Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Début des travaux à la Villa Dimanches

Publié le 29 Juin 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

Ce blog s'appelle niouzes de la Villa Dimanches, il est donc naturel que je vous en donne régulièrement, surtout celles des travaux suite à l'incendie du 11 décembre.

Le nettoyage a eu lieu en février et maintenant ma maison est en cartons. Je suis malheureuse car je ne retrouve plus aucun livre, mais mes fringues sont passées au pressing. Depuis deux semaines les vrais travaux ont commencé, enfin... Ils ont vidé le studio dont il ne reste plus que les murs noircis et refont maintenant l'électricité. Toutes les prises ont été enlevées et ils tirent des cables partout. Partout y compris dans les combles : l'électricien est monté et est vite redescendu. Les chattes de la villa Dimanches étant parties les souris ou plutôt les rats dansent. Infesté ! Du coup ce matin j'ai appelé une entreprise de dératisation qui passe jeudi.

Les travaux ayant démarré tardivement (merci les experts !), il y aura aussi les vacances au mois d'août, le retour n'est prévu qu'à l'automne.

Je veux faire comme l'équipe de France : je veux rentrer à la maison !

commentaires

Tout finit par des chansons

Publié le 27 Juin 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes


L'amour est enfant de Bohême


Nadine | MySpace Vidéo

C'est ce qu'on dit pour la France, patrie des Droits de l'Homme et d'Eric Besson.

Il faut croire qu'au s3 c'est pareil puisque le thème central de la journée/soirée de détente d'hier semblait bien sous ce signe : une de nos deux cantatrices nous quittant pour une académie lointaine, nous l'avons obligé de pousser la chansonnette. Ce ne fut pas par une air d'opérette malgré les cadeaux de la veille et le thème de son séjour dans notre académie (encore heureux pour elle que ce ne fut pas de l'opéra car elle ne meurt pas à la fin du Vème acte) mais l'air le plus connu de Carmen avec une interprétation le cigare et non la cigarette aux lèvres. Evidemment l'autre cantatrice présente s'est sentie obligé de répliquer avec l'air de Suzanne dans les Noces. On n'en attendait pas moins d'une Aixoise.

Le soir changement de thème, d'ambiance et de qualité. On a continué par des traditionnels bretons ou présentés comme tels que l'enthousiaste chanteur a fait reprendre à tous les présents. Puis à une heure encore plus avancée, de plus pitoyables chanteurs et chanteuses (dont je fais partie) on balayé le répertoire révolutionnaire depuis la Jeune Garde jusqu'au Chiffon Rouge mais l'alcool aidant personne n'a prêté attention aux fausses notes ni aux erreurs dans l'ordre des couplets.

Les mômes pendant ce temps ont trempé dans la piscine puis Neel et Corentin ont ensuite campé dans le jardin sous la tente. Pour eux aussi tout cela avait un air de fête.


PhotoService.com

commentaires

La dernière CA

Publié le 26 Juin 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

PhotoService.com


A la fin de l'année scolaire, les profs préparent les vacances, bichonnent la caravane ou le camping-car, bouclent le sac à dos (moi : pas plus de 13 kg !) et... font les pots de départ pour les retraités. Au S3 c'est pareil et la dernière CA en est le théâtre.

Cette année les pertes sont lourdes : outre Ramon et le Rossignol de Banon, il y a surtout Nicole grande dame du mouve, 7ème dan de vert pour laquelle Milou a réécrit une couillonnade comme elle dit elle même. Un petit bout de nos vocalises dans cette vidéo mais aussi dans celles d'Hélène en suivant ce lien.


Sur l'air de La bouillabaisse de Fernandel.

Pour faire une bonne mutation
Il faut se lever de bon matin
Préparer le jaune et le rose
Ressasser le BA avec les mains

Les courageux prennent leur vert
Et vont eux-mêmes la pêcher
mais les postes sont supprimés
Alors qu'y a des candidats à poser

Ah que c'est bon les mutations
Ah mon dieu que c'est bon (2 fois)

Pour faire une bonne mutation
Il faut se lever de bon matin
Préparer le jaune et le rose
Ressasser le BA avec les mains

Une carte scolaire est nécessaire
Du cas méd' des postes bloqués
Douze voeux dép' un petit TZR
Demande de mut' annulée

Ah que c'est bon les mutations
Ah mon dieu que c'est bon (2 fois)

On invite un candidat caché
Débutant ou futur retraité
Au Rectorat on remue les chaînes
En se disputant tout le long

Ah que c'est bon les mutations
Ah mon dieu que c'est bon (2 fois)


Hymne au mouve


Nadine | MySpace Vidéo

commentaires

3 jours de manifs

Publié le 24 Juin 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

En d'autres temps il y a eu trois jours de paix, d'amour et de musique mais en ce mois de juin 2010 la colère monte un peu partout et je sors de trois jours de manifs.

