Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Politique Québécoise

Publié le 31 Décembre 2007 par Nadine et Aurélia dans Voyages au Nouveau Monde

undefinedHier soir, avec Aurélia, nous sommes allées voir les spectacle du moment, celui ou tout Montréal se rue, les Zapartistes, au Métropolis. C'est un spectacle d'humour politique, humour placé bien a gauche. Ca a surtout tourné autour des questions québécoises (le provincial) et canadiennes (le fédéral), mais aussi ur l'international et sur la France qui n'est pas vraiment de l'international. On a fini dans les loges (ce n'est pas au Québec que je peux écrire backstage, calice !) car Aurélia est toujours pleine de relations agréables.
Donc, apres les cours de rattrapage d'Hugue et Janie et le spectacle d'hier soir, je peux maintenant, vous dresser un tableau complet du Québec politique, de la gauche vers la droite, surtout que 2007 a été une année électorale ici.
A gauche de la gauche - disons plutôt a gauche du PQ - se trouve
Québec Solidaire, qui ont de belles idées sociales et environnementales, sans compter la solidarité internationale. Des idées de gauche au fond. Mais le probleme c'est la cacophonie. Il est bien dur de parler d'une seule voix et en plus c'était il y a encore peu, une direction a deux têtes, une femme Francoise David et un immigrant Amir Kadir, qui étaient porte et parole. Mais nos cousins québécois ont su, eux, n'avoir dorénavant qu'un seul nom sur le créneau gauche : celui d'Amir, car Francoise lui a laissé la tête du parti.
Le PQ (le parti Québécois bande d'ignares) se veut réaliste et moderne, de la gauche du centre au centre de la gauche. Pas comme ces doux rêveurs de Québec Solidaire, des gens réalistes, modernes. Ambidexte ont ironisé les Zapartistes : il faut être moderne sur les droits sociaux, les commissions scolaires... moderne, vous avez compris ? Il est dirigé aujourd'hui par une femme Pauline Marois (mais avant c'était par un homo André Boisclair).
Et la droite ? Du moins la droite du PQ.
Le
parti libéral de Jean Charest est au pouvoir même s'il est minoritaire. Mais le mieux, la nouveauté de l'année, c'est l'ADQ de Mario Dumont : la quarantaine, issu des régions, genre populiste Va bien falloir traiter les affaires ! Tout en flattant l'électorat des banlieues (les classes moyennes ici) avec un programme de libéralisme économique dur.
Aujourd'hui la question souverainiste a cessé d'être constamment sur le devant de la scene. Il y a les questions sociales et environnementales : ici la forêt et le réchauffement climatique sont des questions importantes. Le Québec a encore aussi un systéme de protection sociale et une école publique digne de ce nom et d'être fréquentée par tous. Il y a eu surtout l'histoire des
accomodements raisonnables qui a tourné autour de qu'est-ce qu'être Québécois ? Que demander aux noiveaux immigrants, surtout ceux qui arrivent du Maghreb ? Doit-on céder devant toutes les revendications les juifs hassidiques ? etc... (voir article dans le lien)

Ils sont drôles non, nos cousins québécois ? C'est pas chez nous qu'on aurait des partis pareils, des hommes et des femmes politiques comme ceux-celles-ci et qu'on se poserait ce genre de questions !
En attendant de rentrer au Sarkozisan - ce qui se passe en matiere d'immigration me désespere, vivement le 1er janvier qu'il cessent de vouloir remplir leurs quotas. Vive la patrie des Droits de l'Homme ! - je vous souhaite un bon réveillon avec ou sans les voeux de notre président chéri.

