Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les marches de la mémoire

Publié le 30 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com

Tout d’abord bravo à la Sirène qui gagne un string qu’elle pourra inaugurer prochainement lorsqu’elle sera mutée au collège de Saint-Trop puisqu’elle obtenu l’académie de Nice. Et si je venais te livrer tes cadeaux mercredi soir puisque je suis à Paris ? Il s’agit bien de la mulâtresse Solitude, dont vous pouvez lire l’histoire ci-dessus, le panneau est en créole.

Hier, nous avons fuit le mauvais temps en allant à la Grande Terre où Neel. Entre deux activités Neel (pêche et body-board), j’ai fait un détour par Petit Canal où se trouve l’escalier des esclaves. Entre rien et rien, près d’un petit port de la mangrove devenu un minuscule port de pêche, se trouve quelques ruines du fructueux commerce des captifs qui débarquaient ici. L’escalier de pierres noires est devenu mémorial. Les marches égrainent les noms des peuples de l’Afrique, et trois monuments désignent le lieu à notre mémoire : tout en haut où se trouve une église là où se tenait le marché aux esclaves et un socle devant lequel brûle des cierges, marqué Liberté. En bas la statue de Delgrès rappelle la lutte des esclaves pour leur liberté. Le plus imposant a été inauguré en 1994, à l’occasion du bicentenaire de l’abolition de l’esclavage : c’est un tambour qui rappelle l’Afrique.

 

PhotoService.com

commentaires

« Fanm Sa Move » (Carimi)

Publié le 28 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com

Désolé pour mes lecteurs Guadeloupéens, mes titres depuis hier sont en créole haïtien, mais il faut dire que mon répertoire de chansons qui me fournissent ces titres, est plus étendu pour les grandes Antilles que pour les petites. La traduction de celui-ci donne approximativement « Cette fille est trop canon » et c’est un des tubes du dernier album de Carimi, groupe phare de la scène haïtienne du moment et très populaires ici aussi.

Sandra nous a quitté hier soir. C’était plein d’émotion retenue à l’aéroport Pôle Caraïbes, et tout le monde était triste de se quitter. On s’est fait coucou à travers les vitres du départ puis nous sommes rentrés à deux, Neel et moi, avec une place vide. Au total nous avons fait le tour de l’île, nous avons goûté à toutes sortes de plages, de plats, nous avons parcouru l’intérieur et le parc national, et nous revenons très bronzée, ce qui est quand même la moindre des choses et le but recherché quand on va aux Antilles. Vous en avez sur la photo ci-dessus un aperçu : Sandra est la blonde, deuxième en partant de la gauche, et moi la brune, deuxième en partant de la droite.

Ce n’est pas parce qu’il manque un membre de la dream team que vous allez échapper au jeu concours. Le lot mis en jeu est un string pour pouvoir nous ressembler à la plage. Toujours une femme, mais dans une tenue moins légère. La photo ci-desssous a été prise à Pointe à Pitre et ici c’est une héroïne. Qui est-elle, qu’a-t-elle fait et que lui est-il arrivé ? Les lecteurs ayant vécu en Guadeloupe sont interdits de réponse.

PhotoService.com

commentaires

« Pi gwo pi long pi apétisan » (Tabou Combo)

Publié le 27 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com PhotoService.com

Quand on arrive d’un pays froid sortant de l’hiver dans un pays chaud, ce sont souvent les fruits sur lesquels on se précipite : mangues, cocos frais, goyaves, fruits de la passion, pommes cythère, ananas, petites bananes etc… A vrai dire, on en viendrait presque à ne se nourrir que de fruits. Et parmi ceux-ci, celui qui remporte tous nos suffrages est sans conteste la mangue. En descendant de la Soufrière (avec notre drapeau), nous avons fait une bonne récolte au pied de manguiers au bord de la route. Pardon, anba piè mango yo en VO, ici comme dans tous les créoles, les arbres sont des piè de quelque chose, et à défaut des piè bwa. Sur la photo, au passage, vous pouvez voir le bordel dans le coffre, entre serviettes qui sèchent, matériel de pêche, sarongs, sacs divers, bouteilles d'eau, les body-board sont sur le siège arrière.

