Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

A lóuest de la frontiere, Las Vegas

Publié le 12 Février 2007 par Nadine in Voyages en Asie

Nous sommes arrives a Poipet apres 3 heures de routes ultra-defoncee. Cette ville-frontiere de la Thailande nést pas mieux : pas de trottoire, láir dún grand depotoir a ciel ouvert... Cela fait un peu lóuest profond et sauvage du Cambodge, une ville parait-il dangeureuse, celle de tous les trafics. Il y a des camions charges, surcharges qui passent, le bal des motos, des velos.

Mais changement dámbiance le soir et pas loin : nous allons dans léntre-deux, cette zone entre les deux postes-frontiere, encore le Cambodge (legalement du moins), deja la Thailande, un peu un nulle part. Cést une zone de duty-free et de casinos. Ils ont pousse comme des champignons, melant le bon gout typique des casinos et celui des Chinois. Celui qui est en construction est une villa romaine geante, Caesar palace des rizieres. Meng nous amene manger thai au Star Sea Food, un immense resto de plein air avec au fond une scene gigantesque et 15 musiciens et chanteurs en costume a paillettes qui nous servent de la variete thai.

Au passage, Chico, la variete thai cést ENCORE plus mauvais que la variete israelienne. C'est guimauve, ca colle aux dents et en plus.. cést en thai !

Dans la rue - troittoirs impeccables, rues propres, pelouses tondues - les spectateurs clandestins profitent du spectacle. Ce sont les cambodgiens passes de láutre cote le temps dún soir mais bien incapables de se payer quoi que ce soit au resto. Comme ils sont refoules des casinos si dáventure ils osaient rentrer. Dáilleurs dans ces casinos, il y a essentiellement des chinois, quelques thai (et meme du personnel europeens parmi les chefs de salle !). On ný fait leffort ni dý parler khmer, ni dáccepter les riels. Les frontieres de toutes sortes restent les frontieres...

Commenter cet article