Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

On the road (au Sénégal)

Publié le 28 Août 2014 par Nadine in Voyages en Afrique

PhotoService.com

 

Nous avons passé l'essentiel de notre séjour à Yoff à côté d'un spot de surf, mais je sais que mes fidèles lecteurs ont suivi que par deux fois j'ai dit on se tire ailleurs, une fois au Siné Saloum, et l'autre à Saint-Louis. Prendre la route au Sénégal, comme dans tous les pays du Sud, c'est une aventure et un spectacle. La première fois nous avons pris un sept places à Garage Pompier, la gare routière de Dakar : un espace apparemment en désordre mais en fait ordonné, très sale de pièces détachées, de générations d'huile de moteur ayant coulé sur le sable.

 

PhotoService.com`

 

A propos de pièces détachées, des quartiers entiers de Dakar ont leurs trottoir jonchés de pièces détachées d'occasion, prêtes à la vente. Il y en a bien besoin vu l'état des véhicules : beaucoup viennent de France, revendus pour une seconde vie par la diaspora. Le Sénégal a récemment interdit l'entrée de véhicules de plus de huit sur son sol, mais je crains qu'il y ait beaucoup de ménage à faire. De toutes façons les Sénégalais sont des champions de l'acharnement thérapeutique (avec succès) sur véhicules en état avancé de délabrement (mais qui roulent ou peuvent potentiellement rouler). Après décès, rien de ne pert et tout devient pièce détachée. Cependant on trouve aussi des 4X4 flamblant neufs… il y a aussi des riches, même des très riches.

 

PhotoService.com

 

Les véhicules à moteur ne sont pas les seuls circuler. Il y a les piétons, les charettes à bras et les véhicules hippomobiles. Il y a donc des quartiers entiers de foin d'arachide pour nourrir ces bêtes, mais aussi les très nombreux moutons et béliers à l'engraissement qui étaient partout en ville en vue de la Tabaski (Aid el Kebir). A côté il y a le grand quartier de la viande où il vaut mieux avoir le cœur bien accroché : un bon moyen de devenir végétarien… Et partout les vendeurs et vendeuses de rue, les boutiques de nescafé, les vendeurs d'eau…

 

PhotoService.com PhotoService.com

 

A notre retour du Siné Saloum, Garage Pompier avait fermé, officiellement parce qu'il était trop petit et trop sale. C'était aussi un beau terrain à prendre et déjà vendu proche du centre. A la place, plus en banlieue, à Pikine, avait ouvert le Garage des Baux Maraîchers flambant neuf et aménagé comme une vraie gare routière. Immédiatement tout le petit commerce lié aux transport s'est transporté de Pompiers à Pikine. A côté de l'autoroute, mais comme l'autoroute est payante, la route d'accès est devenue très encombrée : j'ai mis deux heures pour sortir de Dakar via Rufisque quand je suis allée à Saint-Louis.

 

PhotoService.com

 

Le Sénégal est plat, les routes sont toutes droite. Ce n'est pas pour autant qu'on peut rouler vite tout le temps. D'abord il y a les autres usagers de la route, plus lents que le sept places. Parmi eux les bus qui ne refusent jamais un passager, mais qui ne peuvent se permettre de les perdre en route. De toutes façons ils ne sont pas/plus fait pour faire de la vitesse.

 

PhotoService.com

 

Il y  a aussi la maréchaussée dans un exercice qu'on appelle ici le flair du gendarme. Apparemment la fonction publique au Sénégal a besoin comme ici de revaloriser son salaire et comme ici elle descend dans la rue et arrête des véhicules. Le répresentant de l'ordre qui était hors champ, à gauche de cette photo, avait une préference pour les véhicules les plus neufs qu'il arrêtait systématiquement. J'étais revenue de Saint-Louis en allo-taxi (taxi collectif de porte à porte) et nous avons attendu plus d'une heure car le chauffeur qui faisait cette route tous les jours ne voulait pas se soumettre au représentant de la loi. Comme vous pouvez le voir par contre ci-dessus, ces arrêts forcés faisaient aussi des heureuses : les vendeuses d'eau et d'arachides grillées regroupées de l'autre côté de la route et qui profitaient de cette clientèle captive. Remarquez au passage que les hommes et le bétail partagent un espace commun dans le camion.

En encore tellement d'autre aventures ! L'autoroute de Dakar construite par Eiffage (on voit bien qu'elle est française, non ?) permet de rouler vite mais il lui manque un peu de ce charme dû au spectacle permanent de la route africaine.

 

PhotoService.com

Commenter cet article