Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Bon bout d'an

Publié le 29 Décembre 2013 par Nadine dans Niouzes narcissiques

La trêve des confiseurs me donne l'occasion de travailler pour enfin conclure mon travail sur "Haïti et la mondialisaton" à amener dans six semaines de l'autre côté de l'Atlantique : le texte général est à la relecture, je peaufine les attendus didactiques et confectionne les derniers exercices pédagogiques. Neel est à Chauvet avec ses cousins, je n'ai que Fripouille pour venir me perturber (outre la voisine qu'est jamais contente).

Alors pour vous aider à digérer le foie gras et les huitres voici le dernier né de mon atelier pédagogique, ou plutôt mon workshop, c'est comme ça qu'on dit quand on est à la mode, un diaporama sur la dépendance alimentaire.

Sinon, bon bout d'an et à l'an que ven ! Pour moi le réveillon sera à Marseille encore pour quelques heures LA capitale de l'Europe.

 

commentaires

Un nouvel habitant à la Villa Dimanches

Publié le 23 Décembre 2013 par Nadine dans Niouzes narcissiques

PhotoService.com PhotoService.com

Depuis bientôt sept ans que ce blog existe, il s'est fait le fidèle chroniqueur des habitants de la Villa Dimanches. C'est même dans son titre : Niouzes de la villa Dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Depuis deux semaines, la Villa Dimanches compte un occupant de plus : le chat de Neel. Depuis longtemps, il en rêvait, et après d'âpres négociations familiales sur qui allait garder le chat pendant les vacances, j'ai craqué. On a cherché un petit bout de temps, puis on trouvé : une de mes anciennes collègues d'anglais du Jas avait quatorze chats de différentes portées, et était ravie d'en donner un. C'est comme cela qu'un chaton de trois mois est arrivé à la maison, un mardi soir, miaulant de terreur dans sa cage. Rassurez-vous, maintenant la terreur c'est lui : il a déjà bouffé une prise d'i-phone, il saute sur les affiches et découvre les joies du clavier d'ordinateur. Sinon il est bien mignon, dort au moins vingt heures sur vingt-quatre, ronronne dès qu'on lui gratouille quelque part, adore être sur mes genoux pendant que je travaille dans mon bureau et l'endroit qu'il préfère c'est le lit, surtout s'il y a quelqu'un dedans. D'ailleurs maintenant, je le vire et je ferme la porte pour ne pas être réveillée à deux heures du mat par une langue rapeuse. Pour vous dire s'il est parfait, il était déjà propre et il ne miaule pas à cinq heures du mat devant ma porte pour réclamer sa pâtée !

Et puis surtout c'est le chat de Neel qui s'amuse beaucoup avec, et avec lequel il regarde des films dans le canapé. Peut-être avec un peu d'entrainement pourra-t-il jouer à la PS3 ?

Son nom ? J'aurais bien aimé Legba comme ça il aurait pu ouvrir les portes pour aller se promener dehors, mais Neel a choisi Razak dans un premier temps, mais maintenant c'est Fripouille. Pour moi quand Neel n'est pas là c'est tout simplement le chat.

commentaires

Salut camarade ! (à un camarade sud-africain)

Publié le 6 Décembre 2013 par Nadine dans Réflexions profondes

Mandela.jpgJe me souviens du début des années 1980, où la seule image de Nelson Mandela était un pochoir, à peu près celui-ci, un homme barbu, sans âge, de toutes façons depuis si longtemps en prison que les seules images que nous en avions dataient de vingt ans auparavant. D'ailleurs quand le vrai Mandela est sorti en 1990 — je me souviens de l'avoir regardé en direct — ça nous a fait un choc, il ne ressemblait que vaguement à la seule image que nous avions de lui.

Je me souviens aussi que très peu de gens savaient alors qui il était, un truc confidentiel un peu comme Mumia Abu Jamal aujourd'hui, et puis de toutes façons quand on disait ANC on passait pour des dangereux communistes. C'était d'ailleurs un peu vrai, parce c'était surtout entre communistes qu'on soutenait la lutte de l'ANC, et parce qu'en fait l'ANC c'était pas mal aussi des communistes, Mandela y compris (Dans la photo ci-contre, merci Aurélien, Nelson Rolihlahla Mandela et Yossel Mashel Slovo, leader du Parti communiste sud-africain (South African Communist Party, SACP), et membre du Congrès national africain (African National Congress, ANC).

