Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Pas de querelles de chiffres

Publié le 23 Novembre 2007 par Nadine in Réflexions profondes

Avec tout ce que nous avions annoncé la manif de Marseille depuis quelques jours dans ce blog, il fallait s’y attendre : nous y étions très nombreux. Le problème à Marseille, c'est de compter les manifestants. Le pire c'était en 2003 où les organisateurs annonçaient 250 000 (à la marseillaise donc) tandis que la préfecture annonçait 10 000. C'était pourtant un flot ininterrompu de manifestants entre le Vieux-Port et le parc Chanot en rangs serrés pendant des heures.
Pour compter au SNES, on poste nos meilleurs profs de math sur la passerelle du cours Lieutaud. Mais les anciens ont des méthodes plus empiriques : ils comptent en Canebière ou en boulevard Salvatore. La Canebière ayant changé depuis les travaux (mais on l'a enfin pour nous), ils ont certainement dû faire des calculs de proportionnalité pour se remettre d'aplomb. J'en ai même entendu qui comptaient en stade Vélodrome, ce qui constitue un exploit, vu qu'on fait rarement asseoir les manifestants les uns après les autres dans le stade qui compte très exactement 60 013 places. C'est d'ailleurs ce chiffre qui a été annoncé pour la manif de mardi qui faisait donc la taille d'un Vélodrome.
Mais au fond, fi des querelles de chiffres entre la préfecture et des organisateurs, nous dirons  que nous étions un moulon. Comme ça, tout le monde est d’accord. Pour dire, on a mis plus d’une heure à démarrer, avec la CGT et FO devant nous, et après on était encore un bon moulon, l’Education nationale puis les étudiants. Le cortège était animé, surtout du côté des étudiants.
Au bahut, ça avait mobilisé fort chez les surveillants avec 100% de grévistes, un peu moins chez les profs. Mais il va falloir continuer, parce que je les sens pas encore céder là-haut. Alors, comme au rugby, lors de la remise en mêlée (au Vélodrome par exemple), on pousse tous… tous ensemble, tous ensemble… ouaih, ouaih…

Questions pour lecteurs très attentifs :
— Maeva se cache derrière une banderole du diaporama. Laquelle ?
— Quelle banderole est un point commun entre la rédactrice principale de ce blog et un de ses rédacteurs occasionnel ?
A gagner : un best of des slogans du mouvement étudiant (qui sera fourni prochainement par Maeva).
Commenter cet article

Karoutcho 24/11/2007 16:39

Maeva se cache si peu derrière la banderole de la Jeunesse en lutteet le slogan qui fait le lien : MalbarréPrivatiser tueKaroutcho 

Nadine 23/11/2007 16:31

J'ai bien écrit DERRIERE une banderole. Mais laquelle ?

maeva bismuth 23/11/2007 15:08

ben non, hcui pas sur le diapo puisque je suis cachée derriere une banderole....

Hervé Bismuth 23/11/2007 10:35

Maeva, elle est sur la diapo qui vient juste de passer.
Quant à la banderole, je suppose que c'est celle où il y a marqué Full Gerry, est-ce que je me trompe ?