Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Pèlerinage familial

Publié le 2 Août 2022 par Nadine

 

Avec Clô qui a titré lui-même la photo en 1998.

 

Avec Mô à Vienne

C'est parti demain pour le voyage de l'été. Comme vous le savez ce sera Vienne puis Budapest avec papa et l'ado.

L'Autriche est une destination habituelle pour ma famille. Déjà Jean Lippmann mon arrière-grand-père amenait toute sa petite famille faire du camping dans les montagnes du Tyrol dans l'entre-deux-guerres. Je ne sais comment des Lippmann ont fait connaissance de Hilda, Mais je sais que cette dame était depuis cette époque proche de la famille. Il faudrait que je demande à ma mère qui conserve aujourd'hui la mémoire familiale.

L'Autriche a été pour moi même aussi une destination familiale. C'est vers l'Autriche que nous sommes allés Clo et Mo (mes grands-parents), le petit car et moi même en 1974 lors de notre premier voyage. Nous avons bien entendu fait étape à Salzbourg où habitait Hilda avec son fils Georges. C'était toujours une fête pour elle de nous recevoir. Nous dormions dans des lits très hauts avec de gros édredons d'où Clô faisait sortir ses pieds pour m’amuser (les couettes n’étaient pas encore arrivées en France). Elle faisait une cuisine merveilleuse du moins dans mes souvenirs de petite fille. Nous sommes allés jusqu'à Vienne, ses musées, ses palais, ses légendes impériales que ce soit Sissi ou l’Aiglon.

En 1976 nous sommes retournés en Europe centrale, ou plutôt en Europe de l'Est selon le vocabulaire de l'époque. Nous avons fait le tour des démocraties populaires, Hongrie, Tchécoslovaquie, Pologne mais pas là RDA. Parmi mes nombreux souvenirs il y a les bains à Budapest et les passages de frontières : à l'époque il fallait un visa pour chaque pays. Je me souviens que Clô avait sorti sa carte d'ancien résistant pour accélérer les procédures avec des douaniers qui lisaient et relisaient toutes les pages de nos passeports. À cette époque aussi l'allemand était encore la langue la plus utile pour voyager dans cette partie de l'Europe. A notre retour nous étions bien entendus passer voir Hilda à Salzbourg.

A partir des années 90 l'Autriche était la destination estivale de Clo et Mo. Ils retournaient chaque été avec des amis dans la même auberge au Tyrol où ils goutaient l'air des montagnes et la cuisine des Alpes. Même l'année de son décès en 2015, Mô avait déjà réservé sa villégiature.

La destination de cet été peut être envisagée comme une sorte de pèlerinage sur les traces familiales et celles de mon enfance. D'autant plus que nous partons… de Nice, d'où nous partions chaque été Clô et Moi, le petit car en 06 et ma pomme ! 

 


 

 

 

Commenter cet article