Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

JEU CONCOURS Printemps de Prague 2007

Publié le 7 Mai 2007 par Nadine et Hervé with a little help of Mélodie et Maeva in Voyage à Prague

Bonjour à tous.

À présent que Nadine est prête à partir en pèlerinage pour Prague, voici en avant-première l'avant-première question du Jeu-Concours.

Prix à gagner : une recette de cuisine ashkenaze (pour ceux qui ne savent pas ce que veut dire "ashkenaze" : les ashkenazes sont de très bons amis des Juifs) et un portrait d'un nouveau Président d'une République européenne connue.

QUESTION :
Quel plat trouve-t-on dans les restaurants pragois ("pragois" veut dire : "de Prague") que la grand-mère de Nicolas Sarkozy a essayé durant de longues années de lui faire avaler, en lui disant : "Je te préviens, Nicolanichou, si tu ne la manges pas, tu ne grandiras pas" ?

Pour ceux pour qui la question serait trop difficile :
Quel est le nom du poète surréaliste pragois décédé en 1957, à la mort duquel Aragon a écrit un hommage en prose et en vers, et dont la partie versifiée commence par "Ainsi Prague" ?

Pour la question intello, Nadine donnera la réponse à celui qui trouvera, pour le cas où. Pour la question suivante, Hervé attribuera les récompenses en fonction  de l'ordre d'arrivée.

Ci-joint : un indice (dans le Nadoche-Blogue, on  pose des questions difficiles, mais on met aussi des images).
Commenter cet article

Peynichou Daniel 08/05/2007 19:26

À moins que le poète soit Vitezslav Nezval mais il est décédé en 1958.

PFG 08/05/2007 17:57

C'est 1957 ou 1958 ?
Et toi, gardien des sortilèges Tu te laissais prendre à leur piège.
Je propose plutôt Nezval. Mais est-ce bien une question de Nadine ?
Au fait Nadine, méfie toi de Prague aux doigts de pluie, n'oublie pas ton parapluie, méfie-toi des avocats et s'il te pousse des antennes, reviens vite !

Peynichou Daniel 08/05/2007 15:10

Réponses La goulash pour le plat qui sera bientôt celui du dimanche de tous les bons français en remplacement de la poule au pot trop centriste  et du couscous trop islamiste et Karel Teige pour le poète. Joyeux anniversaire à Hervé et bonne festouille à tous.Daniel