Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les joies de l’élue (2)

Publié le 30 Avril 2010 par Nadine dans Voyages

Je vous ai entretenu la semaine dernière des joies de la hcl agr. C’est enfin fini au niveau académique avec d’excellents résultats grâce à une belle équipe de cp encadrés par deux cp remarquables (c’est le chef qui le dit, on aurait préféré exceptionnelles vu le contexte), notre cp du SNEP (mon syndicat de cœur) et ma pomme. Je règle les derniers trucs, je trie les fiches syndicales et c’est bouclé.

Ce sera plus simple la semaine prochaine à la 29ème base. Et surtout le lendemain, concert caraïbe au Zénith. Alors, pour vous donner un avant-goût de ce que ce sera la soirée du 8, je vous offre cette vidéo glanée sur net d’un précédent concert au même endroit : c'est un de leur plus grand tube Ayiti Bang Bang. Vu le plateau qui est programmé, l’ambiance se prépare à être tropicale, lire chaude, très chaude. Et pour ceux qui  croiraient que les paroles ne sont que fadaises ou appel au collé-serré dans toutes les positions, je vous offre celles de cette chanson : et oui ça cause aussi de politique !


Ayiti Bang Bang

F.B.I ,C.A.I mé zanmi, mé zanmi, mé zanmi,
Ho ,ho,
F.B.I ,C.A.I mé zanmi, mé zanmi, mé zanmi,
Ho ,ho,

Sa fè de zan’m pa wèl
Peyi mwen change koulè
Sa fè de zn’m kite’l
Figi li make mizè
Nou pito fèmen de ge’n
Fè samblan sa va change
Nou pito fèmen de ge’n
Di pitit pa nou pap tounen

Mé zanmi,
A.A.A.A.A.A(chorus)
Ayiti mwen

Dim ki saw pwal fè
Pou change man talite moun yo
Peyim an dange
Pa gen pèson ki deside levon’w pye

Nou pito fèmen de ge’n
Fè samblan sa va change
Nou pito fèmen de ge’n
Di pitit pa nou pap tounen

Mé zanmi,
A.A.A.A.A.A(chorus)
Ayiti mwen
A.A.A.A.A.A
Sa pensé li yé

Hoooo mé zanmi, mé zanmi, mé zanmi,
Ho ,ho,
Carimiiiiiiii
Ou zop polo zopo potolé (repeat 4 fois)
Zo polo pèlo pèlo pèlo po(repeat 4 fois)

Tout nèèèèèg ha ha ha
Bang bang luky bang bang luky bang
peyi mwen tounen toukou yon fim koboy
Tout moun se bang bang Luky luke
Peyim pa yon jwèt sispan jwe avè(bis)

Wat’s going on

Bang bang luky bang bang luky bang
peyi mwen tounen toukou yon fim koboy
Tout moun se bang bang Luky luke
Peyim pa yon jwèt sispan jwe avè(bis)

Cow boy Carimi yooooo dégéné
Yo di ti Carlo VIEUX pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Yo di Richard CAVE pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Yo di ti Mickael GUIRAND pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Fantik Carimi pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)

Wat’s going on

Bang bang luky bang bang luky bang
peyi mwen tounen toukou yon fim koboy
Tout moun se bang bang Luky luke
Peyim pa yon jwèt sispan jwe avè(bis)

Yo di ti Richard DOUGER pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Yo di Sereine CAVE pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Yo di ti Metrome JACKY pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)
Fantik Carimi pa même n’an C.A.I
Sensib a la gachèt(bis)

 

commentaires

Carnaval sur le cours Mirabeau

Publié le 25 Avril 2010 par Nadine dans Niouzes narcissiques

PhotoService.com

C'était cet après-midi le carnaval entre le cours Mirabeau et la Rotonde. Batman, l'homme en noir, était de sortie avec ses parents. Même qu'il trouve que le carnaval à Aix c'est encore mieux qu'à Haïti.

  PhotoService.com PhotoService.com

commentaires

Les joies de l’élue

Publié le 24 Avril 2010 par Nadine dans Voyages

 

http://www.kreyoltv.com/photos5/carimibuzzcover.jpgEn ce moment les joies de l’élue sont de faire de la hcl et avec d’excellents résultats par ailleurs puisque nous avons purgé la plupart des 11>4 dès le GT, il ne reste plus que les THO à faire pour la CAPA, c’est dire si on a bien bossé. CP de Nice, gare à toi, on va te doubler à la finale pour la deuxième année de suite !

