Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Nadine la Parisienne

Publié le 26 Avril 2015 par Nadine

PhotoService.com PhotoService.com PhotoService.com

 

Je reviens ce matin de mon neuvième aller-retour à la capitale depuis le mois de janvier, avec des séjours allant d’une journée à quatre jours, et deux détours par Lyon et/ou Dijon. Détours familiaux et amicaux, surtout amicaux parce qu’à Lyon c’était de la famille choisie, sinon je n’aurais pas fait le détour.

 

Quand je prends le TGV j’ai parfois l’impression de prendre l’autobus sauf que le trajet est un peu plus long et que je suis sûre d’avoir une place assise. Je connais aussi la gare d’Aix dans les matins glacés aux alentours de 6 heures, la gare de Lyon et tous ses accès, la ligne 14 vers les Olympiades, étapes pour aller au taf.

J’ai fait du GT de la FPMN pour les SpéN, des échelons, de la FPMN et je reviens à peine de la Hors-Classe 29e base. En gros j’ai poussé les wagonnets au fond du MEN. Mais je n’ai pas fait que cela. J’ai aussi un peu profité de Paris.

Ayant étudié mes dossiers à heures décalées pour les SpéN, et ayant gratté un peu de temps ailleurs, j’ai pu faire quelques expos : expo Magnum à l’Hôtel de Ville, expo Haïti au Grand Palais, expo sur les voyages au Moyen-Age au Musée de Cluny et expo Télémaque à Beaubourg. Dimanche dernier, c'était de Gaulle et Chrchill aux Invalides et avant-hier Velazquez au Grand Palais. Ouf ! Je suis aussi allée au théâtre avec Mélo voir Le songe d’une nuit d’été à la Comédie Française. Et puis j’ai aussi diné ou bu un verre avec des amis, et pas que des commissaires paritaires.

L’aller retour de la semaine dernière était, pour une fois, pour autre chose : je suis allée à l’Assemblée Générale du Collectif Haïti de France. J’ai été triomphalement élue au Conseil d’Administration ; il y avait c’est vrai peu de mérite car il y avait moins de candidats que de postes à pourvoir, mais j’y suis en très bonne compagnie. Et comme ce n’était pas un voyage remboursé et que je n’avais pas besoin de me trouver à deux pas du MEN, j’en ai profité pour aller me faire inviter dans le nouveau palace d’Evens à Nanterre. Après mon élection, je suis allée fêter cela dans une ambiance 100 % haïtienne à la Plaine Saint-Denis dans un concert de konpa : Klass, groupe qui monte dans le circuit. Le concert était annoncé à 22 heures, mais, en arrivant à minuit et demi, nous n’étions pas en retard. Toute la diaspora d’Ile de France s’y était donné rendez-vous, et, si les Blancs se comptaient sur les doigts d’une main, c’était un peu la même chose pour les faux créoles (Evens dixit, ce sont ceux des Petites Antilles françaises, lire petites dans tous les sens du terme). Bref, on se serait cru à Brooklyn ou à Miami, les neg aux look rappeur, grosses lunettes, chaines brillantes, et les fanm toutes aux cheveux raides, talons très très hauts, et bien moulées en mini mini laissant déborder des formes très généreuses. Ni les chaînes brillantes, ni les surplus pondéraux n’ont empêché quiconque de se trémousser jusqu’à une heure très avancée suivant les consignes du chanteur Les mains en l’air, à droite, à gauche, sauter etc… Lorelei et ma pomme nous avons abandonné Evens à 4 heures du mat et lui est rentrée à 6 heures passées.

Je rentre donc à peine, ayant fait un détour par le 5e arrondissement pour voir une copine et par Dijon pour voir Hervé et Emmanuelle avant qu’il ne partent en Tunisie, je défaits mes valises et… je repars. Mais cette fois-ci c’est vers le sud : direction le Maroc avec Neel.

Commenter cet article