commentaires

La Nouvelle France

Publié le 30 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

C'était le nom d'ici avant  1763, avant que ces maudis Français ne laissent tomber ces quelques arpents de neige. Rappellons quand même, que, si Louis XV dit le Bien-Aimé, laissa tomber la Louisiane, il acquit tout de même la Corse, ce qui n'est pas rien. Donc si les Canadiens anglophones ont leur souverainistes québécois, nous avons nous le FLNC et toutes ses branches : a chacun ses problèmes.
Si les gens d'ici parlent parfois un  peu bizarre, ils sont quand même nos proches cousins.  Pour tout dire ça manque franchement d'exotisme. Ca parle parle français, c'est tout écrit en français, même sur la route les panneaux STOP/ARRET,  les gens ont une taille normale, pas les monstres obèses Américains, on peux manger des choses normales (en dehors de la poutine), et les rues et les boutiques ressemblent à celles de la vieille Europe. Y a même un système social, une médecine publique et des écoles publiques de qualité. Mais tout le monde ne laisse pas sa porte ouverte comme tentait de nous le faire croire Mickael Moore. On comprend dès lors que bon nombre d'Européens ont choisi Montréal  pour s'installer au Nouveau Monde. 
Hier soir, avec Janie nous étions dans une party Techno pour la fête d'un de leurs amis, au Zoo Bizarre. Evidemment pour cloper c'était dehors (à Montréal ça devient méritoire de cloper, le premier qui se plaint en France après le premier janvier, je lui ris au nez) et donc il y avait : des Québécois, des Français, des Belges, des Mexicains etc... C'était très fun, Tabarnak !
Ce soir, avec Aurélia, je vais voir sur scène les Zapartistes. les vedettes comiques du moment qui font la revue politique québécoise de l'année. Heureusement que Hugue et Janie m'ont donné un  cours de rattrapage sur le PQ, l'ADQ, Harper et sa coupe au casque, les accomodement raisonnables et tout le reste. Je vais peut-être amener mes notes au spectacle.
commentaires

Inque a ouère on oué ben

Publié le 29 Décembre 2007 par Nadine, Hugue et Janie dans Voyages au Nouveau Monde

undefinedY  a pas de quoi brailler une shot. Viens t'assire, on va en jaser. Arrête de te pogner le cul. Pis Hugue pense que le pate chinois c'est pas le plat national. Pas la poutine, non plus, ni les roteux stimés. La tourtiere le serait plus.  Mais pas les criss de pâtes a viande de Montréal. Inque a ouère on oué ben, tu vois-tu que c'est pas ça. T'en manges tu toué ? 
Moué chu d'avis qu'y'a rien comme la tourtiére du Lac. Pi Hugue y m'a dit qu'a m'avait dit qu'y'a pas de poisson là-dedans, et pis pas de tourte pantoute. In n'avait mais pi y n'a plus. C'est ben correc.

commentaires

Hochelaga-Maisonneuve

Publié le 28 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Depuis hier soir, j'ai change de lieu de villégiature puisque je suis chez Hugue et Janie. Ceux qui ne savent pas qui sont Hugue et Janie n'ont qu' a suivre, leur présentation est environ 25 articles en arriere. Leur quartier Hochelaga-Maisonneuve, est le quartier populaire de Montreal, mais ce n'est ni la Castellane, ni le Plan d'Aou.
Outre un repas tres quebecois,  pate chinois et biere, j'ai eu droit :

- Un diaporama Turquie, Indonesie, Malaisie.
- Une remise a niveau sur la politique quebecoise et canadienne.
- Une remise a niveau sur les peuples autochtones ou nations.
- Un tour des installations des JO de 1976 (avec les fantomes de Nadia Comaneci et de Guy Drut ?)
- Un tour en raquettes dans le parc maison neuve.
Mais... pas au DVD Celine Dion (tout le monde dit Celine ici), ni au match de Hockey, ce qui que, quand meme, me laisse a penser que je n'etais pas totalement chez des Quebecois typiques.