Mais il y a mieux, être élue nationale. Et là j’ai fait très fort : je pars la 29ème base pour la même question le 7 mai. Nous pas que ce soit palpitant, mais n’ayant pas le choix dans la date, il se trouve qu’elle tombe bien : c’est la veille du concert de Carimi au Zénith. Comme ce sera l’administration qui payera mon billet de train, j’en profite pour jouer les prolongations à la capitale en compagnie d’Evens, un AOC (Ayisien d’Origine Contrôlée) à qui je paie son billet de train avec l’argumentation suivante : c’est le début du remboursement des 21 milliards de dollars que l’Etat français doit aux Haïtiens. Imparable, non ? (sauf que la dette est à peine entamée, j’ai trouvé des prem’s à troquer sur net).

Carimi c’est un des groupes phare de la scène haïtienne. Ils résident à New York, ce qui nous change des groupes de Miami. Ils viennent de sortir un excellent album pour les amateurs du genre, Buzz, dont la chanson titre dit à peu près : Carimi c’est tellement bon que t’as pas besoin de fumer un buzz, tellement ça te met la tête à l’envers (je traduis pour les rares lecteurs de ce blog qui auraient encore du mal avec le Kreyol Ayisien). Le clip fait un peu rappeurs US qui se la pètent, avec jolies filles en mini-jupe, mais c’est la loi du genre. Et ce n’est pas tout puisqu’il y aura aussi sur la scène du Zénith Princess Lover, Shou-Bou du groupe Tabou Combo, Mika Benjamin des Haïtian Troubadours et Shaba de Djakout Mizik, artistes que vous connaissez tous sans doute (NB : Tabou Combo est le plus gros vendeur des années 2000 aux Antilles). La soirée s’annonce… tropicale !


 

Buzz


Sa pa nan intansyon-m

Pou mache fe djole

Ou di mwen tou piti

Men mwen leve defi

Tout sayo rele mythe

M’bat yo ak taktik

Se pa nou ki chwazi-l

Min se Bondye

Ou di: Non

Piga-m antre nan kanaval-la

M’antre pired

Ou di: Non

Piga-m fe intenasyonal-la

M’antre pired

 

Mwen pa di se mwen-k pi bon

Min-m konen ou pa bezwen fimen

Poum santi mwen high

Se Carimi ki ka fe mwen high now

(Chorus) M’pa bezwen fimen

Poum santi map fly

Sel Carimi kika ou fly now

 

Mwen pa bezwen fimen

Pou-m santi mwen high now

Sel Carimi kika mwen high now

M’pa bezwen fimen

Pou-m santi map fly

Sel Carimi kika fe mwen high

 

Tout moun gen dwa pale sayo vle

Min pa kritike orijinalite

Fanatik Carimi

(Chorus) Orijinal

Mwen di-w Gregy Chery pam-nan

(Chorus) Orijinal

Mwen di-w ban deye Carimi-an

(Chorus) Orijinal

 

Tande …

Mwen pa di se mwen-k pi bon

Min-m konen ou pa bezwen fimen

Poum santi mwen high

Se Carimi ki ka fe mwen high now

(Chorus) M’pa bezwen fimen

Poum santi map fly

Sel Carimi kika ou fly now

 

Mwen pa bezwen fimen

Pou-m santi mwen high now

Sel Carimi kika mwen high now

M’pa bezwen fimen

Pou-m santi map fly

Sel Carimi kika fe mwen high

 

Ou gen senk segond pou conveti

 

Here we go!

Hands in the air

Hands in the air

Pa kite-l toufe-w rele BOZ

 

Depi djaz-sa baw boz

Pa kite-l toufe-w rele BOZ (3)

 

Santi mwen high

Carimi fem fly

Santi mwen high

Carimi fem fly (3)

(Tande pa tande)

Carimi fem fly … high!

 

(Rap)

Mwen di-w sa deja (2)

Mwen di Boz se pa boz yo fimen an

Se boz Carimi an

Ti medam yo renmen an (chorus) Oh yeah!

Mwen di Boz se pa boz yo fimen an

Se boz Carimi an

Fanatik yo renmen an (chorus) Oh yeah!

Mwen di-w sa deja (2)

 

commentaires

Requiem pour mon i-pod

Publié le 20 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

http://images.doctissimo.fr/photo/8844794884/red-stars/angelique-roy-07-1823523b09.jpgBravo à Hervé pour le jeu concours : effectivement Angélique et le Sultan, dernier épisode des inoubliables Angéliques avec Michèle Mercier, retrace l’histoire de la traite des blanches version XVIIe siècle via Tunis. Tiens d’ailleurs ça fait longtemps qu’ils les ont pas passés à la télé. Tu les a quand même pas acheté en DVD, dit ?

