Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Une lettre de Chico

Publié le 31 Mars 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

http://bibliobs.nouvelobs.com/files/BibliObs.com/Faucille-Marteau_vignette.jpgChico, mon co-blogueur, outre qu'il a fêté dignement son anniversaire récemment — dignement c'est-à-dire avec une fête digne de nos soirées aixo-marseillaises d'antan au vu des photos sur facebook — me demande de publier une lettre qu'il a récemment écrite en réponse à Martelli, l'intellectuel communiste démissionnaire. Comme en plus il dit du bien des historiens et tout le ponde connaît mon avidité de reconnaissance, je m'empresse de la publier.


Bonjour, Roger.http://upload.wikimedia.org/wikipedia/fr/7/7c/Logo_du_Parti_de_gauche_(France).png

On se connaît si peu… On s'est croisés il y a quatre ans à Dijon, autour d'une journée d'études sur le XXe Congrès, organisée par S. Wolikow. j'y étais l'heureux (et surpris) invité de la journée, moi qui ne suis pas historien. J'ai présenté alors, "es qualités littéraires", un exposé sur Aragon et le XXe congrès. Et j'ai dit, longtemps après, combien j'étais content de ces quelques heures passées auprès d'historiens, mais passons. On a simplement un peu discuté, le temps que je réalise pourquoi ton nom m'était si familier.

Bravo, et merci pour ce texte courageux que tu viens d'écrire, parce que je crois qu'il ne faut pas seulement de la lucidité, mais aussi du courage pour faire ce genre de bilan d'une vie militante de 30 ans.
Merci aussi parce que c'est la première fois que je lis qu'il y avait des communistes opposés à ce qui s'est passé en 2006-2007, la seule fois où, successivement aux présidentielles puis aux législatives qui ont suivi, je n'aurai pas voté communiste, ce qui a alors impliqué pour moi de ne pas voter tout court pour la gauche radicale. Quand j'ai adhéré aux JC en 73, c'était bien pour tourner définitivement le dos au gauchisme et à ce qu'il impliquait de sectarisme. Mais je n'ai pas été aussi tenace ni aussi courageux que toi : adhérent à 16 ans aux JC puis au PCF, parce que malgré l'URSS et le reste quelqu'un comme Marchais était alors capable de s'asseoir en face de quelqu'un comme Mitterrand pour négocier et rassembler, pour moi, c'était ça l'avenir, et la réponse que pouvait alors donner un adolescent à l'assassinat d'Allende. En 78-79, je n'ai plus pu. Mais j'ai fait, longtemps, partie de ces divorcés qui ne se remarient pas, comme tu en connais des milliers d'autres, qui ne se remarient pas parce qu'ils restent communistes, mais savent ce qu'est l'appareil communiste, et même ce que peuvent être des "militants" (je te renvoie au "poignard sur mes paupières" de ce texte d'Aragon que j'ai commenté alors).

Je reproche quelque chose, néanmoins à ton texte : le fait d'ignorer le parti auquel je suis fier d'appartenir, après être resté une trentaine d'années sur le bord du trottoir, en attendant qu'un jour… : le Parti de Gauche ; et de ne pas tenir compte de l'existence de ce Parti dans ce qui est possible actuellement de faire, de refonder. J'ai rejoint ce Parti simplement parce que la raison même de son existence m'a rappelé les raisons pour lesquelles j'ai tourné le dos au gauchisme il y a si longtemps, pour essayer d'"aider" ce que je crois être le mouvement nécessaire. Je n'ai pas cette morgue stupide, trouvable aussi bien au PCF qu'au PS et au NPA, à vouloir voir mon parti devenir hégémonique au point de devenir le seul monopole à gauche. Il n'a pas été créé pour ça : il a été créé au contraire pour refonder des alliances. Et ça marche… déjà pas si mal, comme en témoignent les divers "Front de gauche" réalisés après la comportement honteux de la gauche radicale en 2007.
J'espère fort, personnellement, que les tentatives de Mélenchon comme les vôtres nous réuniront, et surtout nous rendront la gauche que la situation actuelle mérite largement.

Encore une fois, merci pour ce beau texte, Roger.

commentaires

Kompa Rockett

Publié le 30 Mars 2010 par Nadine dans Réflexions profondes

PhotoService.com
Après Rasta Rockett pour le bobsleigh jamaïcain, nous avons lancé ce week-end la seconde grande équipe caraïbe de sports d’hiver : la Kompa Rockett, l’équipe haïtienne qui présentera plusieurs disciplines.