Ca a commencé mardi à midi à Aix avec la colère des informaticiens du Rectorat qui se voient centralisés et privatisés. Apéro et banderolles devant les grilles. Devant les grilles toujours mais celles de mon collège à 17h c'était avec les collègues.

PhotoService.com


Une trentaine de personnes, peu de parents — mais qu’elle idée d’avoir mis l’action à l’heure du match de l’équipe de France ! — un conseiller général, la presse, et surtout une belle détermination, voici l’action des personnels (profs, CPE, surveillants, agents) devant le collège du Jas de Bouffan à Aix hier soir. Nous étions nombreux (plus de 12) mercredi dernier devant l’IA, nous le serons encore cet après-midi devant l’IA à 13h30.

Le collège du Jas se voit supprimer 3 postes d’AED soit 40 %. la situation duc collège de critique devient alarmante. C’est le collège des classes populaires à Aix (sa population scolaire a un profil social à la moyenne des ZEP du département), avec une SEGPA de 128 élèves qui fait le quart de l’établissement : la vie scolaire scolaire est un élément indispensable. Jusqu’ici le collège ne connaissait pas de problèmes et les AED servaient aussi au soutien pour les élèves. Nous les enlever c’est tuer le collège. L’assouplissement de la sectorisation et des dérogations entraîne encore plus que les précédentes années des fuites massives d’élèves, ceux des classes moyennes qui fréquentaient encore le collège. Nous perdons encore une sixième la rentrée. la réputation d’un collège se faisant d’abord sur ce qu’il se passe dans la cour ou au portail, il est à craindre que la perte de moyens de surveillance n’entraîne une accélération de cette fuite et la ghettoïsation définitive de notre collège. C’est pour cela que nous sommes déterminés, déterminés dans la lutte !


Toutes les photos sont là (code survaillants)


PhotoService.com

 

Hier c'était devant l'IA avec les autres collèges qui se voient sucrer des postes de surveillants. Les mômes étaient de la partie avant d'aller à la pêche à l'Estaque.


PhotoService.com

Enfin aujourd'hui c'était la grosse manif à Marseille avec l'interpro pour nos retraites parce qu'on le vaut bien. Enorme, on a encore mis plus d'une heure et demi à démarrer. On a bronzé et même qu'on est prêts à recommencer à la rentrée !

Toutes les photos sont là (code : marseille).

PhotoService.com

commentaires

Le Death Metal est une musique pour enfants

Publié le 22 Juin 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

C’était hier soir, comme tous les 21 juin, la fête de la musique. A Aix, comme chaque année, la fête du bruit, de la bière et des tequila paf et depuis quelques années autant la fête des murs d’enceintes techno que des groupes qui jouent. Aussi la fête du on se pousse des coudes partout en ville dans rues piétonnes et sur le cours Mirabeau.

Pour moi, c’est du déjà vu mais pour Neel c’est du tout neuf : il a adoré déambuler en ville avec Pierre et Félix, aller de groupes en groupes, se jouer je suis un grand. Mais par dessus tout, il a adoré le groupe d’Adrien qui jouait du Death Metal rue Paul Bert, devant le magasin de tatouages et de percings. Les trois mômes étaient au premier rang, secouant la tête en rythme au son des guitares et des grognements du chanteur. Neel dansait dans un style mi-métal mi-caraïbes qui n’appartient qu’à lui. Après un tel succès auprès de la tranche des 8-10 ans, surtout venue des Antilles, voici mes conseils pour d’Adrien s’il veut un jour rencontrer le succès et sortir de la ZR Châlons sur Saône :

— Etre programmé à Salut les Zouzous dans les matinales et le mercredi.

— Animer le club Mickey à Palavas au mois d’août.

— Ne pas oublier de mettre une date à Eurodisney lors de la prochaine tournée.

— Recommander au distributeur de mettre leur CD au rayon enfant de la FNAC et de Virgin.

