Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Frankenstorm ici aussi

Publié le 30 Octobre 2012 par Nadine dans Niouzes narcissiques


AP Photos: Capturing Sandy's Wrath par associatedpress

Les Américains, c'est bien connu, ne font pas les choses à moitié et surtout aiment à le faire savoir. La tempête Sandy s'est abattue sur l'Est des Etats-Unis la nuit dernière et a fait un paquets de dégats : les extraits ci-dessus sont assez parlants. La Grosse Pomme a l'air assez chavirée. Mais, s'ils jouent assez fort dans la catégorie catastrophes naturelles, ce blog se doit de souligner qu'il ne sont pas les seuls. Rappelons pour commencer que Sandy a traversé les Caraïbes avant de remonter vers le nord, et que le sud d'Haïti compte environ cinquante morts ce qui fait beaucoup plus proportionnellement que les seize morts états-uniens. Quant aux gens privés d'électricité, pour beaucoup c'est toute l'année en Haïti. Il vrai que Wall Street est dans South Manhattan et non à Petit Goave…

Revenons dans notre vieille Europe et plus précisément au centre du monde habité, à savoir Aix et Marseille. Nous avons eu aussi notre petite tempête automnale habituelle en climat méditerranéen. D'abord la pluie, un véritable déluge la semaine dernière et surtout vendredi dernier. Puis deux jours de Mistral à décorner, les bœufs, les cocus et tout ce que vous voulez. Il y a des dégats : des branches arrachées, le Napoléon Bonaparte qui a frappé le quai mais aussi chez moi. A la villa Dimanches, le toit a pris l'eau et il goute dans l'escalier. Ayant contacté le couvreurs qui nous avait fait les travaux il y a trois ans avec garantie décennale, j'ai appris… qu'il avait pris sa retraite ! Me voici donc à recherche d'un autre couvreur pour au moins replacer les tuiles comme il faut. Quant à la fillotière… elle n'a rien, mais Anne la voisine a vu son velux partir et l'a retenu de justesse pour l'accrocher avec des cordes et du scotch. Elle compte sur les assurances. Quant à moi, ma décision de changer les fenêtres assez vite en a été confortée.

Allez demain Halloween (la fête qui a remplacé la Toussaint dans le monde occidental), qui sait ce qu'il nous réserve ? Et une spéciale dédicace à W, Romney et à tous les Républicains qui ne croient pas au réchauffement climatique.

404203_507184409292542_927323917_n.jpg

commentaires

Les croissants aux beurs

Publié le 21 Octobre 2012 par Nadine dans Tchatche et niouzes

PhotoService.com PhotoService.com

Lorsque j'ai acheté la fillotière, j'ai annoncé que, entre boire ou conduire j'avais choisi, c'était la deuxième option. Et donc les concerts à Marseille sont dans cette option. Avec ma copine Milou que nous sommes allées hier soir à la Fiesta des Suds en tram, départ devant la porte et arrivée devant la porte de la salle. Autant dire le grand luxe.

La Fiesta aux Docks avait fait le plein avec à l'affiche Dionysos et Zebda, entre Valence et Toulouse, du rock méridional. La dernière fois que j'avais vu Dionysos c'était au théâtre du moulin avec un son moisi. Hier soir plus grandiose , grand spectacle mais... moins intime. Et toujours ce répertoire décalé qui est leur marque. J'avais vu Zebda il y a longtemps à Aix, aussi sur une petite scène. L'efficacité était déjà là. Elle n'est pas partie malgré les ans. On a planqué nos pains au chocolat et on a apprécié les croissants aux beurs. Il faisait chaud hier soir à Marseille grâce au vent d'est et c'était encore plus chaud aux Docks des Suds, certains avaient bien sûr tombé la chemise : la preuve dans la vidéo ci-dessous. Ca a fini avec le tube insupportable des manifs, Motivés, mais aussi les messages politiques attentus et qui font du bien (la droite, l'extrême-droite, la défense des étrangers et des classes populaires, la valeur des services publics).

Voilà c'était très chouette, même si ce n'était pas aussi myhtique que les mêmes Zebda un 14 juillet place du Capitole comme un de mes lecteurs que je ne citerais pas.

 

 


Avec Milou on s'est finie à la bière en dansant avec la banda de la Fiesta qui alternait des airs hispaniques avec des tubes contemporains revisités (Kashmir, Seven Nation Army…). On est parties quand ils ont attaqué Reality, la musique de la Boom. Faut quand même pas exagérer.

 


PhotoService.com

 

 

Au petit dej ce matin encore du Zebda et quelques trophés ramenés de la Fiesta.


PhotoService.com

commentaires

Une sainte colère

Publié le 20 Octobre 2012 par Nadine dans Réflexions profondes

 

C'est assez rare que je regarde la télé, je suis donc assez peu abreuvée de pub. L'autre soir, j'ai eu envie de regarder un programme sur Arte et voilà que je tombe avant le programme sur une publicté vantant le tourisme en Israel. Dans la vidéo, plein de gens heureux et souriants, des rues ripolinées et pas un Arabe bien sûr. Jérusalem sous toutes coutures, comme c'est formidable et beau.

Alors là j'étais en colère ! Arte est une chaîne publique, financée par nos impôts avec très peu de pub, et voilà qu'à l'heure de plus forte audience il y en a une qui vante et montre une ville qui, je le rappelle est une ville occupée en dépis des résolututions internationales et que cette occupation n'est pas reconnue, même et surtout par la France. Il est donc insupportable à plusieurs titres que voir cette pub envahir un écran de télé publique.

je n'ai pas trouvé la pub originale, je vous envoie deux équivalent commercial US. Entendre shalom veut dire paix, ça fait grincer des dents quand on connait le sort des Palestiniens et la conception de la paix version gouvernement israélien.

