Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Au Rectorat to win, les vacances Toulouse

Publié le 27 Octobre 2011 par Nadine in Voyages

Je vous ai laissés, chers lecteurs, depuis une semaine dans les affres de l'angoisse à propos des élections professionnelles, alors que la participation était poussive. Elle l'est restée jusqu'au bout, avec un petit sursaut la dernière journée, atteignant peiniblement les 50 % là où, avec le scrutin à l'urne nous étions entre 70 et 80 %. Il est fort possible que ce sursaut  soit le fruit des efforts des militants du SNES, puisque les résultats sont notre triomphe. Nous sommes passés au dessus des 50 % tous seuls, et nous prenons des sièges : dans notre académie, c'est +1 chez les certifiés, +1 chez les agrégés, +1 chez les CPE. Quant au SNEP ils font toujours 7 sièges sur 7, comme ils disent d'eux-mêmes, ils sont exceptionnels.

Le scrutin électronique (4,5 millions d'euros pour la boite d'un ex-ministre du Sarkoland) a non seulement fait baisser la participation, mais il nous a en plus privé d'une tradition remontant au siècle dernier (1996) : la pasta du dépouillement, celle qui réunissait chez moi les braves scrutateurs après deux jours de bagarre avec les Autres, autour de pâtes au coulis de tomates maison. Nous nous sommes retrouvés à quelques uns autour du foie gras laissé par ma voisine à une heure tardive le jeudi soir puis le vendredi midi dans mon jardin avec champagne et sandwiches au jambon. Faudra que la prochaine fois, on vise mieux les horaires et les scansions du dépouillement pour la fiesta finale.

Juste après avoir rincé les gobelets et jeté les cadavres de bouteilles, j'ai pris le train en direction de la Ville Rose pour rejoindre des amis qui ne peuvent pas chanter comme le troubadour moderne de Toulouse "Armstrong, je ne suis pas noir, Je suis blanc de peau" puisqu'ils viennent d'Haïti. J'espérai dimanche midi faire une belle troisième mi-temps dans la capitale de l'ovalie mais pour le 15 de France c'était to loose. Néanmoins un beau match suivi dans un petit bar, plein avec des afficionados qui commentaient avec l'accent et le verbe qui va avec. Je crois que Stevens a apprécié son tout premier match de 80 minutes. Pour le reste des visites, suivez l'album photo !

 

Quelques visites culturelles :  les Jacobins et les bords de la Garonne sous le soleil

PhotoService.com PhotoService.com

 

 

La fusée ariane à la cité de l'Espace

PhotoService.com

 

Et les premières neiges au lac d'Oô

 

 

PhotoService.com

 

 

 

 


Commenter cet article