Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Festival d’Aurillac

Publié le 31 Août 2008 par Nadine dans Voyages

Etre dans le nord de l’Aveyron fin août signifiait ne pas rater le festival de théâtre de rue d’Aurillac. Nous y avons vu deux spectacles du in : Les cauchemars de Toni Travolta par la troupe chilienne Gran Reynata, mis en scène par le Royal de Luxe, grand délire à la sud américaine, et Under Construction par les Hollandais de De Jongens, mis en scène autour de vieilles machines à laver et autre vieux congel.
Si le in était de grande qualité, pour le off c’était plus variable dans les rues. Jongleurs et acrobates sympas, poupées sur échasses… avaient envahis la petite ville, comme le public plutôt bon enfant. Bref deux bonnes soirées pour nous comme pour les deux ti moun qui se sont sont eux aussi régalés.
commentaires

Retour de l’Aveyron

Publié le 29 Août 2008 par Nadine dans Voyages

Effectivement beaucoup moins de kedai internet à Saint-Geniez des Ers qu’à Sumatra. Juste un poste à Espalion pour les pèlerins de passage.  Car l’industrie du pèlerin est en pleine saison, en août sur la route de Compostelle, entre le Puy et Conques. Et avec la pluie au milieu de la semaine c’était plutôt des pèlerines.
Plutôt qu’un long discours, voici les meilleurs instants des activités de ces dix jours dans le 12.
commentaires

C’est reparti pour de nouvelles aventures !

Publié le 16 Août 2008 par Nadine dans Voyages

Attention, interruption du blog, reprise fin août


Tout à l’heure Sonia passe nous prendre et nous partons en petit car rejoindre la troupe, JJ, Félix, Léo et Emma dans le nord de l’Aveyron, au pays des Bougnats, les racines de JJ, qui, comme tout bon Bougnat est né à… Paris (12e).
Je crains que les cafés internet soient plus rares dans ces contrées sauvages qu’à Sumatra. Ou alors ont-il reconvertis les vins et charbons ? Il y aura donc interruption du blog pour quelques jours. Ca fera des vacances à nos nombreux abonnés et l’occasion de relire tous les post envoyés d’Indonésie et de répondre aux dernières questions du jeu concours. Pour patienter, je vous mets la photo du plus beau des ti moun.
A bientôt !

commentaires

Hari Merdeka

Publié le 15 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Je suis arrivée hier à 17h33 à la gare Aix TGV après 27h30 de voyage puisque je suis partie la veille a 19h de l’hôtel à Bangkok. J’étais en surpoids de bagage avec 30 kg en soute (et 10 kg en cabine) mais je suis passée quand même…
L’arrêt a Tashkent a été cette fois-ci dans le nouvel aéroport qui est autant 100 % fumeur que le précédent, avec cette fois ci des haut-parleurs, mais mal réglés, avec les annonces en russe, en ouzek et parfois en anglais, alors que 99 % de la clientèle était étrangère : une compagnie nationale c’est un attribut de souveraineté pour ces nouveaux pays, mais il faut pouvoir remplir ses Airbus et des Boeing (les Tupolev c’est pour les lignes intérieures).
Dimanche en Indonésie ce sera Hari Merdeka, le jour de l’Indépendance. Depuis le 1er août, tout le monde arbore un petit ou un grand drapeau et les enfants des écoles s’entraînent a défiler. Du coup j’ai aussi acheté un petit drapeau que j’ai accroché au camping car avec lequel je pars demain dans l’Aveyron avec Neel. L’année prochaine sera une année électorale, mais déjà fleurissent partout les drapeaux de la plus de trentaine de partis politiques de ce pays qui a connu pendant longtemps la dictature. D’ailleurs parler politique est quelque chose qu’adorent les Indonésiens. Et pas que de politique intérieure : une autre élection les intéresse cette année, regardez de près la première photo.

commentaires

Retour par Bangkok et jeu concours

Publié le 13 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Je suis depuis avant-hier de retour dans la capitale de Thailande, comme a chaque fois. Bon, Bangkok, ce n'est pas l'Indonesie. C'est propre, de plus en plus propre et ca change a chaque fois : en Asie tout va plus vite et je suis etonne a chacun de mes voyages de voir de nouveaux batiments, de nouveaux equipements. C'est donc maintenant la neuvieme fois que je suis ici et mes activites se limitent donc au shopping intensif. A vrai dire, en deux jours, j'ai plus depense que durant tout le voyage a Sumatra : materiel informatique, maillots de foot et jouets pour Neel, trousses pour la rentree, lentilles de contact, cordes de guitares... et meme en vue d'un theme 6 chinois, a Chinatown, des holoturies sechees, des saucisses, des crevettes et des seches sechees. On vera ce que Sonia en fera, elle a accepte le defi avant que je parte.