— Et pourquoi pas animer le carnaval 2011 de Port-au-Prince… ?

 

Découvre cette vidéo : Death metal musique de mômes

commentaires

Retour sur l'été dernier

Publié le 20 Juin 2010 par Nadine dans Voyages en Asie

On pourrait croire que l'été n'est pas là avec le temps qu'il fait : pluie ou Mistral au choix. Pourtant le 21 juin est demain. Alors, puisque je suis presque en vacances et que je commence à penser à ma valise, j'en profite pour vous envoyer les vidéos du voyage de l'an dernier en Inde.

Il y a un mois vous avez pu apprécier la première partie à Bombay, c'est aujourd'hui la deuxième, au Kerala, à Kochi et dans les Backwaters. Il y a aussi un bonus avec mes considération philosophico-oiseuses au pied de Gateway of India à Mumbai.

Je vous envoie les épisodes 3, 4 et 5 avant de partir vers d'autres cieux exotiques et asiatiques dans quatre semaines. Ils sont tous réalisés et montés par Vincent. Le code pour se logger comme on dit en français est inde.

commentaires

Noyée dans le vert

Publié le 16 Juin 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

http://www.copacamu.org/IMG/gif/Image_7-2-2.gifSachant mes nombreux lecteurs en grave manque de blog, je trouve 5 minutes en ce mercredi matin pour vous donner des nouvelles : je me noie dans un vert. Depuis 6 heures ce matin je fais et refais des chaines en partant de différents points pour arriver à des résultats similaires : je refais les intra-dep du 13 mais proprement, sans mélanger les opérations (ventilation, ID, IC), en fournissant les postes au fur et à mesure et en prenant les candidats au barème les uns après les autres dans le piles. Bref, je travaille proprement, pas comme ce que nous a proposé l'administation hier. Parce qu'hier ça a tellement fritté fort en Lettres Modernes qu'on a arrêté les frais au bout de trois de débat et le deuxième round est aujourd'hui. On appris au passage que finalement on pouvait se passer du vert et qu'il ne fallait que suivre la logique de l'algorithme, c'est à dire suivre uniquement le vœu 1. C'est ainsi que :

— En faisant des vœux 1 Aix, 2 dep 13 on est sûr de ne pas être loin d'Aix puisque le logiciel tournerait comme ça.
— Que 122 peut ou ne pas être supérieur à 82.
— Qu'il y a un deuxième service pour les entrant après ceux qui sont déjà dans le dep.
— Que le vert n'est qu'indicatif : on soulève tout le monde et on les sert dans le sens qu'on veut.
— On soulève tout  le monde et on annonce qu'on le servira dans l'ordre de leur barème com et on ne le fait pas puisqu'on oublie les deux plus gros barèmes com.

Je rappelle au passage que l'algorithme 'est pas une danse des Caraïbes contrairement à ce que doivent croire certains collègues aux vœux fantaisistes.

Bref, c'est à une heure avancée de l'après-midi que j'ai fini épuisée au bar avec l'autre équipe de Lettres, le Rossignol de Banon et Milou et comme c'était lavalas on ne pouvait plus sortir. On était coincée à boire des bières (et du jus de fraise pour celle qui était embarrassée) et à raconter des conneries et chanter des chansons. On a même pu voir le coup d'envoi de Brésil-Corée du Nord.

Voilà avec tout ça j'ai raté le plenum du NKK réuni à Nice et qui a soutenu la vaillante équipe des Moustiques Rouges.

NKK vaincra !

commentaires

En sim dans le vert, dans la jungle des intra-dep

Publié le 12 Juin 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

Vous savez tous depuis les brillants post de Milou et ma pomme en 2007 comment on fait du mouve : vous n’ignorez rien du vert, des chainages, des candidats cachés, des mut sim, des MCS, des intra et autres ventilations. Je ne reviens pas dessus.

Cette année, nouveauté, j’ai perdu ma partenaire habituelle Milou, avec beaucoup de regrets, je dois le dire, mais ni l’une ni l’autre nous n’avons pas perdu au change dans la ventilation des commissaires paritaires. Je suis cette année dans l’équipe qui a la plus grosse, je ne parle pas de Ju qui est dans celle-ci, je parle de la discipline les Lettres Modernes. Il y a aussi Claudine qui se fane courageusement une partie du travail : répondre aux collègues au téléphone. Milou quant à elle, bosse avec le Rossignol de Banon qui pourrait bientôt devenir le Rossignol de Pont l’Evêque. En tout nous sommes une petite équipe, petite mais travailleuse.