Je vous écrivais précédemment que mon i-pod avait fait un bain mortel à Carthage et s’était retrouvé complètement delenda. Cet article est un hommage à mon meilleur compagnon de voyage. Il m’a accompagné sur quatre continents durant quatre ans, quatre fois en Turquie, trois au Portugal et en Thaïlande, deux en Malaisie, en Espagne et à Prague, en Indonésie, au Canada, aux Etats-Unis, en Haïti, en Irlande, au Cambodge, en Inde et il est mort en Tunisie. Il s’est baladé en France, est allé d’innombrables fois à Paris, a fait des dizaines de fois le trajet Aix-Marseille en bus, il m’a servi sur mon vélo pour joyeusement pédaler. Il m’a aussi accompagné la nuit pour m’aider à trouver le sommeil, bref il m’était très proche en toutes circonstances.

Il comptait 120 podcast téléchargés sur France Culture et le collège de France. Les voyages me permettaient d’écouler les stocks de l’année : les bus de Sumatra ne permettent pas de lire, mais on peut écouter les Lundis de l’Histoire sans problème ! Et quoi de mieux que le ton monocorde d’un cours de philo du collège de France pour trouver rapidement le sommeil. Le seul truc dommage c’est que c’est rarement ennuyeux mais difficile à suivre quand on est bercé…

Il avait aussi plus de 4000 morceaux de musique. Je n’ai pu en retrouver que 950 pour le moment. Les autres sont perdus et il me faudra un bout de temps pour refaire le plein. Outre l’intégrale Beatles, Dylan, Stones etc… ce qui est normal, j’avais du blues, du rock, du reggae et une magnifique collection de musiques du monde en version variétoche des cinq continents : dangtut indonésien, bollywood, kompa, salsa cubaine, variété turque, raï, grec sirupeux, balkans, fado, celtique… Il va falloir que je fasse mon marché à droite à gauche sur les ordi des uns et des autres.

Evidemment je ne suis pas restée longtemps toute nue : dès mon retour à Aix, je ne suis précipitée chez mon revendeur Apple préféré et j’ai acheté un nouvel i-pod. En quatre ans, l’i-pod de base est passé de 30 giga à 160. Me voilà donc équipée pour à nouveau faire une méga-collection de musiques en tous genres.

Neel en a profité pour démonter l’ancien i-pod globe-trotter. Pour ceux que ça intéresse voici à quoi à ressemble dedans et en photo avec le nouvel engin.

 

 

commentaires

Jeux-concours plus beau pays du monde

Publié le 17 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

PhotoService.com

 

 

La photo c’est juste pour rendre jaloux le parrain de Neel.

Je vous ai entretenu hier à propos des cousins de Neel qui ont traversé le Sahara à pied entre le VIIe et le XIXe siècle. Mais, contrairement aux Antilles, les kahlouch n’étaient pas les seuls à être réduits en esclavage au Maghreb. La course fournissait aussi son contingent de captifs de toutes les couleurs. Les régences ottomanes de Tunis, Alger et Tripoli abritaient les corsaires barbaresques qui semaient la terreur dans toute la Méditerranée, alimentant les chiourmes des galères comme les sérail des bey et du sultan. Les kahlouch servant par ailleurs souvent d'eunuques dans les dits sérails. 

Quel film des années 1960 multi-diffusé à la télé et tourné en Tunisie met en scène la capture d’une belle blonde au XVIIe siècle et le sérail où elle échoue avant de s'en échapper ?

A gagner : des makrouts.

commentaires

Neel de retour en Afrique

Publié le 16 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

picture-2.cfmSi ces ancêtres ont jambé la mer en bateau, c’est en avion et dans des conditions beaucoup plus confortables que Neel est revenu sur le continent de ses aïeux. Quoique, il y a aussi une mer qui sépare l’Afrique du Nord de l’Afrique dire noire (quelle dénomination affreuse qui désigne un ensemble géographique par la couleur de ses habitants, comme s’il n’y avait que cela qui les définissait) : le Sahara. Peut-être Neel a-t-il croisé sans le savoir quelques lointains cousins dont les ancêtres ont traversé le désert à pied. Les kahlouch (les noirs), même fondus dans la population générale, sont très visibles au Maghreb.picture.cfmpicture-1.cfm