Question jeu concours : bravo PFG. Pour le kopi susu c'est fort possible car leur susu c'est plus du sucre que du lait. Leur teh manis aussi.  D'ailleurs, le diabete est aujourd'hui une cause importante de mortalite en Indonesie. Mais a Sumatra c'est plutot a autre chose qu'ils se dopent, genre kretek, marijuana et arak kampung, c'est leur cocktail prefere.
Cependant PFG, ce ne sont pas des medailles de bronze dont je causais, ce sont des medailles d'or. Dans quelle discipline donc l'Indonesie est-elle favorite pour l'or ?
En attendant vos reponses, vous saurez excercer votre sagacite et votre immense culture sur la question suivante, speciale Bangkok :
Hier, la Thailande fetait l'anniversaire de la reine. Ici, le roi, la reine sont partout puisqu'on leur rend un culte de maniere divine. Quand on me parle d'ailleurs de la spiritualite du bouddhisme ca me fait doucement rigoler. les Chinois, Grand Vehicule passent leur temps a bruler des papier et de l'huile pour generalement leur chiffre d'affaire (je connais seulement les Chinois d'Outre-Mer), et les Thai, Petit Vehicule, passent leur temps en salamalec et en superstitions. Je suis passee tout a l'heure au marche aux bondieuseries pres du Wat Pho, c'est moines et devots achetant des Bouddhas en plastique ou en ceramique, des lotus, de l'encens etc...
Bref, revenons a la question. C'etait hier l'anniversaire de la reine, mais dans quoi le roi aime-t-il souffler depuis sa jeunesse. A gagner : un autocollant du roi.
Prochain post depuis la France... normalement ! Ou alors je continue a Tashkent ?

commentaires

Salamat Tinggal Indonesia, sampai jumpai lagi

Publié le 12 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Je suis partie hier matin, pagi pagi, le coeur gros de l'aeroport Minangkabau puis j'ai survole les volcans qui fument et les lacs de crateres. Quatrieme voyage en Indonesie et je suis de plus en plus sous le charme. Et Sumatra m'a conquise.
La gentillesse des gens, qui, ici m'ont souvent rien a vous vendre mais juste envie de vous dire bonjour et meme causer un brin juste pour le plaisir. Alors le faire en VO c'est encore mieux. J'avais retrouve l'odeur des kretek en arrivant a l'aeroport Polonia de Meda, maintenant elle va me manquer. Et aussi les sourires, les rigolades, les warung et les lima kaki de bakso.
Sumatra a encore une tres forte culture qui lui est propre, celle des batak et des mimangkabau. Mais c'est aussi un pays pionnier ou depuis longtemps viennent des gens de toute l'Indonesie. Ses habitants sont tres ouverts : beaucoup ont voyage et les couples mixtes avec des Europeens sont plus courants qu'ailleurs. C'est ce melange plus ce merveilleux pays, l'Indonesie, qui lui fait tout son charme.
Je suis maintenant a Bangkok pour le grand shopping final. Mais puisqu'il pleut averse j'en profite pour envoyer le jeu concours.
Les JO ont demarre malgre le boycott de Chico dans les epreuves de Forty Thieves. Apres Laure Manaudou encore une chance de medaille pour la France qui s'envole ! Le public indonesien boycottera aussi puisque ce sont des chaines a peages qui diffusent les jeux. Mais dans quel sport l'Indonesie a-t-elle des chances de gagner des medailles ? A gagner : une entree a la piscine olympique.
je vous envoie un best of ma pomme en Indonesie et dans l'article d'hier je rajoute une photo de mon cavalier de samedi soir, Gege.

