Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Tchèque de réduction

Publié le 29 Octobre 2009 par Nadine in Voyage à Prague

Finalement la solution visite de Prague a satisfait tout le monde. Pour le même prix, très modique, 84 euros par personne, nous pouvons visiter deux grandes villes européennes, Prague et Istanbul. Oui j'ai bien écrit Europe pour Istanbul n'en déplaise à certains...
Nous sommes donc arrivés dans la capitale de la République Tchèque hier matin vers 10 heures et nous avons pu immédiatement prendre le bus pour le centre, pour une somme modique. Ca c'est un beau reste de l'époque glorieuse du socialisme a visage humain ou pas. Encore plus qu'il y a deux ans, Prague m'a donné l'impression d'une ville musée piétonnisée pour les touristes mais je dois dire que son patrimoine architectural impressionne. C'est surtout Rodolphe, qui travaille dans le bâtiment qui en a pris plein la vue et nous même commenté les types de béton employés pour construire les bâtiments staliniens qui se trouvent près de Mûstek. Gisèle quant à elle nous traduit les inscriptions en latin aux pieds des statues sur le Pont Charles. Il faut toujours voyager avec des spécialistes ! En observant de près d'ailleurs ces statues j'ai pu voir que la moitié d'entre elles en fait datent du XIXème siècle dans le pur style glorification des héros nationaux. Mais le Pont Charles reste un pont gothique pout tout le monde.
Après un déjeuner tchèque sans réduction (qu'est-ce que ce sera quand ils passeront à l'euro !) fait de soupe d'oignons, de goulash avec éponges bouillies et appfel strudel, la visite du centre, nous sommes retournés à l'aéroport. J'ai acheté une bouteille de slivovice pour conjurer les peurs de Gisèle dans l'avion (et encore je leur avait fait croire qu'on allait prendre un Tupolev datant d'avant la Révolution de Velour) qu'on a commencé de siffler devant la porte d'embarquement. C'est donc sans nous écraser que nous sommes arrivés hier soir, tard, à Istanbul.
Commenter cet article