Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Padang

Publié le 1 Octobre 2009 par Nadine in Voyages en Asie

Je ne peux m’empêcher aujourd’hui d’avoir une pensée pour les habitants de Padang, cette grande ville de l’ouest de Sumatra où j’ai traîné mes guêtres l’année dernière, ultime étape dans mon périple dans la grande île indonésienne. J’y avais rodé toute une nuit avec Gege en moto au resto de rue à manger un nasi ayam puis en boîte de nuit et enfin dans le rodéo nocturne à quatre heures du mat sur la promenade du bord de mer. Grand port, ville industrielle du caoutchouc, mais aussi ville qui savait faire la fête. J’avais vraiment apprécié cette cité a priori sans charme comme beaucoup en Indonésie, mais avec une certaine douceur de vivre et la jovialité qui fait des Indonésiens un peuple si sympathique. La Padang Makasan est célèbre dans toute l’Indonésie : il s’agit d’une série de plats que l’on vous présente à table avec du riz et dont on ne consomme que ce que l’on veut. On ne vous facture alors que ce que vous avez mangé. C’est bien à l’image de la ville : celle d’une certaine liberté qui est celle des Minangkabau, société musulmane et matrilinéaire où les femmes choisissent leurs époux et s’en séparent quand elles veulent. Celle aussi d’une certaine abondance, dans cette ville du front pionner qu’est Sumatra
. PhotoService.com
On y compterait plus de mille morts paraît-il. Dans quel état est la ville ? Que sont devenus ceux avec qui j’ai passé quelques jours ? Gégé ? La mère de Gege chez qui j’avais pris un thé entre deux orages qui habitait au cœur du marché de la ville ?
PhotoService.com
Commenter cet article

Hélène 02/10/2009 17:58


oui ça fait vraiment flipper.