m 143618568 0Mais Neel n’était pas vraiment là pour faire de l’histoire. Et même pas du tout car il a boudé Carthage et nous avons évité de lui infliger nos sorties à Kairouan et à Tunis. Il a pris d’autres plaisirs en Tunisie et surtout à l’hôtel-club et autour de l’hôtel. D’abord le buffet, sorte de caverne d’Ali Baba de la bouffe où il tapé d’abord dans le couscous, les pâtes, le riz et les frites. Et puis les piscines, celle d’extérieur et celle, chauffée, d’intérieur, où il s’est baigné plusieurs heures par jour, et la mer avec ou sans combi. Il a aussi lancé sa canne à pêche de Carthage à Hammamet mais sans ramasser un seul poisson (ouf !) et perdu pas mal d’hameçons et de plombs : il faut bien faire ses premières armes. Et puis encore le soir venu, en bande de copains à travers tout l’hôtel, jouer au billard ou au baby-foot, ou aller danser au mini-disco avec les filles.m_143639128_0.jpgm 143633252 0

Je ne sais pas s’il a vraiment vu la Tunisie, Neel a vu un aspect de la Tunisie. Il en revient enchanté c’est quand même le principal. Toutes les photos sont là (code tunisie), y compris celles de manuscrits de Coran destinée à un lecteur au Caire, notre prochaine destination en Afrique, à la Toussaint.

commentaires

C'est le souk

Publié le 13 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2a/Souk_of_Tunis.jpgNeel resté aujourd'hui au club avec d'autres enfants à sauter dans la piscine, c'est encore entre nous que Mô et ma pomme sommes allées visiter les souks de Tunis aujourd'hui. Le musée du Bardo étant fermé, nous avons pris notre temps dans le dédale des rues de la medina entre mosquées, medersas et surtout vendeurs de babouches nous assaillant de promesses telles des cendrillons orientales cherchant chaussure à leur pied (ou plutôt ne cherchant pas puisque nous n'avons rien acheté).

Nous avons flané, tourné et cherché la rue Bismuth sans la trouver malgré les précieuses indications reçues par SMS. Pas plus que nous avons trouvé le Bab Hi ou le Bab Djauni parmi les portes de la ville. Après tant d'efforts nous avons mangé des cotelettes dans une gargotte-boucherie puis descendu moult jus d'oranges pressés ce qui prouve une fois de plus que la gastronomie tunisienne est bien une des meilleure qui soit, les lecteurs de ce blog ne me contrediront pas.

Demain dernière journée au sud de la Méditerranée. Au programme : chaise longue, piscine et mer.

commentaires

Vers le Sud

Publié le 12 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

http://www.vanderbilt.edu/AnS/Classics/roman_provinces/tunisia/El%20Jem%20lower.JPGAprès notre journée carthaginoise où mon i-pod s'est retrouvé delenda, nous avons fait avant-hier une pause avec piscine, plage, pêche, chaise longue etc... où Neel s'est trouvé une bande de copains pour faire les 400 coups entre le billard, la plage et le ping-pong. C'est donc sans complexes que nous l'avons laissé à cette bande hier pour faire des trucs de grandes, du genre voyageuses intellos : Kairouan et El Jem, entre mosquée et amphithéâtre on s'en est pris une bonne louche d'islam médiéval et de romanité de l'Ifrica. A propos d'islam médiéval, AZ, sache qu'il y avait dans le musée des manuscrit du Coran du IIe s. H/VIIIe s. JC même que j'ai pris des tas de photos rien que pour toi.http://www2.ac-lille.fr/arabe/images/pays_arabes/Tunisie/Grande_mosquee_Kairouan2_S.jpg

Et puis, dans cette Tunisie plus profonde qu'Hammamet, ou pire Yasmine Hammamet, la nouvelle cité touristique au look de Las Vegas, j'ai pu exercer mon arabe glané au cours de mes 20 ans de collèges ZEP, ce qui a fortement impressionné l'autochtone qui m'a systématiquement demandé si j'étais originaire du Maghreb : shouf la tomobile au garçon qui nous l'a gardait, chouia, aioua, laa, shoukran, salam, sarah, schkoun etc... et autres mots sortis aussi de l'argot colonial (clebs, toubib, flouz...) voici ce qui permet de faire couleur locale.

Même sans ces singuliers efforts pour me mettre à la page du pays, j'ai réussi à accrocher deux amoureux en deux jours. Cela a commencé avec un pêcheur au bord de la plage qui voulait connaître Marseille. Il m'a proposé la bague au doigt, mais, ayant appris qu'il vivait encore chez sa mère j'ai décliné l'offre. Le couscous au poisson est certes un grand moment de la cuisine tunisienne, mais je crains les belle-mère méditerranéennes. Hier ce fut le guide au musée de mosaïques d'El Jem (vide et superbe : les touristes ne savent pas ce qu'ils manquent, il y a même une reconstitution de villa romaine). Juste après m'avoir expliqué que les Romains offraient du romarin à l'être convoité, le voici qui m'en offre un brin les yeux énamourés, après m'avoir vanté les mérites de la vie nocturne de Sousse qu'il pouvait me faire goûter (pas de jeu de mot salace s'il vous plait !).

