Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Encore deux jours à Paris

Publié le 6 Mai 2009 par Nadine in Tchatche et niouzes

Mais cette fois c'était aux frais de la princesse, sans les enfants et pour bosser. CAPN hcl 29ème base pour vous dire comme c'était palpitant ! Alors puisque le billet de train était payé de toutes façons, j'ai prolongé de 24 heures pour faire de trucs à moi que j'aime bien : du vélo et de l'histoire byzantine.
Sitôt les modifs enregistrées dans AEA, j'ai sauté sur un vélib et je suis partie à la conquête du pavé parisien, du moins de ses pistes cyclables (et si possible pas celles dans les pavé, ça fait mal au cul). En tout près de 5 heures de vélib en moins de 24 heures de vie parisienne en changeant de monture toutes les 20 mn environ pour ne pas payer le dépassement. Faire Paris en surface cela permet de relier mentalement les différents points de la capitale que l'on a tendance à envisager comme des îles séparées les unes des autres quand on fait Paris par le métro. On s'aperçoit aussi que les Parisiens ont beau faire les malins, Paris intra muros n'est pas si grand que ça (bien plus petit que Marseille par exemple !).
Pour l'histoire byzantine c'était au Petit Palais. Pour ceux qui veulent y aller y a une station de vélib juste derrière. Expo Le Mont Athos et Byzance, Trésors de la Sainte montagne je ne pouvais pas la rater et je vous conseille de faire de même. Ce sont des pièces prêtées par les monastères et je ne risque d'aller les voir sur place : manuscrits avec enluminures, chrysobulles, icônes, fresques, mosaïques, bijoux, etc… du IXe au XVe siècles, d'une grande beauté et dans un état de conservation étonnant. Les thèmes sont quasi-exclusivement  le Christ et la Vierge, et finalement peu de portrait de saints, de moines ou de scènes de l'ancien testament : est-ce représentatif de ce que conservent les monastères ou de ce qu'ils ont prêté ? Parmi les représentations que j'aime le plus ce sont les anges : à Byzance ce ne sont pas les anges mièvres de Rome, ce sont des guerriers, des hommes en armure pas des petits garçons dodus avec un cache-sexe. A gauche c'est Gabriel dans une grande Déesis venus du monastère de Vatopédi.
Commenter cet article