Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

On ne va pas faire la grimace

Publié le 14 Décembre 2014 par Nadine in Réflexions profondes

http://www.snes.edu/IMG/png/carre_rouge_vote_snes-fsu_1.pngAvec dix jours de retard je vous livre les résultats des élections professionnelles qui ont bien occupée depuis quelques mois. Il ne sont pas bons : les syndicats de la FSU reculent autant en CTA/CTM qu'en CAPA/CAPN. Une consolation, nous concervons le 7ème siège gagné la dernière fois dans ma CAPA, la CAPA agrégé. Si encore c'était la CGT qui nous avait pris des voix, on aurait pu dire, ce n'est pas grave, on engrange avant de se marier (euh, en fait la CGT ne veut pas se marier avec la FSU, c'est bien dommage, le trousseau de la mariée est bien rempli), mais ce sont les syndicats réformistes ou de droite qui ont progressé. La grande avancée revient à FO qui peut faire la bise à François Hollande pour les promesses et les déceptions qu'il a semé, et à Jean-Claude Gaudin pour ses rythmes scolaires à la marseillaise. Le SNALC progresse et l'UNSA a siphonné le SGEN-CFDT qui n'a plus aucun élu dans les corps enseignants dans notre académie. On va même avoir un élu FO dans la CAPN agrégé, ce qui nous promet des surprises.

Modérons quand même notre propos… à quelques exceptions près, dont le corps des PLP (mais qu'attend-on pour les syndiquer au SNES !) la FSU est première partout où elle présente du monde et même largement première. Peut-on pleurer avec 35 % au CTA, 48 % chez les certifiés, 49 % chez les agrégés, 82 % chez les CO-Psy, 76 % chez les PEPS ? Je suis réélue pour un sixième mandat académique et un troisième mandat national. Ce post finira donc avec un des morceaux que j'avais envoyé sur facebook, le pays des amis, pour que mes amis fb comme moi dans la campagne gardent le moral en tournant dans les bahut. Le soleil et le rythme du Congo Kinshasa avec le Zaiko Langa Langa, la pépinière des talents : regardez ils ont même apporté le soleil à Bruxelles, c'est dire ! Waouh le pantalon à rayures quand ça bouge, c'est limite psyché !

 

 

Petite anecdote au passage puisque l'on voit l'Atomium au second plan : il a été construit pour l'Exposition Universelle de 1958. Ce fut à cette expo que l'on vit pour la dernière fois une exhibition ethographique ; une centaine de Congolais avaient été recrutés pour mettre en scène l'Afrique dans un village congolais, dans des huttes, chantant sous la houlette de missionnaires. Or le public bouda ce spectacle passé de mode. Certains s'émurent que les spectateurs lancent des bananes et des cacouettes (à qui ? aux missionnaires ?). Les indigènes remirent leurs habits civils et partirent de cet emploi peu payé (oui les exhibés ont toujours été payés, chichement mais payés) pour trouver des boulots plus rémunérateurs à Bruxelles-même.

 

Commenter cet article