Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Leçons de linguistique du professeur Perec

Publié le 17 Août 2007 par Hervé in Réflexions profondes

Pour ceux d'entre vous qui aiment la linguistique, la pure, la dure, la vraie, je signale un excellent petit ouvrage de Georges Perec, du genre que l'on consulte à chaque fois que l'on se met dans des dispositions propres à la réflexion soutenue, dans les toilettes par exemple. Cet ouvrage dispense des leçons, courtes mais efficaces, de linguistique, à côté desquelles les quelques notions déjà dispensées dans ce blog ne sont qu'un vague saupoudrage. Voici par exemple ce qu'on y trouve sur la Beauce :

Des générations de géographes et de linguistes se sont à juste titre interrogées sur les origines toponymiques de la Beauce : pourquoi ce vaste plateau — dont la pemière qualité est précisément la platitude — porte-t-il un nom évocateur de relief ou, en tout cas, de protubérance ? L'étymologie confirme, sans l'expliquer, cette relation : Beauce, comme Baucis, bos, bosse, bossoir, bosu, Bossuet, vient de la vieille racine carnute 'bos qui signifie "élévation, gonflement, mamelon, turgescence, éminence, arrondissement, faîte, etc.", que l'on retrouve également dans "Booz" (lequel, même endormi, est en Ruth) et dans l'expression médiévale "faire bosse neuve" qui voulait dire "essayer, par superstition, de se porter chance en touchant la bosse d'un bossu" et qui, au terme d'un long périple linguistique, est partiellement revenue dans notre belle langue pour désigner une danse typique importée du Brésil. […]


L'ouvrage, réédité cette année en Points-Essais, s'appelle Cantatrix sopranica L. et autres écrits scientifiques et comporte une petite centaines de pages et un petit millier de perles. Bonne lecture à tous.
Commenter cet article