Outre le diaporama de ce post, vous trouverez les diaporama de articles publies depuis une semaine : j'ai enfin trouve un powerbook ce qui me change des PC a pedales. Vous y decouvrirez le NYC de Nathan Leibovitch, Aurelia et Kelian et plein  de belles autres choses.
 
commentaires

Lusitanie sur Saint-Laurent

Publié le 28 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Quittons quelques instants  Nathan Leibovitch, pour parler d'une autre communaute venue d'Europe, les Portugais. A propos de Nathan, d'ailleurs, sachez que les Quebecois sont pro-Palestiniens rien que pour embeter les Canadiens qui sont pro-Israeliens. Hier  j'ai croise quelqu'un  qui avait un  t-shirt marque anti-zionist jews boycott Israel. 
Il y a 60 000 Portugais a Montreal, le triple a Toronto. On trouve des rotisseries potugaises, des banques portugaises, des centres medicaux portugais (si Jaime et Miguel sont intéresses, je leur envoie l'adresse), du bacalhau, et des coiffeuses et estheticiennes portugaises (pour epilacao bien sur). Ce sont ces dernieres que je suis allee voir hier.
Puis je suis allee me ballader en ville et il s'est mis a neiger tres fort. C'etait magnifique. Et je me suis dit que toute cette neige pourrait faire le bonheur des moniteurs de ski si les Portugaises y allaient ce week-end : ils pourraient leur demander d'aller too schuss. Pour celles qui n'auraient pas ce bonheur, elles pourraient toujours aller voir passer les peniches sur le Saint-Laurent.
commentaires

La langue et le Quebec

Publié le 27 Décembre 2007 par Hervé dans Voyages au Nouveau Monde

Plutôt que de vous entretenir ce soir  de ce qui fait la grandeur du Quebec, c'est-à-dire ses chanteurs, son sirop, ses pommes, ses taxis (Blague de Jacky en ce moment en visite chez moi à Dijon : le Quebec est semblable à ses taxis, il est sans arrêt occupé alors que plein de gens attendent qu'il se libère), nous allons aujourd'hui parler de la langue québécoise. 
Elle a sauvé à elle toute seule, par sa résistance patiente et tenace contre l'impérialisme linguistique anglophone, toute la francophonie de la fracture informatique. Comment donc aurions-nous fait sans elle pour prononcer le software, le freeware, le hardware et autres spécialités anglophones ? Certains trouvent que les Québécois exagèrent : ils sont pourtant bien plus conciliants que les Français francophones  sur certains points : par exemple, au lieu de dire La Toile pour Le Web, comme nous le faisons souvent, ils disent bien Le Web, mais ils l'écrivent simplement Le Ouèbe.
Un seul de leurs néologismes n'est pas passé en Europe : leur courriel pour désigner un courrier  électronique est resté au stade de simple régionalisme.  On dit souvent que c'est à cause de l'initiative malheureuse concurrente lancée par France-Télécom et Wanadoo il y a une douzaine d'années, qui proposaient de dire et d'écrire  un mél. Mél a tout de même disparu, et heureusement (quelle horreur ! le mél est au mail ce que le bifteck était au beefsteack, berck…) Mais on ne se privera pas de donner une explication linguistique :  si courriel n'est pas arrivé chez nous à supplanter mail, c'est peut-être  tout simplement parce que mail est parfaitement prononçable donc assimilable par notre langue, ce que n'étaient pas les autres mots anglais qui ont été avantageusement remplacés par logiciel, gratuiciel, disque dur, etc.

Voici la question du jour :

Un intrus s'est glissé dans cette liste. Trouvez-le :
Disque dur : Matériel de stockage d'informations numériques.
Logiciel : programme informatique.
Gratuiciel (ou Gratuitiel) : programme informatique gratuit.
Partagiciel : programme informatique payant après essai d'une version dite démo (de celles que Nadine teste toujours, sans forcément avoir toujours la chance d'obtenir la version complète).
Sarkoziel : programme bonapartiste.
Courriel : programme de courrier électronique.

Les réponses justes gagneront un rattrapage à la session de 2012.
Bon bout d'an, toujours.

