Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les niouzes m’ennuient

Publié le 27 Juin 2007 par Nadine in Réflexions profondes

J’ai reçu dimanche ce courriel venu de Lisbonne (on s’écrit en koinè mondiale) :

Speaking of politics- see what all those bureocratic, plastic smiley ministers on the EU summit. What better way to pass something that has been failed by the ballot? Call it a treaty, instead of a constitution, and pass it by parlamentary vote! And the way media have been covering it- foccusing on accessory stuff (like the flag and the european antheem) and not on the Social bill (diminuished by T Blair) and the other issues that will really affect people lifes... harsh times are comming (except maybe for a few, like hungarian nobility).

Bye Toni ! Bon vent ! on te regrettera pas !
Je n’étais au courant de rien. Il est vrai que les nuits précédentes avaient été agitées. Mais c’est là aussi que j’ai réalisé à quel point cette année, je m’étais détachée de l’actualité, moi qui suis d’habitude une droguée de niouzes. Je crois que c’est la nullité de la campagne présidentielle autant que mes sorties du territoire qui m’ont désintoxiquée de la télé, de la radio et même presque de la presse. C’était d’un tel ennui ! Quand je lisais les titres du journal en ligne, même pas j’avais envie d’aller plus loin tellement le débat d’idées était vide. Même pas j’ai suivi une soirée électorale et y en a eu quatre.
Alors j’ai répondu ça dans mon anglais de contrebande, un peu à côté de la plaque, mais pas totalement, puisque j’avais rien suivi :

The things you write about politic remember me the conversation we had in Praga
with Robert about the french NO to the EU constitution. One of more important
argument for the YES, including the left YES in France, and the Robert’s opinion,
was that it’s better written than not written. It’s the illusion of the magic
writings : think that everything can change if it’s wrinting. Indead, that’s
stupid : the pen has never change the history, it’s the people, the mass. That’s
why I voted NO without reading this constitution : because the most important
wasn’t the book but le rapport de force entre capital et travail inside the EU.

Et plus loin, je lui ai copié une partie du courriel que j’avais envoyé à son frère à Prague (vous suivez toujours ?) parce qu’il m’avais com’ d’hab’ branché sur la politique française :

Some joy in France. The right didn't have a blue tsumani of deputies and the
 communist still have 20 deputies and a group in the assemblée nationale. The joy
 is that Alain Juppé and Arno Klarsfeld, 2 Sarko's friends lose. Alain Juppé is 
Bordeaux' Mayor and a former prime minister. Arno Klarsfeld is a lawyer. His 
father wrote a book about the french responsability in the jewish genocide, and
 this book is very good. But now the son is a zionist, wich was in Tsahal, and 
say everywhere : if you criticize Israel, you are a nazi, we (who ? himself ?) 
suffer this genocide and now, as victims, we can do what we want. Another joy : Segolène and François Hollande (the socialist candidate and the
 socialist chief) divorce : what a surprise ! Everybody know that they didn't
live together still many time, but they were lying about. After Cecilia
Sarkozy's unfaith, french politic can be very funny (and not very ideologic).

Conclusion ?
Même sans écouter la radio et la télé, on peut quand même être au courant.
Je vais arrêter mon abonnement au Monde en ligne pour celui de Gala en ligne au moins y aura de la vrai niouze.


SARKOZY G8
Selon Djamila, sur cette vidéo, le Sarko n'est pas bourré comme un Polonais, ce qui ferait mauvais genre à la table du Tsar, il est juste surexité comme un gamin à qui le père Noël vient de livrer un train électrique.
Commenter cet article

djam 27/06/2007 15:08

les quelques secondes qui s'écoulent apres "y a-t-il des questions ?" sont affligeantes ! Dj@m

djam 27/06/2007 15:05

je maintiens mon interprétation. il jubile, il est le maître du monde tel Léo à la proue du Titanic. biz Dj@m