Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Folle de la messe ?

Publié le 24 Février 2014 par Nadine in Voyages au Nouveau Monde

PhotoService.com PhotoService.com

Pas encore recalée dans le jet lag, je me suis réveillée très tôt malgré l'heure de coucher tardive et la longue journée de la veille. Alors tant qu'à faire puisque je suis en Amérique, là où Dieu à élu sa résidence principale, et particulièrement parce que je suis à Harlem, je suis allée à l'office. Harlem est plein d'Eglises et de Temples de toutes sortes et de toutes branches, et maintenant aussi de mosquées, ce n'est pas difficile de trouver où assouvir sa soif de spiritualité le dimanche matin. A vrai dire, c'était surtout la musique et l'ambiance que je recherchais. Prenant comme boussole le hasard, je suis entrée dans la première église qui se présentait avec de la musique et une porte qui s'ouvrait ; c'est ainsi que je me suis retrouvée à la Greater Zion Hill Baptist Church 2365 Frederick Douglass Blvd.

Je ne sais pas si toutes les offices chantés sont comme cela ou si je suis bien tombée (le Seigneur était peut-être avec moi ?) mais j'ai assisté à des chants d'une excellente qualité et été accueillie par des gens gentils. Cela dure environ deux heures, c'est chanté plus des 3/4 du temps, avec accompagnement, chœur et solistes, et la salle qui chante et reprend. Au milieu quelques lectures de la Bible et un sermon qui monte en puissance avec des répétitions voulues, comme des invocations auxquelles la salle répond. On passe son temps à invoquer Jesus et the Lord, mais c'est si beau et si bien excécuté qu'on en redemande. Il y a aussi, c'est inscrit au programme, un moment consacré à l'histoire du peuple noir ; aujourd'hui un des pasteur évoquait le rythm'n'blues des années 1960 avec Sam Cook et Aretha Franklin. Juste après tout le monde est allée serrer la pince à tout le monde, y compris à moi et aux quelques touristes échoués ici comme moi en nous souhaitant la bienvenue. Rassurez-vous je ne suis pas devenue folle de la messe, mais quand c'est comme ça on a presque envie de mettre son joli tailleur et son joli chapeau comme les dames pour y retourner dimanche prochain !


 

L'après-midi j'ai déambulé dans les rues de Midtown en m'adonnant au vrai Dieu de l'Amérique : le dollar. J'ai fait quelques emplettes.

Sinon, Baya est retournée au Maroc ce soir, moi c'est demain Haïti : vu les difficutés de connexion là-bas, ne vous attendez pas à avoir très souvent le blog.

Commenter cet article