Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Mon mondial

Publié le 5 Juillet 2014 par Nadine in Niouzes narcissiques

Je ne suis ni pour ni contre le foot, et vice-versa, de toute façons, le sport, comme toute activité physique, je préfère le pratiquer que le regarder. Mais il a des matches de foot que j'aime bien. A vrai dire ce ne sont pas les matches de foot, ce sont des ambiances autour des matches que j'apprécie ; et la coupe du monde en offre quelques unes.

Bien sûr rien ne revaudra juillet 1998 lorsque j'étais à quelques enjambées du Stade de France alors que le père de mon fils était dedans et que… je n'ai pas vu du tout le match mais que je me suis régalée. J'étais aussi pas mal éméchée d'ailleurs. Je me souviens aussi d'un Turquie-Allemagne dans un kebab, télé en VO, mémés sur des pliants et danses à chaque but des Turcs. Les Allemands ont gagné comme toujours mais le tout était dans une ambiance bonne enfant.

Pour ce mondial, faute de la présence de la Corée du Nord supportée par le NKK, j'avais pris fait et cause pour l'Algérie et la France, ce qui n'est pas très original du côté de Marseille. De toutes façons comme le disait un supporter lundi soir aux micros de la télé : "et si on rencontre la France ce sera la France 1 contre la France 2, on est des frères". En fait mieux que des frères, des compatriotes vu que la moitié des Fennecs sont binationaux.

J'ai donc vu trois matches cette année, ce qui constitue presque un record.

 

PhotoService.com

 

Le premier était sur le Vieux Port pour France Suisse. Les Bleus ont planté cinq buts aux Hélvètes : au fur et à mesure l'ambiance festive montait avec ola en terrasse sur le Vieux Port.

 

PhotoService.com

 

Le deuxième était Algérie Allemagne. Toujours à Marseille mais du côté de Belsunce. Devant les écrans géants du bar plusieurs centaines de personnes, public mélangé, français et maghrébins, hommes et femmes et pour tout le monde le drapeau de l'Algérie. Par contre, personne ne connaissait l'hymne national algérien. Beau match, suspens soutenu et de l'avis unanime des Fennecs qui sortent de la compétition la tête haute, avec les honneurs. Pour moi, une soirée éblouissante, une très belle ambiance, même après le match.


PhotoService.com  

 

Le troisième était hier. A vrai c'était plutôt le dernier quart d'heure de France Allemagne. Malgré la pluie et le score entamé dès le début par la Mannschaft, la foule était au rendez-vous sur les places d'Aix, avec ambiance de stade. Sitôt après le coup de sifflet final, tout le monde s'est dispersé, pas très joyeux. Je pense que ce sera mon dernier pour moi aussi avant quatre ans. Sauf si ?

Commenter cet article