Puis au milieu des années 1980, Mandela est devenu un thème de chansons, de festival et la détente aidant, la chute du mur et  tout ce que l'apartheid avait d'odieux mis enfin en avant, Mandela est sorti, l'apartheid a été démantelé et vous connaissez la suite.995568_10202788901862593_343551217_n.jpg

Le grand homme a déjà été statufié de son vivant : des rues, des places, des salles ont été baptisées de son nom, des films sur sa vie etc… Un concert de louanges est déversé dans les medias et elles sont toutes méritées. Mais j'aimerais aussi qu'on se rappelle que Mandela n'a pas été que un martyr, une victime emprisonnée, puis un président presque consensuel parce qu'il avait le sens de la realpolitik. J'aimerais qu'on se rappelle que Mandela a été un combattant et qu'il n'a pas toujours été en odeur de sainteté dans les médias et dans les cénacles politiques de nos pays puissants et bien pensants. La lutte pour la liberté et contre les injustices ça dérange  : l'apartheid était le fils maudit d'une décolonisation mal faite (comme toutes les décolonisations) et d'une Guerre Froide qui battait son plein.

Aujourd'hui la France qui est passée de l'Empire colonial à la Françafrique envoie ses soldats en Centrafrique pour rétablir l'ordre (hier c'était l'Afrique du Sud en Angola). Aujourd'hui ceux qui critiquent la politique Israélienne, qui, avec ses murs de sécurité a récrée des bantoustan, se font immédiatement traiter d'antisémites (hier c'était parce que les Africaans avaient défriché et mis en valeur cette terre). Aujourd'hui ceux qui militient pour Mumia Abu Jamal se font expliquer qu'il est peut-être au fond coupable (après tout Mandela était aussi coupable, c'était un combattant). Aujourd'hui ceux qui dénoncent les discriminations contre les migrants se font renvoyer dans les cordes sous prétexte que l'économie commande (hier c'était parce que l'économie blanche en Afrique du Sud avait batti ce pays). Pour le reste écoutez les paroles de la chansons ci-dessous.

La lutte continue camarade Madiba. Contre toutes les discriminations (je pense ici très fort aux migrants haïtiens en République Dominicaine). Contre tous les racismes. Et d'ailleurs, on ne l'a pas fait aixprès :

MARCHONS CONTRE LE RACISME
Samedi 7 décembre 2013
Rendez-vous : 14 h 30 haut du Cours Mirabeau
Aix-en-Provence

commentaires

Le bon temps des colonies (et un échantillon des mes dernières créations pédagogiques)

Publié le 3 Décembre 2013 par Nadine dans Haïti

Mes fidèles lecteurs qui connaissent mon addiction de blogeuse ne doivent pas manquer de s'étonner du silence depuis quelques mois de cet excellent blog, le blog Nadoch. Si j'envoie quelques articles de temps en temps, il est vrai que je ne l'alimente guère depuis la rentrée. Ne croyez-pas que ma logorrhée blogeuse soit tarie ! Il y a simplement que je suis en ce moment enchaînée à mon clavier pour d'autres tâches : je prépare mon retour en Haïti en février et comme je n'aime pas arriver les mains vides quand je suis invitée, je travaille express au volume suivant de mes œuvres pédagogiques : Haïti et la mondialisation.

Vous aurez bientôt le texte complet, les transposition didactiques, les exercices pédagogiques sur divers support. A titre d'échantillon pour vous faire patienter, vous trouverez ci-dessus un diaporama fait dans ma cuisine pédagogique sur  " Le sucre à l’âge moderne : une production pré-industrielle emblématique de la première mondialisation"

Ah le bon temps des colonies, quand la Perle des Antilles tournait à plein régime pour que nos capitalistes s'en foutent plein les poches ! Quoique… profitant de sa présidence du Conseil de Sécurité, la France vient d'envoyer des troupes en Centrafrique. Je ne sais pas ce qu'on va trouver là-bas, mais déjà on va montrer nos biscotos : à une époque il y avait des diamants et même un empereur à notre dévotion qui avait été sergent dans nos régiments. Ca me rappelle quelque chose tout ça… pas vous ? Allez un petit rappel vidéo.

 

 


commentaires