Hervé
 
commentaires

Magasinage

Publié le 27 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Merci de toutes ces précisions de Chico sur les guerres indiennes dans le dernier commentaire. D'ailleurs si vous voulez prendre des infos un peu alternatives sur l'East Bank francophone du continent, je vous conseille d'aller visiter le site de Voir le magasine culturel de Montreal. Aussi, si les lots de NYC restent surprises pour le moment, je vous annonce tout de suite que les lots pour le jeu concours du Québec sont des ours blancs, Oui, vous avez bien lu, des OURS BLANCS ! Je sens d'ici que vous êtes tres motivés maintenant.
Hier c'était Boxing Day (pour un pays catholique il ne disent pas la saint Etienne) et il faisait gris. Apres un tour pour la vue depuis le Mont Royal, nous sommes allés manger le must gastronomique québécois, a savoir la poutine, dans un must resto de poutine, la banquise. J'ai pour l'instant quelques problemes informatiques avec le PC d'Aurelia pour envoyer les photos dans le blog, mais tres prochainement, vous aurez des slides pour tous les articles. Car il est difficile de parler de la poutine sans vous la faire voir : ce sont des frites amércaines - lire trop cuites et molles en meme temps - recouvertes de sauce brune sans gout mais qui amolissent encore plus les frites et du fromage sans gout jeté dessus, a peine fondu. Le tour de passe-passe c'est que tous ces trucs sans gout donnent quelque chose de pas vraiment bon. Quoiqu'il est possible d'améliorer sa poutine avec des saucisses fumées (lire des knakies) ou du bacon, c'est dire la subtilité de la gastronomie locale.
Mais surtout hier Boxing Day, c'était le jour des escomptes, jusqu'a 70% dans les boutiques de la rue saint Denis. Alors je suis allée magasiner pendant la sieste de Kelian jusqu'a la rue sainte Catherine ou j'ai pris un café - ou plutot un truc noir, chaud avec le gout de tout sauf le café - dans une friterie qui sentait la frite jusque dans le coeur des poutines. 
Heureusement, il y a les communautés a Montréal : nous sommes allées acheter du tarama chez un Grec (pour ceux qui connaissent Aurelia, le tarama c'est normal), nous avons du fromage portugais donné par Lina et nous avons acheté des bagels tout chauds chez un ashkenaze. Ce soir je suis chez Hugue et Janie, de vrais Québécois. A quoi dois-je m'attendre ?

commentaires

Le Canada, le Quebec et les Français

Publié le 26 Décembre 2007 par Hervé dans Voyages au Nouveau Monde

Bonjour à tous nos lecteurs.
Effectivement, j'ai disparu de ce blog pendant quelque 48 heures, pour cause de Noël surprise, au cours duquel je me suis dit que je  pouvais bien souffler un peu.
Nous commencerons donc  la reprise du jeu-concours, sur le versant canadien, cette fois, par un peu d'Histoire.
Le  Quebec, qui correspond à la région qui primitivement s'appelait le Canada, est la survivance d'une  époque où c'était la France qui possédait la majeure  partie de l'Amérique du Nord, depuis ce qu'on appelle actuellement le Canada jusqu'à la Lousiane. Le Canada a connu sa part d'immigrations successives, et n'a pas échapppé, lui aussi, à  son lot d'immigrants venus des Pays-Bas, les cousins de ceux qui s'installèrent sous la houlette du célèbre Nathan Lebovitch. Il y eut des  filles, aussi, notamment dans les ports et les estuaires canadiens, car il y a des filles dans chaque port c'est bien connu, et les filles à marins des ports canadiens avaient déjà, pour la plupart, servi comme filles à marins dans les ports des Pays-bas. C'est ainsi que jusqu'au XVIIIe siècle, les filles d'Amsterdam qui en avaient marre de se faire pisser dessus par des marins pleins de frites qui puaient la morue se sont installées au Canada et ont préféré chanter dans le port de Vancouver, ainsi que le rappelait la célèbre chanteuse franco-américaine Dalila Sanson. Au milieu du XVIIIe siècle, il y eut une longue bataille entre les tuniques rouges anglaises et les forces françaises, à la suite de laquelle le territoire français se réduisit en peau  de chagrin, à mesure que les tuniques rouges occupaient le terrain. 
La première question concernant l'Histoire du Canada est une question adressée, pour changer un peu, aux bédéphiles :
Quel est le nom du trappeur de bande dessinée, créé par des… Italiens, qui représente la résistance des autochtones et des Indiens iroquois à l'emprise dominatrice des tuniques rouges anglaises s'installant, vers 1750-70 à peu près, dans le nord de l'Amérique — ses aventures ont été régulièrement publiées de 1955 à 1967 — ?
commentaires

