Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Victoire écrasante des Allemands (chronique avignonnaise)

Publié le 10 Juillet 2014 par Nadine in Tchatche et niouzes

Ne croyez pas que je vais vous causer encore de foot, d'ailleurs je n'ai pas vu le match parce que j'étais au théâtre. J'ai par contre regardé la composition des équipes et j'ai vu que la Mannschaft avait des joueurs venus d'un peu partout, mais à nationalité allemande : un Ghanéen, un Albanais, un Tunisien, un Turc et deux Polonais. Donc pour ces bonnes raisons, je suis du côté de l'Allemagne, sans compter que les Sud-Américains m'ont bien gonflée avec leurs salamalecs, leurs prières, leur pape, leur sectes du réveil et toutes leurs bondieuseries. Au moins les Allemands communient à la Bier et à la Würst, c'est bien plus sympa ques les génuflexions brésiliennes.

 

PhotoService.com

Comme l'indique le titre, il s'agit ici d'une chronique avignonnaise. Mon ancienne voisine marseillaise, Anne, est partie au mois d'octobre dans la cité des Papes. Je lui avais donc promis de passer la voir ; en plus c'est quand même un bon plan d'avoir une copine en plein centre au moment du festival ? J'ai donc pris le TGV entre Aix et Avignon et me voici en 20 mn + 5 mn de Virgule au pied des remparts. J'ai remonté la rue de la République en slalomant entre les troupes qui distribuaient force flyer en déguisements chatoyants et/ou rigolos pour arriver chez Anne avec laquelle j'ai pris l'apéro. Puis nous sommes allées manger sous les platanes avant de nous rendre au théâtre, dans la cour d'honneur, pour le Prince de Hombourg.

 

PhotoService.com

Je ne vous fais pas la chronique ici : décor et projections spendides, étonnants, inventifs, costumes à chier entre gardes rouges et Wehrmacht, jeu des acteurs remarquable. On a eu droit aussi avant le spectacle à une prise de parole des acteurs et techniciens nous expliquant qu'ils étaient eux aussi dans la lutte des intermittents. Notre voisin de devant avec sa femme n'arrêtaient pas de raler en ponctuant leurs sarcasmes de "et bien maintenant ils vont appeler à voter Thorez ou Duclos". Comme en plus 5 mn auparavant le monsieur nous avait dit avec fierté qu'il avait vu la pièce en 1951 avec Gérard Philipe on s'est dit qu'il avait un peu bloqué le compteur. Ce couple ringard venu du passé s'est d'ailleurs fait bien rabrouer pat nos voisins. Sait-il seulement que le premier président de la SFA-CGT fut Gérard Philipe et que dans TNP c'est le P de populaire qui comptait pour lui ?

 

PhotoService.com

 

Bref, nous avons vu la pièce, dans la pièce les troupes allemandes du Prince de Hombourg écraser les troupes suédoises, nous sommes rentrées tranquillou, le lendemain nous avons flâné dans les rues avant que je reprenne le TGV pour rentrer chez moi. Pour sûr, je reviens l'an prochain et peut-être même avant !

Commenter cet article