Il y a d’abord Neel qui pourrait se présenter dans plusieurs épreuves au vu de ses talents. Depuis deux ans il a montré des dons au ski, sur piste ou neige marron, mais son genou pour l’instant lui interdit de persévérer. Il a donc changé de monture et s’est mis au snow-board avec autant d’enthousiasme, puisqu’au troisième jour il descend déjà sans problème les pistes rouges. Pa gen pwoblem ! En plus il a trouvé un sponsor qui décorre déjà son casque…

Mais nous avons fait mieux… Nous avons complété l’équipe avec Steven et Evens. Evens est arrivé d’Haïti à l’automne pour passer un master à Lumigny et je l’ai donc invité à Chauvet en argumentant qu’il était dommage de venir en France et de ne pas voir la montagne enneigée. Outre qu’il a vu les étendues blanches et qu’il est monté à 2600 mètres en télécabine, il a fait ses premiers pas en ski. Il maîtrise maintenant le chasse-neige.

Pour nous donner toutes les chances de médailles nous pensons intervenir auprès du CIO pour deux nouvelles disciplines olympiques :

— La première sera le marronage en neige marron où nous nous donnons toutes nos chances avec Etienne, l’entraîneur belge de l’équipe poussin.

— La deuxième sera la danse kompa sur glace. Nous avons d’ailleurs commencé l’entraînement samedi soir sur le parquet de Chauvet et là je dois avouer que les Haïtiens sont imbattable en figures libres et en figures imposées avec collé serré de la partenaire qui valent bien les portés acrobatiques. Le seul problème reste que parfois le style des athlètes met en danger par sa chaleur la tenue de la glace de la patinoire !

Bref, on a le temps de voir avant que Port-au-Prince ne soit sélectionnée pour les Jeux Olympiques d’hiver…

PhotoService.com

  PhotoService.com PhotoService.com
commentaires

Mou du genou

Publié le 25 Mars 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

PhotoService.com
Pour tous ceux qui s'inquiètent du genou de Neel, voici le diagnostic du chirurgien orthopédique vu hier matin.

Je vois ce jour Neel qui a présenté au niveau de son genou gauche plusieurs épisodes traumatiques avec, semble-t-il, une instabilité lors de la pratique du ski.
Aujourd'hui, à l'examen, il existe un tiroir antérieur et un ressaut rotatoire, signe d'une rupture du pivot central et les radiographies montrent un arrachement de l'épine tibiale antérieure.
En conséquence, il existe un flexum sans doute dû à une cicatrice hypertrophique en regarde de l'arrachement osseux.
Je lui prescris une IRM pour juger des possibilités thérapeutiques.
Il est bien évident qu'à son âge, une instabilté du genou n'est pas tolérable.

Donc après l'IRM je vous tiendrai au courant des suites…
En attendant, ce week-end à Chauvet plus de ski… du surf !
commentaires

Marseille capitale mondiale des manifs

Publié le 23 Mars 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

PhotoService.com
Pour les sceptiques et pour ceux qui pensent que leur absence depuis douze ans a vidé sans retour les manifs marseillaises, j’apporte ici une preuve ultime de mon propos : la Canebière faisant le tout de la terre, les manifs marseillaises sont forcément celles de la capitale mondiale des manifs. CQFD. Il ne faut pas dire après ça qu’à Marseille on exagère !

Ce matin encore la démonstration fut éclatante : un cortège CGT bien fourni, il a fallu une heure et demi avant qu’on démarre. Mais j’adore : pour aller au S3, il a fallu que je me fraye un chemin entre les dockers (veste dockers Fos), les marins et les métallos, quel frisson ! Puis le cortège FSU avec les lycéens, immense, joyeux, coloré, festif.

On remet ça quand pour encore faire exploser les compteurs ?

PS : pas de chiffres, la police et les organisateurs divergent.