commentaires

Nightlife of Padang

Publié le 11 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Padang est la deuxieme ville de Sumatra avec un million d'habitants, un grand port et aussi un vieux port borde de maisons datant de la colonisation hollandaise tres decrepies. En venant du sud (en gros des calanques avec des cocotiers) on longe la cote ou, de nuit, s'eclairent les bateaux en attente d'accoster et les perahu des pecheurs au lampareau : une merveille.
Cette route, je l'ai faite de nuit samedi soir derriere la moto de Gege, un des type de l'hotel qui m'avait propose la viree car il aime bien s'amuser le samedi soir. En gros le deal etait comme d'habitude : moi je paye et lui fait le guide dans des endroits que seule je n'aurais pas pu trouver. En gros pour 100 000 roupiah soit 7.6 euros tout compris, on s'est bien amuse tous les deux jusqu'a quatre heures du matin passe. Evidemment, nous sommes sous les tropiques et ca a commence par une averse terrible et nous avons du nous refugier chez sa mere pour prendre un teh manis et un kopi susu. C'etait tres sympa et j'ai pu exercer en live tout mon bahasa indonesia. Lorsque ca s'est calme, nous sommes alles manger un brin (et avec les doigts) dans un warung jawa un nasi ayam puis nous sommes partis pour la fievre du samedi soir. Autant vous dire tout de suite que j'etais la seule blanche a dans tout Padang a faire la fete.
La premiere boite, le Queen, etait dans un ancien cinema du kampun cina (chinatown). Tres decrepie, la poussiere n'avais du plus etre faite depuis la projection d'Autant en emporte le vent. En Europe elle aurait depuis lontemps ete transforme en club tres chic. La c'etait plutot un boite a putes plutot glauque avec de grands ventilos et une chanteuse qui s'egosillait sur du dangdut. Ca s'est remue au moment de la techno mais j'ai prefere partir, d'autant plus que l'electricite etait revenue dans la ville (la boite avait son propre roupe electro). Nous sommes alors alles au Roxy, la boite d'un grand hotel ou Gege a ses entrees mais par la porte des livraisons : la l'ambiance etait nettement plus jeune avec encore un orchestre de dangdut. Le groupe etait au complet (guitare, basse et batteur en sarong), le chanteur et quatre chanteuses en minijupe. Quand la groupe s'arrete ca a ete techno a fond les ballons. On a danse comme des fous avec Gege et ses copains qui cartonnaient au whisky local.
Quand la boite a ferme a 2 heures et demi ce n'est pas pour autant que la soiree etait terminee : sur la promenade du bord de mer il y avait encore foule, tous ces gens allait et venait et toutes les boutiques de rues etaient ouvertes. Le clou du spectacle a l'heure de la sortie des boites c'etait le rodeo des voitures et des motos sur le rond point central.
Nous sommes partis avant le premier appel du muezzin qui clot generalement la fete.
Bref, si vous ne savez pas quoi faire samedi prochain j'ai maintenant pleins de bons plans a vous donner.
Evidemment pas de photos, je suis partie habillee en pepette sur la selle de Gege
, je vous envoie donc une imae de boutique telles que celles qui longent le bord de mer de Padang.

commentaires

Perahu, laut, pulau2, pasir putih, ikan2

Publié le 9 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Les 2 a la fin des mots ne sont pas erreurs de frappe - de toutes facons, le Bahasa Indonesia s'ecrit en alphabet latin et le clavier est qwerty - mais la marque du pluriel, qui, a l'oral est une repetition du mot. La traduction du titre est donc bateau, mer, iles, sable blanc et poissons.

Je suis depuis avant-hier soir a Pantai Bungus ou plage de Bungus dans la banlieue sud de Padang. Padang est la grosse ville de Sumatera Barat avec un million d'habitant. JJ (non, pas notre JJ prefere, un autre !) un des mecs de l'hotel, a promis de m'en faire gouter l'ambiance nocturne ce soir. On verra si mes activites intenses de la journee ne m'ont pas trop epuisees : j'ai plante mon hamac entre deux cocotiers au bord de l'ocean indien et j'ai deux livres a finir avant de les laisser a l'hotel. Hier ce fut le snorkling trip avec deux autres Orang Perancis : en fait nous sommes alles en perahu jusque sur une des iles de la baie ou les coraux ont laisse une plage de sable blanc eclatant, fin comme de la farine. L'immense baie est faite d'innombrables ilots de roche noire tombant a pic et recouverts de vegetation tropicale : une sorte de Baie d'Along sans touristes ou presque. Elle n'est frequentee que par les pecheurs et quelques rares bateaux venant des deux gros resorts. Donc, en gros nous etions seules avec nos guides sympathiques a nous prelasser toute la journee sur le sable ou allant nager dans l'eau transparente a guetter les poissons.

