Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Retour dans le Nord

Publié le 7 Novembre 2014 par Nadine in Voyages

PhotoService.com PhotoService.com

 

Bienvenue des les Ch'tis proclamait un film à succès en 2008. Moi je l'avais déjà fait il y a bien des années en arrière, quand mon premier poste fut Bouchain et que nous allâmes habiter à Valenciennes. C'était avant le TGV Nord, avant le TGV Sud-Est, il fallait plus de 9 heures pour aller de Valenciennes à Marseille, avec changement à Lyon et Douai. L'exil ne dura qu'un an et nous découvrîmes avec bonheur le centre de l'Europe, en crise certes, mais le centre de l'Europe quand même. Car, si notre paysage était surtout fait de corons et de friches industrielles, le Nord touchait en 1992 le fond de la crise après la fermeture d'Usinor Denain en 1983 et de la dernière mine en 1990, nous en avons profité aussi pour rayonner autour de Valenciennes. A peu de distance la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne et l'Angleterre. Je suis allée dans ces quatre pays, plusieurs fois, durant mon année nordiste (et oui déjà la bougeotte). C'est surtout la Belgique que nous avons découvert : Mons juste derrière la frontière, Bruxelles à une heure de route, Bruges, Gand. Et puis aussi Lille qui, déjà, pointait comme capitale dynamique avec ses clubs, sa vie nocturne autre que celle des poivrots comme dans tant de bleds. Je me souviens de soirées à l'Aéronef, d'un concert de Lou Reed au Palais des Congrès. Et l'été arrivant ce furent les festivals en Belgique, ceux qui comptent dans l'agenda de toutes les grandes pointures du Rock'n'Roll mondial.

Je suis revenue au bout d'un an, sautant de joie quand j'appris que mon poste serait dans les Quartiers Nord de Marseille. Je ne regrette en rien l'étape nordiste. Mon conjoint d'alors non plus car elle donna une autre couleur à sa carrière scolaire et professionnelle.

Je suis retournée deux fois dans le Nord depuis. L'année suivante rien que pour embêter les copains et collègues qui juraient que personne ne revennait jamais. Et en 1999 lors du congrès du SNES que je prolongeai à Cambrai. J'y retourne ce long week-end pour assister aux rencontres nationales du collectif Haïti de France. J'y vais en avion, loin de l'Odyssée des trains d'antan. Je serai demain soir à Douai chez les parents d'une camarade que j'ai vu cet été, puis à Lille même. Mon grand-père avait pris les photos ci-dessus à Lille quand ils étaient passé nous voir avec ma grand-mère. Je ne pense pas que la Grand-Place ait beaucoup changé depuis.

Commenter cet article