Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les rosbifs, un sacré steack !

Publié le 25 Mai 2014 par Nadine in Réflexions profondes

http://a397.idata.over-blog.com/2/99/24/33/100-articles/Recette-rosbif-par-epicerie-fine-de-france.jpgDeux semaines de silence de blog contrainte par une avalanche de travail paritaire. Jugez plutôt : j'ai dû faire à la fois le mauve à l'intra et la LA en CAPN. Comprennent les initiés. Deux fois je suis tombée sur l'Anglais, ce qui n'est pas une mince affaire vu l'ampleur de la discipline.

La semaine dernière j'ai peigné le mauve dans tous les sens : étant dans l'équipe des chefs, j'ai préféré ratisser large. Je rappelle ici la méthode des Charlie's Angels élaborée de longue date pour le travail au mauve (pour ceux qui ont du mal à suivre, cliquer ici).

 

Le mauve est classé par candidat dans l’ordre alphabétique sans le projet d’affectation.

Documents nécessaires : le mauve + le journal mut du S3 + le BA + le mauve de l’inter (papier) + le rose de l’inter (document excel) + roses des années précédentes (papier).

• Etudier les cas de priorités médicales.

• Les points à vérifier :

— Les bonif familiales : conjoints, RRE et enfants. Comparer avec la liste du rectorat.

 

— Les bonif IUFM et les bonif reclassement (100 pt vœu dep) des stagiaires : comparer avec la liste du rectorat et le mauve de l’inter.

— Les mutations simultanées : vérifier que les vœux sont identiques.

— Les mesures de cartes scolaires : il peut être utile de es lister dès cette phase pour commencer par étudier leur cas lors du mouvement.

— Les 1000 pts pour les changements de corps et de discipline. Pour ces cas vérifier l’ancienneté continue ancien poste + stage + poste actuel.

— Les bonif APV et RRS.

— Les bonif TZR sur vœu géo et sur vœu dep (stabilisation).

— Les bonif agrégé selon le rang de vœu.

— Extension : EXT pour tous ceux qui doivent avoir l’extensions, les T (titulaire) entrant ou en réintégration non conditionnelle et les S (stagiaire).

— Les  points sur vœu dep : 1000 points de réintégration (vœu dep ou ZRD selon le poste, conditionnelle ou inconditionnelle dont EXT ou pas), séparation, vœu préférentiel, sportif de haut niveau, stabilisation TZR… 

• Repérer :

— Les demandes de priorité au titre du handicap : ceux qui l’ont (KM) et ceux qui ne l’ont pas (KMNP).

— Les retours de PACD et de congé parental.

— Les vœux sur postes spécifiques et noter les décisions du groupe de travail.

 

• Comparer le mauve avec le mauve et le rose de l’inter et les roses des années précédentes.

Pour les candidats que l’on retrouve de la /des année(s) précédente(s) vérifier l’ancienneté (en ajoutant 1 an !), l’échelon (un collègue peut avoir pris un échelon en un an mais pas deux, et ne peut pas en avoir perdu, c’est l’échelon au 31 août de l’année précédente sauf les reclassements au 1er septembre), la situation familiale, les cartes scolaires antérieures, les changements de corps, de discipline…

• Saisir les fiches syndicales.

Les comparer au mauve : en cas de différence téléphoner au collègue ou faire une fiche navette.

Faire la syndicalisation et la reporter au mauve.

• Rédiger les fiches navettes pour le Rectorat qui ne seront envoyées qu’à partir de lundi 19 mai.

 

Une fois que j'ai eu mis du crayon partout sur mon mauve, collé les 59 post-it des 59 fiches navettes, reporté les question sur un document excel, fait des tableaux concernant les points TZR des REA sur poste des TZR en MCS de 2013, listé les EXT arrivées avec RC à l'inter et l'ayant perdu à l'intra et donné le tout à Milou que le remettre aux chefs, je me suis penchée sur la LA.


PhotoService.com  

 

Contrairement à l'exercice précédent, c'est du sans barème complet, ou plutôt chacun croise ses critères, le problème c'est que l'IG et nous n'avons pas toujours les mêmes critères. Le dimanche avant de partir j'ai préparé mes petites fiches et j'ai googelisé tous les nommés des deux disciplines que j'avais en charge. Pas de lézard de ce côté-là (pas de pistons venus d'en haut…) mais le lézard global et habituel que j'ai découvert à fur et à mesure des dossiers : un max de chargés de mission, aspirants IA-IPR, plutôt jeunes en regard de l'exercice (moins de 50 ans) puisqu'ils cherchent une deuxième carrière, brûlant la politesses aux vieux qui attendent après une carrière bien remplie et en voie d'achèvement.

Partie à  l'aurore d'Aix le lundi, j'ai passé deux jours à lire mes 200 dossiers de littérature incipide pleine de "dévouement", "loyauté", "la joie de faire ceci et celà", "expérience enrichissante" (ça ce sont les débuts de leur carrière en ZEP, dans le nord ou en zone rurale profonde), puis 3 jours dans une salle surchauffée et sans fenêtre à faire les marchands de tapis avec des IG et l'administration. Trois d'entre eux montent sur le podium des IG bornés aux propositions inacceptables ; j'avais l'un d'entre eux en charge et il a fait un bougé après une longue lutte et démonstration.

je suis rentrée vendredi soir essorée. Mais parfois on a des récompenses. J'ai reçu hier matin dans ma boite électronique le message suivant d'une collègue nommée :


Chère Nadine,
Je tiens a te remercier très chaleureusement pour ton soutien et ton aide si précieuse.
J'attends avec impatience l'officialisation de cette promotion qui, je l'espère, ne tardera pas, pour fêter ça avec toi et les collègues.

 

Puis à la réponse que je lui ai faite :


Nadine,
Je suis émue aux larmes par ce que je viens de lire.
Ma plus belle récompense aujourd'hui est d'avoir été reconnue pour le travail que j'ai accompli.

 

Pour quelqu'un assoiffée de reconnaissance comme moi, vous pouvez imaginer que ça permet de se dire qu'on ne sert pas à rien.

 


Commenter cet article