Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Le pays des guitares

Publié le 2 Août 2010 par Nadine in Voyages en Asie

PhotoService.com

Tout d'abord bravo a Michel pour sa reponse : c'est effectivement du baracuda que nous avons mange et il gagne un CD de Cloclo mais pas les Claudettes. Il me signale en plus que le calamar qui se peche au udang-udangang ici, se peche a la turlutte en Mediterranee. Mais pour cette bonne reponse il ne gagne pas de turlutte, surtout avec le mauvais esprit de la plupart de mes lecteurs, ce serait mal interprete.

Nous sommes depuis hier retourne a Kuta parfaire l'entrainement de surf de Neel : s'il doit representer la kompa rockett team aussi en surf, il faut commencer jeune. En fin d'apres-midi, nous avons remonte la plage vers Kuta pour revoir Jerry, un des garcons de la plage rencontre au lac Toba il y a deux ans et qui travaille aujourd'hui comme garcon de plage en surf a Kuta. Facile de le retrouver, il suffit de demander ou se trouvent les Batak : ils sont pres d'une centaine ici et comme tous les exiles de leur pays immense, il se regroupent par petites nations. D'ailleurs les Batak sont parmi les plus mobiles de l'archipel, souvent aussi dans l'armee ou maries a des etranger(e)s. Ils sont aussi de merveilleurs chanteurs et guitaristes, puisque, lutheriens, ils apprennent a l'eglise. C'est que dans l'islam, a part muezzin.... Quoique, en Indonesie, la guitare est partout, dans la rue, les bus, les boutiques, les maisons, venue d'un magasin ou fabriquee avec des planches, il y a partout des types qui gratouillent ou jouent. Certains jouent mieux que d'autres : par exemple hier sur la plage il y avait le festival de Legian avec des groupes de rock de Bali et de Jakarta, Tenez-vous bien, rockeurs velus occidentaux, apres la vague bresilienne, voici l'Asie qui debarque sur le marche du death-metal ! L'attraction a ete surtout un groupe d'enfants qui jouaient comme des grands des standarts de rock et de dangtut. La foule etait au rendez-vous ce dimanche ensoleille avec les indonesiens en week-end au milieu des touristes, les enfants sur la plage et les femmes indonesiennes, certaines en bikini, d'autres se baignant habillees ou a l'ombre avec leur jilbab (voile islamique).

Mais revenons a Jerry. Il bosse ici depuis 3 mois et a du mal a mettre de l'argent de cote entre le loyer (cher pour une piaule nulle qu'il partage avec un autre batak), la bouffe, la moto et le reste. Il bosse 11 heures par jour, surtout a heler les touristes mais il avoue une vie plus regulee qu'a Toba ou c'etait copains, musique, biere et cigarettes qui font rire. En tous cas il etait tres content de me revoir, de connaitre Neel, on passe la soiree ensemble ou il nous a presente tous les Bataks de Kuta ou presque et nous a amene a un bar batak ou un groupe batak jouait de la guitare. Mais Neel a capote avant...

 

PS : une fois de plus demonstration qu'il ne faut pas me dire, passe quand tu veux, parce que je passe, meme l'autre bout du monde a Kuala Lumpur ou a Bali.

Commenter cet article