Avant-hier notre hôte nous a amené visiter la Grande Terre, les Grands Fonds vallonnés, les champs de canne à perte de vue plus au nord, et la côte nord, ses falaises et ses eaux passant du bleu profond au bleu turquoise. Nous avons pris un bain à Anse Bertrand où de nombreux campeurs finissaient le week-end pascal, n’ayant renoncé ni aux marmites, ni au rhum, si surtout aux sonos à fond qui se couvraient les unes les autres. C’est là que nous avons subi, Sandra et moi, l’offensive la plus directe et la plus franche de notre séjour  : deux jeunes hommes, ayant cependant l’haleine un peu chargée, nous ont proposé de s’occuper de nous « toute la nuit » (dixit) avec un programme très alléchant, au propre comme au figuré. Ayant charge d’enfant et étant déjà accompagnées, nous avons décliné cette invitation qui aurait dû se dérouler, à entendre nos chevaliers servants, dans la tente ou dans la voiture, au choix. Alex leur a donné en lot de consolation quelques conseils de bon aloi pour une drague plus subtile et plus efficace. Gageons qu’ils auront su les mettre à profit.

Pour finir, nous avons pu goûter en soirée la spécialité de Pâques de l’île, le crabe de terre, cuisiné selon deux recettes, l’une dans le riz, l’autre dans une sauce de légumes accompagné de riz blanc. Tout le monde s'en est léché les doigts, surtout Neel qui était très fier d'en avoir laissé le minimum dans son assiette, même en pinces et en carapasses.

commentaires

Ici aussi on continue

Publié le 25 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com PhotoService.com

Puisque c'est le SNES qui nous a permis ces vacances de rêve en Gwada, rendons au SNES ce que nous lui devons en hissant haut ses couleurs. C'est ce que nous avons fait hier à la Soufrière. Malgré la pluie, le crachin, le vent, nous sommes allés jusqu'en haut pour planter le drapeau, parce que question visibilité c'était nul. Les aventures du drapeau ont continué aujourd'hui et notre drapeau a claqué au vent à la pointe nord, la Grande Vigie.

Ayant donc œuvré la force de nos molets et de notre poignet pour notre syndicat, nous avons envoyé à notre direction académique le courriel suivant afin qu'ils compatissent à notre triste sort :


Dans des conditions difficiles, comme vous pourrez le remarquer dans les photos ci-dessous, Sandra, Neel et moi-même continuons à porter haut les couleurs du SNES. C'est pour cela que nous avons pris quelques réconforts au bord de la mer et avec des spécialités locales au coucher du soleil vers les Saintes.
Nous reviendrons épuisées de tant d'investissement militant, évitez de trop nous charger de travail.
Kenbè rèd, pa moli
et grosses bises fruitées
Sandra, Neel et Nadine

 

Ayant déjà reçu des mots doux de copines du style radasse ou salope, je m'attendais au pire. Nous avons simplement reçu la réponse suivante d'une fidèle lectrice de ce blog :


Le ti punch a eu raison de vous : monter un drapeau snes sur la soufrière
!!!! Complètement et définitivement fadades !!!
Des bises

commentaires

La bande-son

Publié le 24 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com

Les Caraïbes ce sont les plages de sable blanc, la mer bleue turquoise, mais ce sont aussi les musiques qui font danser. Dans notre petite Fiat de location, nous avons bloqué la radio sur Zouk radio, la radio mondiale du zouk comme le dit la bande annonce. Nous pouvons donc rédouvrir ou redécouvrir toute l'actualité du zouk love, du kompa et de tout le reste.

Le tube qui passe en boucle en ce moment c'est Stéphanie René avec Laisse moi faire  et nous le chantons à tue-tête tous les trois.

Le dimanche après-midi Zouk radio passe aux choses sérieuses avec l'après-midi kompa. En bref, nous en sommes à la phase révision avant la soirée zouk que nous espérons bientôt. Il paraît d'ailleurs que dans une bonne soirée zouk la vraie danse ne commence qu'à deux heures du mat : je ne demande qu'à voir !

 

Bravo à la Sirène du XVIIIe pour la réponse au jeu concours : Saint John Perse est né à Pointe à Pitre et a légué tous ses papiers à la ville d'Aix. Elle gagne un carnet de liaison du collège du Jas dont l'adresse est 2 avenue Saint-John Perse, qu'elle le veuille ou non !

commentaires

Encore la plage et jeu concours

Publié le 23 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

M'étant faite traiter de radasse par une très bonne copine à la suite de mon post d'hier, je ne peux m'empêcher d'en remetrre une louche surtout que j'ai appris qu'il faisait un temps breton en Provence pour le week-end pascal. A propos de Pâques, c'était hier Vendredi Saint. En métropole cette date majeure du calendrier liturgique passe inaperçue, et le fait de ne pas avoir konje pou vandredisen a étonné un de mes amis haïtien. Ici, tout est fermé, c'est ville morte, aucun bouchon sur la rocade de Pointe à Pitre et France Antilles titre : " Messes et chemins de croix, les rendez-vous de la semaine sainte". D'ailleurs les seuls endroit fréquentés sont les églises et… les plages. L'autre tradition est celle du camping en famille au bord de l'eau, avec force marmites et bouteilles de rhum, et musique comprise.

