Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Sous les pavés le grec (et le latin aussi)

Publié le 27 Mars 2009 par Nadine in Réflexions profondes

PhotoService.com
J’ai reçu mardi deux courriels de ma collègue Gisèle qui enseigne les lettres classiques, du moins ce qui en reste, dans mon collège. Le premier, en réponse à un de mes courriels titré Kaire philè mou, était le suivant :
prosagoreuô se , ô agathè etaïra, kai charitas soi legô uper tès  epistolès sou.
Evergetai!!
Chairé

Le second donnait le programme d’une journée revendicative animée par le club de plus en plus restreint des ringards de lettres classiques :

Le département des Sciences de l'Antiquité de l'Université de Provence invite ses étudiants et tous ceux qui, en dépit du Pouvoir actuel ont soif de savoir, à participer aux cours que dispenseront ses enseignants, encore et toujours enseignants-chercheurs, sur le thème :
SAVOIR ET POUVOIR
10h : Anne Balansard, "Le philosophe-roi de la République est-il un tyran ?"
10h30 : Anne-Marie Bernardi, "Le savoir de l'homme politique : Démosthène"
11h : Stéphanie Wyler, "L'information par l'image à Rome : pouvoir et communication"
11h30 : Emmanuèle Caire, "Les intellectuels et le pouvoir dans l'Athènes classique"
12h : pique-nique tiré du sac
13h : réunion pédagogique
14h40 : Renaud Robert, "Poésie et pouvoir à l'origine de la littérature latine"
15h : Sylvain Brocquet, "Langue, savoir et pouvoir dans l'Inde brahmanique : la confiscation du savoir par une élite héréditaire"
15h30 : Christian Boudignon, "Le savoir des geishas dans l'Antiquité"
16h : Pascal Boulhol, "Quand le pouvoir confisquait le savoir : le combat pour le grec en France jusqu'à la Renaissance"
16h30 : Hélène Cotta, "La Grèce aujourd'hui"
Révoltez-vous, cultivez-vous !


J’ai pu juste suivre celui sur L'information par l'image à Rome : pouvoir et communication car je devais ensuite aller renseigner les foules de l’IUFM sur l’intra, mais je me suis régalée. Et je ne sais pas pourquoi mais tous les cours de ce programme semblaient furieusement d’actualité… sur je ne sais trop qui ou je ne sais trop quoi…

Commenter cet article

Hervé Bismuth 27/03/2009 10:29

C'est pas Evergetai, c'est Energetai, dis donc !