 

 

 

Plus rassurant, j'étais il y a quinze jours chez des curés, et René qui est spiritain et qui rêve de visiter Gaza, a demandé à son confrère Dominicain comment c'est à Jérusalem. Chacun connaît la grande école boblique de Jérusalem tenue par des Dominicains français. Ce dernier a répondu : "je n'y suis pas allé, mais tous ceux que je connais, en reviennent du côté des Palestiniens."

Allez rien que pour le plaisir et parce qu'on ne s'en lasse pas, je vous envoie la vidéo touristique tournée à Jérusalem que je préfère.

commentaires

Une corvée parentale incontournable

Publié le 13 Octobre 2012 par Nadine dans Les blogueurs et leurs enfants

PhotoService.com

PhotoService.com Etre parent ce sont des joies et des corvées : j'enfonce des portes ouvertes. Parmi les corvées il y a vérifier les devoirs, ranger la chambre quand le bordel déborde dans le couloir… et corvée suprême… se taper les déplacements sportifs le week-end. C'est fini les temps des camionnettes pourries de l'entraîneur avec les gamins entassés dedans sur les fauteuils approximatifs et les strapontins ; le tout sécuritaire est passé par là. Il y a donc plein de voitures particulières sur la route les samedi et les dimanche pour amener les moutards un par un sur les terrains de sports et les gymnases. Je ne suis pas sûre que la sécurité routière y trouve réellement son compte, mais je suis par contre sûre que le bilan carbone est mauvais et que les gamins ratent un truc : la troisième mi-temps avec les copains, au soda avant un certain âge… et à autre chose après.

Quant au point de vue parent c'est contrasté. Il y a le père supporter qui le vit à fond au bord du terrain, y a les mamans angoissées de s'éloigner de progéniture et puis y a ceux comme moi que ça gonfle franchement de se taper un après-midi voire une journée au son des balles de ping pong ou des coups de sifflet de l'arbitre. Aujourd'hui c'était à Saint-Martin de Crau, soit deux fois cinquante quatre kilomètres pour un tournois de ping pong. En plus le club avait oublié d'inscrire les minots et l'entraîneur s'était trompé sur la catégorie d'âge de Neel. Il quand même joué avec les moins de 11 ans, ce qui veut dire né avant 2001, dans les montées descente. Ne me demandez pas ce que cela veut dire, je n'ai pas tellement suivi : j'ai descendu deux paquets de copies et… je suis allée au vide-grenier de l'école à d'à côté (les écoles privées catho les meilleures, plein de dadames et de vraies bourgeoises). Bref, j'ai pu un peu compenser la corvée.

Pour la prochaine fois je vais tenter de copiner avec d'autres parents histoire de partager. Dès mardi soir à l'entraînement.

commentaires

Les petits pains au chocolat et une petite madeleine

Publié le 10 Octobre 2012 par Nadine dans Réflexions profondes


Dassin Joe - Petits pains au chocolat par Salut-les-copains


Dans les années 1970, les petits pains au chocolat c'était un tube de Joe Dassin. J'ai eu envie de le revoir, rien que pour emmerder Copé, Le Pen au Chocolat. En plus, dans leur cas, ce n'est même pas un problème de lunettes comme dans la chanson, c'est un problème de démagogie pure et simple : ces gens là qui font de l'islamophobie et qui ont courtisé la soi-disant communauté juive durant cinq ans, sont les mêmes qui étaient antisémites il y soixante-dix ans. Ils sont à vomir et le duel de guignols à la tête de l'UMP ne fait même plus rire. Dans cinq ans le boulevard qui sera offert à Marine et cie, ne sera plus de la faute de la gauche comme on a tenté de nous le faire croire depuis trente ans, il sera clairement ouvert par la droite dite classique. Parce que tant qu'à faire, Marine, elle est finalement plus sexy dans le look et dans les idées que ces vieux schnocks.

Bref, colère. Et colère aussi contre le changement on attend toujours que ce soit maintenant : les étrangers se font toujours expulser (par exemple les Haïtiens en Guadeloupe) et le traité Sarko-Merkel approuvé sans sourciller. Du côté de chez nous, on a certes des avancées, reculer ce n'était plus possible, on était dos au gouffre, mais les comptes n'y sont pas : c'est 60000 postes qu'on nous a volés, et s'ils veulent recruter à la hauteur de ce qu'ils ont annoncé, va falloir qu'ils rendent plus attractif le métier : par exemple en revalorisant les salaires et en offrant une vraie formation à ceux qui arrivent. Je ne parle même pas des retraites pour ceux qui en sortent…

Voilà. Je ne sais pas si on aura du pain ou de la brioche comme le suggérait Marie-Antoinette, mais Flamby ferait bien d'honorer ses promesses, et de rester bien à gauche parce que la droite pour l'instant, elle sent sacrément mauvais. Pour vous donner le goût de la nostalgie, je vous envoie un lien pour un petit Charlie des familles : vu d'ici, même la droite de cette époque fait rêver ! Avec la droite comme elle est en ce moment, ce sont plutôt les émules de ceux du pronunciamento dont il parle au début que l'on doit subir que les héritiers du Grand Charles…

commentaires