commentaires

Kedai makanan Indonesia dalam Paris, Perancis

Publié le 20 Mars 2010 par Nadine dans Voyages en Asie

PhotoService.com
Mercredi dernier, mon dernier jour parisien après quatre semaines à roder entre le SNU, le S4 et le ministère, le tout dans le 13ème entre Glacière et l'avenue d'Ivry. Dernier jour et plus de ministère, plus vraiment d'heure à surveiller : je propose à un camarade domien de passer de la Chine à l'Indonésie en douze stations de métro sans changement, ce qui fait vachement vite finalement. La dernière fois que j'étais passée de l'un à l'autre c'était en avion entre Taïpei et Denpasar et cela avait pris plus de quatre heures en survolant les Philippines et Bornéo (Kalimantan). Là nous sommes contentés de survoler le 15ème et la Seine puisque la ligne 6 est en aérien.
Je l'ai amené à Passy, dans le resto le moins cher de Paris : la cantine de l'ambassade d'Indonésie. Passy c'est un des endroits les plus chers de la capitale avec ses grandes terrasses arborées en haut des immeubles aux hall de marbre et ses boutiques de fourrures et de sous-vêtement à 450 € les moins chers en solde. Bref, pas vraiment l'endroit où faire des économies et se régaler dans un resto sympa. Mais heureusement il reste votre servante, ma pomme, dite Nouvelles Frontières selon certains qui se reconnaîtront.
Les ambassades ont un statut d'extraterritorialité. C'est totalement vrai pour celle d'Indonésie. Après un sas, vous entrez dans un jardin balinais et au fond se trouve un petit resto. On y parle en bahasa et c'est presque un warung comme je les affectionne tant dans l'archipel. Des dames symapthiques vous proposent des plats composés, il y a des goreng, des kerupuk et encore plein d'autres choses, comme là-bas. Dans le jardin des types devisent en rigolant tout en fumant des kretek dont la l'odeur douce arrive jusque dans le resto. Il y a aussi du thé à volonté, qu'il faut boire très sucré. Et surtout l'accueil, le sourire, la conversation qui s'interesse à vous : vous avez vécu en Indonésie me demande la dame à qui je me suis adressée en bahasa ? Bref, tout ce qui fait le charme de ce pays, le vrai pays du sourire, jusque et surtout dans ses coins perdus. J'ai pris un nasi rames dan rendang daging et mon comparse un mie goreng ayam. Si vous voulez savoir ce qu'il y a dedans, vous n'avez qu'à y aller !

Le deuxième Antillais que j'amenerai visiter l'Indonésie sera Neel en juillet. Je crains que le temps de transport ne soit un tout petit peu plus long…
commentaires

Vive le fédéralisme !

Publié le 18 Mars 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

images-copie-3.jpgJ’ai fini ce matin les quatre semaines de ma saison parisienne. Du boulot, beaucoup de boulot, mais aussi de bons moments, de l’amitié, des canons à boire et aussi de la guinche. Bref, tout ce qui permet de faire passer les moments de tension inévitable après des jours entiers à fluoter les sim au rose, encore que certains pensent les faire aussi au jaune et au vert, et à recompter les ext de Créteil et Versailles alors que le jaune d’AEA ne les a pas classés par date de naissance : c’est dire si certains ont galéré…

Mardi soir c’était la soirée finale (à défaut de grand soir et de lutte finale ?) avec petits-fours, restes de rhum et guinche grâce à ma pomme qui avait apporté son i-pod plein de conneries et sa station i-pod. Même que ça a fini avec un truc qui devait coulisser et qui ne coulissait pas. Et aussi le chœur des joyeuses CP brodant sur « Josette c’est la reine des paupiettes » et « Paris c’est une blonde » et autres airs connus dérivés sur le mouve.

J’ai aussi travaillé à ma manière pour le fédéralisme puisque travaillant pour le SNES, je suis allée crécher au SNU chez ma cousine chérie préférée. Et que j’ai eu les échos des uns et des autres suivant les soirées. Très drôle. C’est donc le premier degré qui a eu l’honneur de finir une bouteille de rhum venue d’un S3 ultramarin qui m’avait été livrée en direct. C’est dire si j’ai œuvré pour le fédéralisme !

Vivement l’an prochain !

  
commentaires

Un week-end bien rempli

Publié le 14 Mars 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

Ce qu'il y a d'acrobatique quand on passe la semaine à Paris, c'est de faire à Aix en trois jours ce qui normalement en prend sept.
Jeudi 12h19 le train arrive à Aix TGV. Je récupère la bagnole, je rentre déposer la valise à la maison, je mange sur le pouce puis je vais au Rectorat m'inquiéter de la CAPA LA qui est la prochaine étape dans mes fonctions d'élue. Quelques courses car le frigo est vide puis je vais chercher Neel.
Vendredi la manif puis Neel. Je trouve un copain pour accompagner Neel car ce soir il y a soirée haïtienne à Salon et je n'ai pas envie que le Voodoo Chile me gonfle au bout d'une heure pour rentrer. Il faut donc aller chercher Pierre, faire manger les mômes (riz bien sûr) et se taper 45 mn de route. Je suis récompensée, l'accueil est très chaleureux, on discute des actions à venir et y a même du kompa, parce que quand même, faut pas déconner… Retour at home à minuit et demi.
Samedi grasse mat pour les mômes, pas pour moi. Il faut expédier les affaires courantes dans le cyber-espace. A 13h j'accompagne Neel au foot puis je peux m'occuper enfin de moi. Piscine puis coiffeur, car, avec ma frange je ressemble à un cocker. Soirée tranquille à la maison.
Dimanche je réalise que la commande d'un article sur la hcl des agrégés pour la revue du s3 est pour vendredi. Donc, autant dire pour aujourd'hui car ce n'est pas à Paris que je pourrai le faire. Rédaction expresse de 7h30 à 8h. Douche, tout ça puis je grimpe sur la bicyclette pour aller voter pour le Front de Gauche. D'ailleurs n'oubliez pas d'aller voter Front de Gauche, déjà qu'il va manquer une voie dans le département de l'Ardèche…
Le train est à 10h42, je n'ai pas eu le temps de faire le ménage et la maison est crade, et j'ai rendez-vous à 14h45 avec une fidèle lectrice de cet excellent blog rue de Grenelle. Ce n'est pas pour envoyer des tomates pourries sur le minitère malgré l'envie qui nous démange.
Et avec tout ça, je n'ai pas oublié :
Bon anniversaire Chico !

