Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Plus que demain et en plus ce n'est pas la semaine des quatre jeudi

Publié le 19 Octobre 2011 par Nadine in Réflexions profondes

Dien Bien Phu

Les taux de participation sont poussifs. Il faut dire que le vote électronique est une usine à gaz qui coûte fort cher (5 millions d'euros pour un million d'électeurs) avec plein de ratés. Ceux qui n'ont pas reçu leur identifiant (tous les surveillants du bahut mais pas qu'eux), ceux qui n'arrivent pas à se connecter, ceux qui pédalent dans internet… Mais au delà de tous les problèmes techniques, qui, après tout, ne sont que techniques il y a l'idéologie de l'individu. Penser que le vote est une pratique individuelle et solitaire alors que c'est un acte collectif et solidaire. Outre que les plaisirs solitaires ne sont pas les meilleurs, c'est un leurre ou un pressuposé idéologique de penser que nous sommes des individus libre face à notre écran. Nous sommes des êtres sociaux avec des pratiques sociales, par exemple le vote. Le succès de la primaire socialiste c'est aussi de l'avoir organisé avec un vote à l'urne, la queue dans le bureau et tout le rituel qui va avec (tout ça pour sortir Flamby… franchement…).

Ho Chi Minh-copie-1Au delà de cela, il y aussi de la part de la droite qui nous gouverne, la volonté de tuer le paritarisme et les syndicats, surtout ceux de la fonction publique en leur otant leur légitimité : celle qui vient de leur représentativité. Or, avec des taux de participation qui sont en dessous de 50 % à l'heure qui l'est dans les grands corps du second degré, ils pensent y arriver.

C'est pour cela que nous mettons les bouchées double au SNES depuis lundi, avec coups de fils par milliers, tournée des établissements etc… et comme disait le Che : Crear dos, tres... muchos Viet-Nam, es la consigna. Et à l'heure actuelle, voter massivement, c'est la consigne. D'ailleurs j'ai quelques illustrations pour vous en convaincre.

A demain et vendredi pour le dépouillement !

Commenter cet article