Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Pari, Ayiti, Carimi

Publié le 13 Mai 2010 par Nadine in Tchatche et niouzes

PhotoService.com

 

C’est après un petit coup de rhum Barbencourt 5 étoiles, et pas le rhum du condamné, que nous sommes partis samedi voir le concert de Carimi au Zénith. C'était noir de monde, sold-out. Quelques malheureux cherchaient dehors à racheter des billets. Toutes les Antilles à Paris s’étaient donné rendez-vous à la Villette pour communier au son et au rythme du kompa. Les Haïtiens bien sûr, mais surtout les Martiniquais et les Guadeloupéens formaient le gros des troupes, et aussi quelques Réunionnais. Toutes les îles (sauf la Corse) avaient répondu présent, y compris en hurlant à l’appel de leur nom, mais c’est bien le nom d’Ayiti qui était scandé par la foule et le drapeau bicolore qui flottait de partout.

Plus de trois heures de concert et dès le premier morceau le public a chaviré. Dix musiciens et choristes sur scène, l’efficacité du line-up à l’américaine avec une rythmique très carrée et des musiciens efficaces, un son compact, tout en gardant des sonorités venues des Caraïbes dans les guitares et les claviers. Mais au-delà de jouer et chanter, Carimi c’est aussi une machine a entraîner le public, à le faire bouger avec tout leur expérience du carnaval. C’est d’ailleurs à cause du carnaval que Carimi se trouvait en Haïti le 12 janvier dernier, eux qui résident ordinairement à NYC. Aucun d’entre eux a été touché. Ils s’estiment depuis porteur d’un message pour leur île. Et donc, comme au carnaval nous n’avons cessé de sauter, de lever le bras, à gauche, à droite, de se baisser et surtout de pomper, pomper… impossible d’y échapper, les 7000 spectateurs étant à l’unisson, ravis, heureux, à fond. Les guest, Princess Lover, Tina Ly, Shaba de Djakout mizik et Mikael Benjamin en ont rajouté dans l’ambiance survoltée qui a atteint des sommets sur Buzz, la chanson titre du dernier album, où tout le Zénith a hurlé sa joie. Pour le commentaire en VO de Shaba vous pouvez aussi aller faire un tour sur Télé Antilles.

J’ai déjà noté mes prochains rendez-vous. Le carnaval à Port-au-Prince bien sûr dès que cela sera possible et l’année prochaine à nouveau au Zénith puisque Carimi a déjà programmé deux dates en 2011, les 15 et 16 avril. L’embêtant c’est que j’ai déjà prévu d’être en Guadeloupe au même moment : il va donc falloir que j’écrive aux copains que j’arriverai en retard parce que je suis allée écouter du vrai kompa chanté dans du vrai créole (Evens dixit mais j’assume aussi ).

On trouve déjà des tonnes de vidéos sur YouTube. En voici juste deux pour vous faire regretter : vous pourrez faire une séance de rattrapage l’année prochaine !


 

Commenter cet article

iZa 14/05/2010 15:10



T'as la pêche Nadine! Bises Iza