Voici donc deux photos prises hier sur une plage peu envahie par les campeurs puisqu'elle se situe à Bananier au sud de la Basse Terre. Pour vous repérer Bananier c'est peu après Goyave. Contrairement aux plages de carte postale de sable blanc de la Grande Terre, c'est du sable noir, et le village n'est pas dédié au tourisme, juste un gargote de bord de plage. Les rouleaux sont suffisants pour faire du surf et Neel a trouvé rapidement un copain qui… avait un surf. Il a donc alterné entre body-board et surf sur les rouleaux, pendant que Sandra guettait la vague sur le sien. Moi, après quelques plongeons, j'ai préféré me noyer dans la lecture à l'ombre.

PhotoService.com

Après tant d'efforts, nous méritions un réconfort. L'embarcadère de Trois Rivières semblait tout désigné à cet effet. Neel a pris sa canne à pêche puis il est parti sur la digue, pendant que nous, les filles, nous avons choisi un jus de fruit de la passion pour accompagner nos accras et boudins créoles en regardant le jour tomber sur les Saintes et la Dominique en face de nous.

 

Si après ces deux photos je ne me fais pas traiter de garce, c'est à désespérer de mon lectorat...

 

PhotoService.com

Jeu-concours : vous avez été très brillants et rapides dans les questions précédentes. Voyons si vous serez aussi bons avec celle-ci. Quel poète né en Guadeloupe est bien connu à Aix, surtout au collège du Jas de Bouffan ?

A gagner : un carnet de liaison du collège Jas de Bouffan.

commentaires

Les plaisirs de la plage

Publié le 22 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

Dans ma quête perpétuelle de reconnaissance que mes vrais amis connaissent bien, il y a le côté obscur, celui de faire envie aux autres. Voici donc le but de ce post et de ces photos de plages tropicales où vous reconnaîtrez Neel et ma pomme en train de tremper dans le lagon, de faire du body-board sur une mer hélas trop calme (aux normes de Neel, ah au moins à Mimizan ou à Bali ! Mais quel snob cet enfant, on dirait sa mère), de pêcher et de prendre le bateau pour les Saintes.

Bravo à Hélène, la plus grande sportive de notre S3, qui, très logiquement, remporte la question sport avec non 3, mais 4 disciplines sportives et les réponses suivantes : Arron Christine, Thuram Lilian, Pognon Ronald, Laura Flessel et Roger Bambuck pour le ministre. Elle aurait pu ajouter Serge Nubret qui faisait la une de France-Antiles hier matin suite à son décès : "hissé au plus haut du culturisme français et a joué aux côtés d'Yves Montand et de Jean-Paul Belmondo". Elle gagne un lot sportif mais je ne sais pas encore lequel. Comme toujours un lot vraiment merveilleux.

Tenez vous prêts, les questions suivantes porteront sur la littérature et la linguistique. Décidément dans le le blog nadoch on se cultive et pas qu'en culture physique et culturisme.

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

commentaires

Virée aux Saintes

Publié le 21 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com

Si vous n'avez pas eu de niouzes de ce blog palpitant depuis trois jours, c'est que nous sommes allés sur une île de l'île à savoir Terre de Haut dans les Saintes. C'est une petite île entre la Guadeloupe et la Dominique, maintenant totalement dédiée au tourisme puisqu'elle a de merveilleuses plages de sable blanc bordées de cocotiers, bref la carte postale. La population de l'île est créole blanc, un peu comme les petits blancs des haut à la Réunion, descendants de Bretons (pas de la blancheur persil tout de même) dans un isolat qui a été celui de la misère avant l'arrivée de la manne touristique. Le village est soigné, de cases de couleur, de bougainvilliers entretenus, de dames en chapeau. Nous sommes allées loger chez un monsieur sympathique qui attaquait sec au goulot assez tôt dans la journée.

Dans ce contexte les activités de mer ont occupé la majeure partie de notre temps. Exploration de fonds avec masque et tuba, pêche, et canoé avec Sandra dans le rôle du captain, Neel dans celui du moussaillon et ma pomme dans celui de l'andouille qui pagaie de travers. Non contente d'avoir travaillé les abdo-dorsaux-pecto, nous avons aussi travaillé les abdo-fessiers sur des vélos pour visiter les plages et les points de vues de l'île : si les distances sont assez ridicules, les côtes ne le sont pas, et bien souvent nous avons mis pied à terre... pour mieux profiter ensuite des descentes que Neel a dévalées en criant de plaisir.

