Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les petits pains au chocolat et une petite madeleine

Publié le 10 Octobre 2012 par Nadine in Réflexions profondes


Dassin Joe - Petits pains au chocolat par Salut-les-copains


Dans les années 1970, les petits pains au chocolat c'était un tube de Joe Dassin. J'ai eu envie de le revoir, rien que pour emmerder Copé, Le Pen au Chocolat. En plus, dans leur cas, ce n'est même pas un problème de lunettes comme dans la chanson, c'est un problème de démagogie pure et simple : ces gens là qui font de l'islamophobie et qui ont courtisé la soi-disant communauté juive durant cinq ans, sont les mêmes qui étaient antisémites il y soixante-dix ans. Ils sont à vomir et le duel de guignols à la tête de l'UMP ne fait même plus rire. Dans cinq ans le boulevard qui sera offert à Marine et cie, ne sera plus de la faute de la gauche comme on a tenté de nous le faire croire depuis trente ans, il sera clairement ouvert par la droite dite classique. Parce que tant qu'à faire, Marine, elle est finalement plus sexy dans le look et dans les idées que ces vieux schnocks.

Bref, colère. Et colère aussi contre le changement on attend toujours que ce soit maintenant : les étrangers se font toujours expulser (par exemple les Haïtiens en Guadeloupe) et le traité Sarko-Merkel approuvé sans sourciller. Du côté de chez nous, on a certes des avancées, reculer ce n'était plus possible, on était dos au gouffre, mais les comptes n'y sont pas : c'est 60000 postes qu'on nous a volés, et s'ils veulent recruter à la hauteur de ce qu'ils ont annoncé, va falloir qu'ils rendent plus attractif le métier : par exemple en revalorisant les salaires et en offrant une vraie formation à ceux qui arrivent. Je ne parle même pas des retraites pour ceux qui en sortent…

Voilà. Je ne sais pas si on aura du pain ou de la brioche comme le suggérait Marie-Antoinette, mais Flamby ferait bien d'honorer ses promesses, et de rester bien à gauche parce que la droite pour l'instant, elle sent sacrément mauvais. Pour vous donner le goût de la nostalgie, je vous envoie un lien pour un petit Charlie des familles : vu d'ici, même la droite de cette époque fait rêver ! Avec la droite comme elle est en ce moment, ce sont plutôt les émules de ceux du pronunciamento dont il parle au début que l'on doit subir que les héritiers du Grand Charles…

Commenter cet article