Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Je cherche à faire dézombéifier ma vie matérielle

Publié le 14 Février 2011 par Nadine in Niouzes narcissiques

PhotoService.com

Je crois qu’il y a urgence. Les preuves s’accumulent depuis plus d’un an : ma vie matérielle est totalement zombéifiée. Voici le bilan actuel.

L’an dernier c’était l’incendie de ma maison : bilan très cher et dix mois dans le palace T2. Ne nous plaignons pas, pas une égratignure et un mois plus tard, ma situation sera très enviable comparée à ceux qui feront du camping à Port-au-Prince. D’ailleurs dans toutes mes aventures matérielles, personne n’a été touché physiquement. Voici la suite.

Une fois rentrée dans mon home sweat home, je croyais naïvement que tout était fini. Que nenni, ça a recommencé il y a peu : tout d’abord cela a été internet qui a décroché près de trois semaines et qui été rétabli il y a trois jours après six interventions. Mais seront-elles les dernières ? Je suis persuadée maintenant qu’il y a deux causes à ces pannes : la privatisation de France Telecom (la moitié des interventions ont été faites par une société sous-traitante) et des zombis dans les fils du téléphone.

Cela continue. Je pars à Paris il y a quinze jours chez mon ami JJ et là l’électricité saute à cause du cumulus. Il fait des températures négatives dehors, mais on se passera d’eau chaude. Le lendemain matin ce sont les plombs de toute la cuisine qui sautent. Heureusement il y a un plan B chez ma cousine qui nous donne une base de repli. Certaines mauvaises langues diront que c’est parce que j’étais dans une expérience Koh Lanta en allant loger chez JJ. Mais non ! Chez moi aussi, alors que j’étais à la capitale, ça a sauté : là c’était l’eau, le robinet extérieur qui a gelé, tandis que la chaudière s’est arrêtée. Heureusement des aides techniques efficaces et rapides ont tout remis en marche.

Je me croyais encore sortie d’affaire lorsque le week-end dernier, la malédiction a continué. Arrivés à Chauvet avec Cathy, Etienne et Marius, nous avons trouvé la plomberie gelée, et à son dégel elle était explosée dans certaines parties. Heureusement Etienne, outre ses talents d’entraîneur belge de la FHS junior est aussi M. Bricoly. Il a donc réparé avec du tuyau d’arrosage, comme vous le montre la photo ci-dessus. Au retour, alors que je songeais que mon train du lendemain à 6h17 était très tôt, j’ai embouti dans l’embouteillage de Mallemoisson le véhicule qui me précédait. La dame était charmante, elle avait peu de dégâts, ce qui n’est pas le cas pour ma petite C3. J’ai pu rentrer, certes, mais à l’heure actuelle elle est au diagnostic chez le carrossier, ce qui me permet de pouvoir rouler avec une jolie petite Fiat. Parce que dans tout ça, y a un truc que je regrette pas, c’est d’être assurée, et bien assurée ! Je pense d’ailleurs que depuis l’an dernier, la MAIF m’adore…

Pour finir l’épisode d’hier qui confirme définitivement qu’il y a du surnaturel là-dedans : en Haïti, lorsqu’on fait tomber quelque chose, on affirme que ce sont les loas. Or hier, ma cocotte m’est tombée des mains, cassant au passage les boutons du four qui s’est mis en position de marche (je l’ai éteint au tableau électrique).

Après tant de preuve, JJ qui est mon coach de vie matérielle, m’a conseillé d’aller consulter au plus vite un marabout pour me faire démarabouter. J’ai trouvé l’idée excellente, mais je l’ai affinée en soulignant que je trouverais peut-être plus facilement autour de moi quelque hougan ou mambo pour me faire dézombéifier la vie matérielle.

 

PhotoService.com

Commenter cet article

Nadoch 14/02/2011 15:14



Faut bien que je tente cette solution, parce que les icônes ça ne marche pas j'ai déjà essayé : http://nadoch.over-blog.com/article-les-icones-a-ne-marche-pas-41934842.html