Neel avec riz-omelette : un grand moment culinaire
PhotoService.com

Neel se prépare à arrêter tous les buts de l'après-midi
PhotoService.com
commentaires

La colère monte

Publié le 13 Mars 2010 par Nadine dans Réflexions profondes


Cela fait plusieurs semaines que la liste de diff des S1 sature de messages sur l’action qui monte dans les bahuts : accueil glacial des IPR venus vendre la réforme dans les lycées ou même non accueil ou accueil avec banderoles, DGH rejetées massivement (sauf dans mon collège, merci les parents), bahuts occupés… nous attendions donc la concrétisation dans la rue de cette cyber-mobilisation collective qui s’était déjà exprimée localement.
Elle a été hier à hauteur et dans cet esprit : du monde, revendicative et énormément de banderoles de bahuts, ce qui prouve que la mobilisation part des établissements. Il faut maintenant la capter, l’unir et surtout gagner ne serait-ce qu’un peu parce que sinon… en va en reprendre comme en 2003 !

 

On attend donc avec impatience le 23 avec l’ensemble de la fonction publique !




Toutes les photos de Marseille, où les manif font le tour de la terre, c'est bien connu, sont (code manifestation).


Avec mon bahut

PhotoService.com


On est bien à Marseille !

PhotoService.com PhotoService.com
commentaires

On pousse les wagonnets du mouve

Publié le 11 Mars 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

PhotoService.com
C’est avec une heure de retard que le TGV est arrivé lundi matin à Paris gare de Lyon : la neige était tombée entre Avignon et Lyon ralentissant le trafic mais offrant un paysage magnifique à travers les vitres du train.

L’heure de retard n’a pas eu une grande importance, la FPMN n’ayant pas été ouverte, car faute de présidence valable, elle s’était transformée en comité Théodule. Les travaux ont donc commencé le lendemain avec 24 heures de retard.

Notre acad est cette année zone sinistrée. Un max de postes ayant été gelés pour les stagiaires qui seront à 18 heures et un nombre encore plus important d’autres postes ayant été sucrés, nos capacités d’accueil ont baissé dramatiquement et les barres ont monté vertigineusement. Le s3 va bientôt se transformer en bureau des pleurs.


PhotoService.com

Pour les consoler, j'avais monté d'Aix une citrouille, qui, peut-être se tranformera un jour en carrosse pour nos malheureux candidats à mutation victimes de la mobilité géographique.


Encore une semaine à pousser les wagonnets au fond du s4.

Pour toutes ces raisons et encore plein d'autres, rendez-vous demain à 10h30 devant l'IA pour la manif !

PhotoService.com
commentaires

Quelques consolations avant une dure semaine parisienne

Publié le 7 Mars 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

PhotoService.com
Ce week-end avait été programmé pour le repos, et cela a été le cas. Neel était à une cousinade, et je n’avais RIEN programmé ce qui reste encore le meilleur programme pour ne rien faire : je me suis juste contenté d’aller un peu à la piscine, de trouver des merveilles au vide-grenier (chouette la saison recommence !) et d’aller me faire une toile.

Demain dès l’aube — 6h17 à la gare TGV — je retourne pousser les wagonnets du mouve dans le 13ème à Paris. J’ai réussi en deux semaines à ne pas aller une seule fois manger au Chinois, je compte persévérer. Et pour la troisième semaine je vais abuser de l’hospitalité du bip station Glacière grâce à ma cousine. Et ça c’est un vrai bonheur.

La semaine dernière avait commencé avec les spécialités régionales apportées par les CP venus de la France entière. Comme écrit dernièrement dans cet excellent blog, le rhum des Antilles a été fort apprécié et il n’a pas résisté à la première semaine. On attendons une livraison demain avec la CA nationale. Pour la deuxième semaine, nous comptons sur une autre spécialité des Antilles : la danse et les bons cavaliers… Il y aura des Guadeloupéens et j’ai rendez-vous lundi soir avec un Haïtien. Sauront-ils tenir le défi ?

Suite des aventures dans ce blog… quel suspens !

commentaires
1 2 > >>