Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

L'appel des confitures

Publié le 18 Juin 2007 par Nadine in Epicurisme et gastronomie

Le mois de juin signifie pour moi, outre le mouvement intra dont vous connaissez maintenant toutes les subtilités, les confitures d’abricots. Cette année n’est pas une très bonne saison, mais j’en suis quand même au sixième ou septième kilo parti dans le sucre, sans compter tout ce qu’on se gave en direct parce qu’ils ne sont pas très nombreux mais énormes et délicieux.
Hélas le cerisier est mort l’an dernier… cinquante ans (l’âge de la maison), c’est être un vieillard pour un fruitier… Mais ne vous en faites pas, il me reste encore pas mal de cerises à l’alcool dans la cave (sans compter tout ce qu’on a chipé à la voisine).
Parce que tout cela finit par arriver dans ma cave. D’ailleurs, le jour où les Allemands reviennent, c’est là que j’irai me réfugier, il y a de quoi tenir un siège ; outre les confitures d’abricots, il y a aussi celles de figues (d'Arlette et de Michèle), d’oranges (de Nice) et de fraises, et les pâtes de coings. Et encore le rhum arrangé, les achards citrons (des citrons de Cisou), les piments aux citrons confits, les tapenades, les coulis de tomates, les abricots et les poires au sirop, les poires au vin. Et puis tout le reste que je n’ai pas fait moi-même. Et puis le vin (merci Borin pour le Margaux, ça change un peu du Bourgogne qui a envahi ma cave depuis quelque temps, on se demande pourquoi…).
Ne vous en faites pas, vous en profiterez aussi, à Nice, à Aix et ailleurs. A Dijon, on se souvient par exemple  d’une manne céleste qui accompagna la sortie d’Egypte en février 2006. Tout bénef en reconnaissance par ailleurs.
C’est pas tout ça j’ai une cocotte pleine sur le feu et je dois encore ébouillanter mes pots…
Commenter cet article