Bref, fin de voyage tres cool en attendant l'etuve de Bangkok et le rush du shopping.

commentaires

Warung en Indonesie et a Paris

Publié le 7 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Je sais que certaines des photos publiees hier en ont fait saliver plus d'un. En encore je ne vous ai pas mis celle des rumah makan ou l'on sert des padang. Le resto padang c'est le principe du nasi campur mais en libre service sur la table : on vous met une grande soupiere de riz et a cote entre 10 et 15 plats differents ou vous vous servez : poulet, agneau en sauce, poisson au curry cuit dans la noix de coco, mais aussi des legumes, des bredes, et des sauces piquantes, des concombres pour attenuer le piquant etc.. Bref, vous prenez ce qui vous plait et ensuite on facture juste ce que vous avez consomme. On vous met aussi un rince-doigts car ici on mange avec. Mais vous pouvez aussi avoir une fouchette et une cuillere. Avec vous buvez soit de air putih (eau bouillie), ou du teh manis (the sucre) ou ce que vous voulez : coca, biere bintang que l'on trouve partout dans ce pays d'islam etc...
Mais je sais, chers lecteurs que vous etes loin, et que vous ne pouvez profiter de tous ces plats delicieux ou l'on s'en met pour environ 1 euros, service compris. Heureusement le blog nadoch pense a tout et vous offre une alternative : j'ai rencontre hier un couple mixte tres sympathique qui vit a Paris. Madame m'a donne le truc : l'ambassade d'Indonesie. Les exilees cuisinent pour sa cantine et pour le prix d'un jambon beurre l'on vous vend des plats indesiens cuisines a emporter. Il suffit de sonner a l'ambassade et de demander la cantine qui est dans une petite cour au fond. Dis PFG, on y va au printemps prochain si je suis elue ? Et Jef, je suis sure que tu aussi seras ravi de cedouvrir la cuisine indonesienne, elle est faite pour toi.
Au fait warung cela veut dire banc. Vous pouvez le comprendre avec la photo ci-dessus,
commentaires

Danau Maninjau et jeu concours

Publié le 6 Août 2008 par Nadine dans Voyages en Asie

Je suis depuis hier au lac Maninjau, encore un lac dans un cratere de volcan. La route venant de Bukitingi fait 44 virages en epingles a cheveux au milieu des rizieres en terrasses ou plutot ici en escaliers. Au bord de la route, les singes attendent qu'on leur jette quelque chose en se grattant le ventre (ou autre chose). Je suis dans la guesthouse la plus baba de Sumatra : simples bungalows au bord du lac et sanitaires en mandi tres indonesien. Comme je dois me laver les cheveux je suis au village pour  chercher une coiffeuse qui me shampoinera et me massera de cuir chevelu pour 10000 roupies soit 0.60 euros environ, ce sera plus simple. Et aussi vous tenir au courant, bien entendu. La patronne de la guesthouse s'appelle Lili, elle est neozelandaise. Elle a perdu le compte des annees qu'elle est ici et confond les jours. Elle sourit en jouant de la guitare. Il y a  aussi l'herbe mais ca c'est depuis le debut a Medan et dans chaque bled.
Je pars demain avec deux Francaises pour Pantai Bungus au bord de la mer : on  affrete une bagnole car changer 3 ou 4 fois de bus c'est epuisant et puis on pourra s'arreter quand on veut. Je ne sais si j'aurais une connexion internet au milieu des cocotiers alors j'envoie des maintenant le jeu concours.
Qui est cette annee l'Americain le plus populaire d'Indonesie et pourquoi ? A gagner : dans ce pays de l'hevea, du caoutchouc.
La connexion est tres faible pour envoyer des photos, vous aurez donc des vieilles photos de bouffe. Sur l'une c'est un Nasi Campur ce qui veut dire riz melange. On vous sert dans les rumah makan une assiette de riz puis vous choisissez l'accompagnement : poulet, poisson, oeuf, legumes, sauce.... Sur l'autre des satay, petites brochettes cuites sur un micro barbecue devant vous et accompagnees de sauce cacacouette. Vous reglez en fonction de ce que vous avez mange mais ca ne depasse jamais 15000 roupies (1 euro). Et en plus c'est toujours bon.

commentaires
1 2 > >>