Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Questions d'identité

Publié le 17 Août 2010 par Nadine in Réflexions profondes

PhotoService.com

Tout d'abord c'est aujourd'hui Hari Merdeka, le jour de l'indépendance, en Indonésie. J'y ai déjà été trois fois et c'est une chouette fête avec défilé des écoles (sur la photo il répètent un mois avant), concours sympa genre mat de cocagne, matches de foot de quartier etc... Cette année, c'est en plein ramadan, je ne sais comment cela se déroule dans ces cas-là.

Donc c'est ramadan depuis une semaine. En plein été et encore dans les années qui viennent ce sera pire. Je serais pratiquante, c'est à coup à aller en vacances et Nouvelle Zélande ou au sud du Chili. Pour avoir essayé deux jours il y a trois ans début octobre, je peux vous affirmer que ce qui est dur c'est d'y penser toute la journée même si concrètement on n'a pas tant soif ou faim que cela.

Mais le ramadan en France c'est d'abord devenu une question d'identité. Ce repli identitaire n'est bien souvent qu'un fantasme de la part de gens qui sont totalement Français et qui pour rien au monde n'iraient faire la carème au bled ou quoi que ce soit de l'autre côté de la Méditerranée. Malgré tout c'étaient les fervents supporters des Fenecs lors de la coupe du monde en juin et aujourd'hui Belsunce est plein de maillots de l'Algérie en soldes.

A ce compte on peut arriver à des identités très embrouillées : j'ai croisé ce restau dans le 18ème lundi dernier. Je pense qu'il faut comprendre grec comme un type de nourriture. Je ne suis pas sure d'ailleurs que les kebabs soient vraiment grec, ni turcs d'ailleurs, puisque ce sandwich est né en Allemagne. Mais en quoi ces plats de viande (halal, il y a y a la certification AVS, ce qui est l'acronyme de A Votre Service) accompagnés de frites, de sauce et d'un peu de salade ou ces hamburgers (voire la devanture) peuvent-il devenir algériens ? C'est là où réside le mystère à moins que l'identité ne soit pas que dans l'assiette.

Allez, bon appétit à ceux qui ne jeunent pas, bon fatr pour les autres :  à 18 heures en Indonésie, là c'est vraiment de la triche.

PhotoService.com

Commenter cet article