Aujourd'hui c'est encore plage, piscine, chaise longue et pour Neel foot, baby-foot et copain. Mais pour moi, encore un amoureux ?

commentaires

Des lieux historiques en Tunisie

Publié le 10 Avril 2010 par Nadine dans Voyage dans le plus beau pays du monde

http://missiontice.ac-besancon.fr/hg/grenier/minisite/medit_ds/images/Carthage_thermes.jpgNous sommes donc arrivés avant-hier dans le plus beau pays du monde et tout de suite, nous nous sommes précipités sur des lieux lourds d'histoire parmi les nombreux que compte ce pays. Donc sur la côte nord de Tunis. Il y a là les ruines de Carthage que nous avons visité, Mo et moi, le guide à la main, entre les thermes d'Antonin, le port punique et le musée. Mais surtout nous sommes passés, dans un autre lieu historique, historique surtout pour mon co-blogueur, la Goulette. Nous avons mangé et trouvé le magasin qui interessait le plus Neel : un magasin d'articles de pêche où une gentille dame lui a monté des lignes avec hameçons, bouchon et plombs et notre grand pêcheur est ressorti ravi, ce qui lui a permis d'aller tremper la ligne au bord de l'eau sous la pluie.

Et moi d'aller le suivre. Bien mal m'en a pris : mon i-pod a tenté une baignade dans la mer et je crains, malgré les coups de seichoirs que je lui ai donnés, qu'il n'ait rendu l'âme à cette occasion. Je suis très triste et dès que je rentre, je vous écris un article d'hommage attristé et sincère à mon i-pod chéri qui allait fêter ses quatre ans.

Aujourd'hui on  l'a joue plus cool : Neel s'est fait des copains, et on sort la troupe à Nabeul en essayant de trouver des coins de pêche. On croise les doigts qu'ils ne ramènent aucun poisson ; on serait bienhttp://www.linternaute.com/sport/magazine/selection/noel/cadeaux-enfants/images/canne-a-peche.jpg embêtés avec... ou alors dans la baignoire de la chambre ?

commentaires

Rock’n’roll, kompa et sirtaki

Publié le 7 Avril 2010 par Nadine dans Tchatche et niouzes

Depuis hier mes innombrables lecteurs ont pu admirer le relookage de mon blog par Vincent qui brille toujours par son bon goût. M’estimant définitivement accro aux îles tropicales, aux indigènes qui les peuplent, même exilés sous nos froides contrées, et aux danses folkloriques qu’ils dansent à deux de manière lascive, il m’a attribué le look kompa avec kay au bord de la mer des Caraïbes et pépettes peu couvertes. Il faudra donc pour la réouverture de la villa Dimanches faire livrer un camion benne de sable blanc et que je trouve une jupe mauve qui tourne pour que le blog des niouzes de la villa Dimanches soit une fois de plus une description du réel.

Très contente de cette toilette de printemps de ma cyber-vie, je suis allée au cinéma voir le dernier film d’un de mes auteurs préféré : Fatih Akin, le plus hambourgeois des stambouliotes ou le plus stambouliote des hambourgeois, je ne sais plus. Soul Kitchen n’est pas à la hauteur du film précédent, film poignant aux images superbe du Bosphore, mais c’est quand même une des réjouissances du printemps. Le héros est un Grec, ce qui dans un film fait par un Turc, balaie beaucoup de clichés, qui a un resto très rock’n’roll dans la banlieue populaire de Hambourg. Oui, Hervé, je dois t’annoncer que Hambourg s’est remise du départ de Fab Four et qu’il y a encore des concerts de rock dans la ville hanséatique. En fait c’est tout le film qui est rock’n’roll y compris le générique de fin, mais il y a aussi de la musique grecque. Du cout mon i-pod hellénise depuis ce matin avec Gorgios Dalaras et autres chansons très glyko, glyko. J'oubliais encore : un des personnage s'appelle Nadine, c'est une grande voyageuse, surtout en Asie mais… c'est une grande blonde !

Allez demain c’est derbuka et autres instruments arabes pour accompagner les cornes de gazelles et le thé à la menthe.

 


SOUL KITCHEN de Fatih Akin, bande-annonce, sortie le 17 mars
envoyé par pyramidedistribution. - Regardez des web séries et des films.

commentaires
1 2 > >>