Ju et ma pomme sommes donc depuis une semaine noyés dans le vert. Outre un candidat caché dans l’ouest du 13, nous avons des chaînes en intra-dep à plus de 12 candidats qui remontent tous dans leurs vœux, le problème étant qu’ils se croisent partout et remontent dans leur vœux en plusieurs postes, sinon cela ne marche pas et y a toujours quelqu’un qui s’intercale. C’est simple cette intra-dep je l’ai faite au moins dix fois depuis dimanche et depuis dimanche y a toujours un truc qui coince. Alors on s’est répartis les rôles : je fais la chaîne, maintenant de tête puisque je connais tout le monde, leurs vœux, leurs barèmes et tous les postes et Ju vérifie, et chaque fois ça coince quelque part. Celle de 19h hier soir, semblait marcher, mais le week-end n’est pas fini…

Que ceux qui n’ont rien compris à ce post s’abstiennent de m’écrire : c’est normal. Par contre ils peuvent admirer sur les photos les couples de valeureux commissaires paritaires à la tâche.

 

PS : l'entrée des Bleus dans l'arène footballistique a peut-être été nulle mais celà n'a pas empêché le futur gardien de l'équipe de France ET d'Haïti de le porter fièrement hier soir et même de dormir avec. De toutes façon sa mère est supporter de la Corée du Nord.

 

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

commentaires

Les barres au vert, les verres au bar

Publié le 7 Juin 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

, PhotoService.com

C’était un peu les thèmes du week-end.

Tout d’abord le vert de lettres modernes dont vous voyez la photo ci-dessus. Forcément imposant mais avec l’amélioration du logiciel, il n’y a plus de candidats cachés cette année. Nous avons donc travaillé en dessous de la barre avec plein de chaînages en intra-dep suivant les échanges de résultats et finissant par une belle ventilation. Deux jours de travail intense mais j’en suis venue à bout dimanche soir avec maître Ramon, maître Jedi du mouve.

Mais comme passer son temps dans le vert, le jaune et le rose ça peut rendre fou, il fallait aussi s’amuser un peu. C’était le festival du Soleil rue d’Aubagne et à Noailles. Vu le type de quartier, c’était forcément ethnique entre musiques africaines et ouds arabes. La sono crachait fort devant chez Eugénie et les Cap-Verdiens chantaient des mélopées accompagnées de guitares. Les punchs de la route du rhum — monter et descendre la rue d’Aubagne — aidant ça chaloupait fort en haut et en bas. J’y suis allée les deux soirs pas, avec la même compagnie à chaque fois, mais à chaque fois charmante.

Et c’est donc assez fatiguée que je suis allée à la plage dimanche matin : même que Fred m’a prise en photo en train de récupérer sur le sable.

 

PhotoService.com

commentaires

On a frôlé le drame domestique

Publié le 3 Juin 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

PhotoService.com

Chacun connaît la passion de Neel pour le riz. Il en mange matin, midi et soir et si je ne l’achète plus qu’en sacs de 5 kg et non de 23 kg comme auparavant, c’est que je dois maintenant monter les courses au troisième étage. Le premier instrument de cuisine que j’ai donc amené a été ma rizeuse électrique.

Le mois dernier c’est un court-circuit qui l’a touché. Heureusement j’avais un plan B : JJ a en sa possession une demi-rizeuse, c’est-à-dire sans le bol. Je suis donc allée la chercher immédiatement en remplacement de la demi-rizeuse en panne. Nous étions sauvé.

Avant-hier l’aventure continue. Cette fois-ci c’est le bol qui est troué. Comment ? Vaisselle trop musclée ? Arc électrique ? Nul ne sait mais ils devenu impraticable car il fuit. Je suis donc retournée chez JJ qui a pour mission de réparer l’objet déficient avec fer à souder ou marteau. Après tout les esclaves de Tromelin avaient réparé des dizaines de fois leurs casseroles en plomb sans problème.

En attendant je suis allée à la Villa Dimanches chercher ma rizeuse historique, celle que mon père m’avait offerte en 1989 à la Réunion et qui, telle les vieux grognard de l’Empire, marche sans problème. La voici dès maintenant en place pour fournir à Neel son riz quotidien.

commentaires
1 2 > >>