 

Après tant de sport dans ce post, le jeu concours se doit de donner une question sport à ses nombreux lecteurs. Mais tout d'abord bravo à Sergio avec lequel je vais devoir aller prendre un verre en revenant à Marseille pour lui remettre son cadeau : un livre d'Alejo Carpentier puisque c'était la réponse, Le siècle des Lumières, El siglo de la luz en VO. Je vous conseille par ailleurs du même auteur Le royaume de ce monde qui parle de la révolution en Haïti vue par le monde servile et le vaudou. Le récit des deux romans passe par Cuba, l'île d'où vient cet auteur, Victor Hugo des Caraïbes comme le qualifie un de mes amis.

En Guadeloupe, le sport c'est pas pour de rire. Y a des gens qui courent le long des routes aux heures fraîches du matin et du soir, et des cyclistes en tenue de cosmonaute avec casque et tout, jusque sur les autoroutes. Cette île a donné à la France de nombreux champions et une bonne partie de son équipe nationale de foot. Citez en trois dans trois disciplines différentes et des deux sexes. Question subsidiaire : quel ancien ministre des sports vient de Guadeloupe ?

commentaires

Jeu concours deuxième étape

Publié le 18 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

http://www.ladograve.com/images/victor-hugues.jpgQ'une sirène gagne le jeu concours des pirates, rien http://www.metmuseum.org/special/Girodet/images/Jean-Baptiste-Belley.L.jpgd'étonnant. Vous trouverez sur ce site 238 films de pirates reférencés. La deuxième étape croise la littérature et l'histoire, mais avant je voudrais un peu rassurer mes amis haïtiens restés en Europe pendant que je me dore la pilule aux Caraïbes : certes ici les Haïtiens sont les immigrés avec tout ce que cela implique. Mais la culture haïtienne est présente aussi par exemple à la radio qui passe en boucle du kompa : ainsi, Evens, nous ne sommes pas totalement contaminés. Et puis avec Neel comme mascotte nous avons les prix résident (dixit) même en le présentant comme Haïtien : même pas besoin de négocier !

Voici donc un moment de kiltir comme on dit par ici. Nous sommes au Gosier, là où débarqua Victor Hugues en 1794. Il était né à Marseille, était passé par Saint-Domingue et amenait la loi d'émancipation des esclaves votée à la Convention. La suite est assez romanesque et peut d'ailleurs se lire dans un roman d'un auteur des Caraïbes hispanophones.

Quel est cet auteur et quel est le nom de ce roman ? A gagner : un livre de cet auteur (faut que je regarde les doubles dans ma bibliothèque).

Bonne recherche ! Nous on part surfer au Moule.

commentaires

Pani pwoblem

Publié le 18 Avril 2011 par Nadine dans Voyages au Nouveau Monde

http://ti.racoon.free.fr/galleries/Paysage/TourGrandeTerre/120PetitHavre.jpgC'est hier matin, dès potron minet que nous avons commencé notre voyage avec nos 42 kg de bagages, même qu'on a failli oublier le sac des body-board et cannes à pêche c'est dire si on a frôlé le drame. Nous avons pris le TGV, puis le RER, le Orlyval avant d'arriver juste comme il faut à Orly sud pour la fin de l'enregistrement ; les lwa étaient avaec nous. Séquence nostalgie : c'est par Orly sud que Neel est arrivé il y a trois ans en passant par... Pointe à Pitre. Les vols Corsair c'est comme d'hab, la bétaillère à touristes avec bouffe infame, mais on s'en fout on a de petites jambes et on ne les fréquente pas pour leurs qualités gastronomiques.

A l'arrivée tous les copains étaient là, Guillaume, Alex et Sandra. Après avoir pris la voiture chez le loueur, nous avons rejoint la maison de Guillaume où nous attendait Milène. Malgré la tête un peu dans le pâté j'ai sacrifié aux coutumes locales en m'envoyant mon premier ti punch : je n'aime pas choquer les autochtones.

Un bon séjour aux Caraïbes ne peut pas débuter sans la mer et la plage : c'est donc par là que nous avons forcément commencé aujourd'hui entre le Gosier, Sainte-Anne et le Helleux avec dans l'ordre snorkling, pêche et body-board. Et au milieu griot, riz et pois. L'opération bronzage a aussi bien commencé et nous avons vérifié notre indice de séduction auprès des indigènes. Nous continuons demain dans le même style.

 

Jeu concours : bravo à la Sirène pour ses réponses. Elle gagne une plume. La suite demain; ou plus tard. Je prends le rythme antillais.

commentaires
1 2 > >>