Junk food

Publié le 26 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Puisque j'en suis a digérer le Noel québécois et en particulier la délicieuse tourte d'Aurélia (c'est vrai, je ne dis pas ca pour flatter meme si Aurélia - comme tout le monde, dit-elle, j'assume - aussi a besoin de reconnaissance), je prends cinq minutes pour vous parler de la PIRE BOUFFE DU MONDE, j'ai parlé de la bouffe ricaine. Meme chez les Anglais c'est meilleur.
Mon pire repas a été a la gare routiere d'Albany : un hot-dog avec une saucisse kosher certifiée Hebrew National dans un pain spongieux avec des frites en carton et un coke. Mais je n'avais pas le choix puisque les seuls autres trucs étaient des hamburger aux steack cramés ou des trucs en barquette pour le micro-onde. Le tout dans une grande abondance de plastiques a jeter ce qui maintenant me choque beaucoup dans mon ame de DD. Apparemment ca leur profite bien car meme ceux qui ne sont pas obeses sont assez gros.
Ce repas a Albany pourtant ressemblait beaucoup a ce que j'avais vu ailleurs durant mes trois autres jours US. Moi qui d'habitude mange locale et apprécie le local (y compris le petit dej avec soupe de nouilles), j'ai eu du mal : toute cette junk food, ces odeurs de gras et de sucre mélangés, des couleurs criardes de la bouffe dégoulinante m'ont soulevé le coeur a tel point que quand j'entrais dans un resto pour manger j'en suis souvent ressortie sans rien manger l'appetit coupé, rien qu'a faire le tour, du regard, des plats proposés. J'ai alors voulu me rabattre sur les exotiques : c'était pareil. La pizza a une pate sucrée et la garniture le gout du gras, et meme la soupe de nouille chinoise était écoeurante (a 1,50 $ fallait pas me plaindre, en plus je n'était pas a Hong Kong pour faire comme Maggie Chung qui va chercher des nouilles au Take Off du coin).
Alors que faire dans une semaine ? Soit je fais le régime car la période des fetes aura été redoutable a Montreal, soit je monte de gamme dans le style culinaire mais je crains devoir monter franchement de gamme pour le porte-monnaie. Car toute cette junk-food a un avantage : son prix. Ce qui prouve bien dans ce domaine encore les US assument d'etre une société de classes.

Le grammairien et lexicographe n'a rien a nous écrire sur le franco-québécois ? Sur une langue qui a inventé le courriel et le pourriel, le magasinage et autres inventions lexicographiques ?

commentaires

Noel avec la neige

Publié le 26 Décembre 2007 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Puisque, avec le réchauffement de la planete, il devient difficile de passer des Noel avec la neige en France, j'ai du aller plus loin. Quoique, meme s'il en reste de la tempete de la semaine derniere dans les rues, il fait chaud ici, zero degre. J'ai juste du mettre ma tuque pour me ballader dans l'avenue du Mont Royal ce matin.
Kelian a ete tres gaté par le pere Noel avec entre autre une batterie pour accompagner sa mere sur scene dans quelques années. Et puis nous avons fait un Noel québécois avec tourtes et tartes.

commentaires
1 2 3 4 5 > >>