ! Il est vrai que pour quelqu’un venant de la Réunion, c’est peut-être le plus proche pour un rapprochement de conjoint. L’administration parfois ne manque pas d’humour.
Bref, le voici habitant maintenant dans l’Oise, au sud de la Picardie, à Ermenonville. Moi qui ne recule devant rien — je suis même allée rendre visite à AZ à Coulommiers, son premier poste — je suis allée dans son bled du fin fond de la région parisienne avec Patou, sa femme, qui elle arrivait de la Réunion.
A Ermenonville c’est simple il n’y a rien ou presque rien. Patou a beau s’exclamer que c'est vachement beau, en hiver c’est encore pire. Mais ce que j’aime avec Jef et Patou, tout comme avec Aurelia l’an dernier, c’est que même si on ne voit pas pendant longtemps (4 ans pour Aurélia !), lorsqu’on se retrouve on a l’impression de continuer la conversation interrompue la veille.
Donc à part Jef qui espère ne pas y faire de vieux os, on trouve à Ermenonville un personnage célèbre mais enterré. Sa tombe se trouve au milieu d’un petit lac dans un grand parc. Qui est-ce ? Deux indices photographiques : sa tombe et sur la deuxième photo, je suis par terre, le nez dans le ruisseau mais ce n'était pas de sa faute. Et puis aussi une rotonde en béton qui porte pompeusement le nom de Temple de la Philosophie.
A gagner : un bouquin de cet écrivain célèbre.

 
commentaires

La traversée de Paris

Publié le 20 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

Du centre à l'ouest et inversement avec Patou hier toute la journée. Nous avons surtout fait des choses très exotiques. Mais ne nous méprenons pas sur ce qu'est l'exotisme pour chacun. D'abord ce que nous avons raté : nous sommes allées à l'ambassade d'Indonésie pour manger à la cantine mais hélas trop tard. C'est bien dommage ça avait l'air bon et sympa avec plein d'Indonésiens qui finissaient leur repas. La cantine c'est un algeco au fond de la cour et dans la cour on voit bien qu'on est en Indonésie. En fait de nasi ayam (ça avait l'air d'être le plat du jour) on s'est rabattues sur un autre quartier car à Passy, où se trouve l'ambassade, c'était bien trop cher. On a mangé des sushi à Montparnasse.
Après les courses sur les Champs et ailleurs, nous avons fini dans le Little India entre La Chapelle et Gare du Nord, à acheter des bonbons piments, des samoussas, des mangues et de la canne à sucre. Mais ça c'était pas du tout exotique pour Patou. Car Patou vient de la Réunion pour rejoindre son chef de mari exilé dans le Val d'Oise cette année. Et donc ce qui était le plus exotique pour elle c'était le froid et la ville.







La cour de l'ambassade d'Indonésie


Oecuménisme religieux en boutique à Little India mais on est bien à Paris


commentaires

Une petite leçon d'images

Publié le 19 Décembre 2008 par Nadine dans Voyages

J'ai passé la soirée et la nuit chez Mathilde à Paris. C'est presque un retour aux sources pour ce blog puisque nous avons écrit conjointement notre deuxième article ici même lorsque je suis partie aux Cambodge en février 2007. Mathilde est une des plus fidèle lectrice de ce blog.
Mathilde est aussi une documentaliste pleine ressources et une photographe experte qui m'a enseignée comment me servir en manuel de mon nouvel appareil photo. Voici donc nos essais merveilleux suite à cette leçon.

Essai sur la vitesse
La vitesse lente c'est pas toujours top…



Essai sur l'ouverture




Autre essai sur l'ouverture


Là c'est mieux non ?
 
 

Merci Mathilde ! Maintenant, je vais AUSSI passer mon temps à régler mon appareil photo et peut-être à prendre encore plus de photos si c'est possible…
commentaires
1 2 > >>