Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

2007 sera l'année des divorces

Publié le 19 Juin 2007 par Hervé in Niouzes narcissiques

Mais non,  ce n'est pas pour vous parler du mien, de divorce. Encore que le mien, il se règlera à la mi-septembre, mais passons. Ce billet simplement parce que je suis encore sous le choc des récentes révélations concernant Ségolène Royal et son benêt. Ils avaient bien dit il y a peu qu'ils avaient l'intention de se marier, non ? Voilà un couple qui fait mieux encore que de se séparer l'année même de son mariage, ce qui cette année serait d'une banalité affligeante et donnerait à bien de mes intimes une sensation de déjà vu. Mais annoncer publiquement son divorce alors qu'on en est encore à l'annonce publique du mariage, ça il fallait le faire !
Remarquez que je ne trouve pas ça absurde. Hollande, je connais, j'ai découvert pendant la campagne des législatives 97, et surtout, surtout, grâce à un commentaire qu'il a fait au lendemain de l'accession au marchepied de Lionel Jospin, à propos de Vilvorde. Ca donnait à peu près : "Lionel Jospin avait dit qu'il consulterait le dossier Vilvorde si la gauche était élue, eh bien, il l'a bien consulté, non ?". Il y a un moment où quand on est tellement vaniteux et bête qu'on prend les gens pour encore plus bêtes que soi, on devient très vite encore plus bête, il y a au moins une logique, à défaut de morale. Bref, qu'une femme comme Ségolène Royal, qui a autrement plus d'intelligence, de classe et même de sex-appeal que Michèle Alliot-Marie ou Arlette Laguiller, se sépare d'un cireur de chaussures incapable de proposer un projet et qui dénigre en permanence celui de sa compagne, du coup ça me la rend même sympathique, faut dire, madame Royal. Je ne pourrai donc plus les appeler Royal Canin, après tout pourquoi pas ?
Mais qu'on nous ait fait le coup des annonces maritales au moment du projet présidentiel, puis celui des annonces démaritées au moment où le PS va changer de secrétaire, je suis soufflé, là. Et en plus à l'occasion de la sortie d'un nouveau bouquin. Je suis jaloux, en plus. Si je profitais de la sortie de mon dernier pour annoncer, par exemple, que mon divorce a des chances de finir cette année, je suis sûr que ça ne doperait même pas les ventes. Faut dire qu'écrire sur Aragon et avouer en même temps que si la femme est l'avenir de l'homme, il y a des hommes qui n'avancent dans l'avenir qu'à condition de décider de temps en temps de voyager plus léger, ça n'est pas vendeur.
Du coup, je m'interroge aussi, suite à une émission de radio où un crétin a déclaré que des politiques qui mentent sur leur vie privée perdent leur crédibilité dans les promesses qu'ils tiennent dans leur vie professionnelle. D'abord, parce que Mitterand n'avait pas besoin de mentir sur Mazarine pour entuber quelques millions de Français aux lendemains de 1981, que Marchais a gardé Liliane jusqu'au bout et que ça n'a pas empêché la France entière d'éclater de rire le jour où il a avoué piteusement, à la fin des années 1980, que les "dirigeants soviétiques lui avaient menti sur la réalité du système et qu'il avait été abusé", le pôôôvre. Est-ce que le fait que Cécilia n'ait pas voté Sarkozy nous prépare en soi des lendemains sociaux de lutte contre les mensonges du gouvernement Sarkozy (Fillon n'étant que le suppléant, pour quand le titulaire est au match ou en train de boire l'apéro avec Poutine) ?
Autres questions fondamentales : notre blog sera-t-il crédible si un jour on découvre que Bernard entretient une correspondance assidue avec une Fender ? Et serai-je encore lu si Charlotte me quitte ? Ou si j'avoue tomber en transes à chaque fois que je vois Juliette Binoche sur un écran ? Et aurons-nous l'humilité, le courage, l'impudeur, l'envie d'écrire tout cela sur notre blog contributif ?

À part ça, le Hamas et le Fatah sont en train de divorcer et pas à l'amiable, ça fait tellement de bruit que même les voisins n'en dorment plus, et pas seulement ceux de derrière la cloison. Je ne sais pas qui va garder les enfants, mais ces affaires matrimoniales n'arrangent pas la crédibilité de certaines causes patrimoniales.

Hervé
Commenter cet article

Nadine 19/06/2007 14:32

Bravo ! Du grand Chico !

Chez Sarkozy il y a les putes soumises (à l'Elysée) et les pas-putes mais soumises (au gouvernement). Mais t'as vu l'autre petit lot qui nous a trouvé ? Après la beurette, la black… Que la Royal à côté elle est un peu palichonne…

Sinon, à propos de black y en a des sacrées délurées dans le dernier Tarentino qui est sympa. Et puis Bernard joue principalement sur Gibson et pas une Fender, même s'il trompe de temps en temps sa ES 335 avec une Rickenbacker ou une Leduc quand il est en électrique à six cordes. Quant aux acoustiques il en a une américaine et une exotique… comme Sarko.

Pour finir sur le même chapitre que toi : autant que la défaite de Juppé, celle du beau Arno Klarsfeld le sioniste, c'était bon quand même…

Bises à toi et à bientôt
Ta co-blogeuse