Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

La fièvre monte au S4

Publié le 7 Mars 2009 par Nadine in Réflexions profondes

Elle était déjà montée d’un cran la semaine précédente à cause d’une initiative de Nicolas le petit, celui qui a réussi sa mutation vers un établissement de prestige du 8ème arrondissement de Paris : Nico a décidé que le ministère devait balancer le projet de mouvement avant les commissions paritaires, histoire de montrer que les syndicats ça ne sert à rien, à part embêter les collègues qui sont des individus libres face à une administration libre. L’embêtant dans l’affaire c’est que le projet est truffé d’erreurs, particulièrement cette année. Le ministère a même dû le reconnaître : je conseille donc aux collègues non seulement de signer la pétition mais aussi d’écrire une lettre de remerciement à Nico surtout si leur affectation a changé, comme un collègue de STI qui au projet avait une académie du sud et qui remis au bon barème reste en Région Parisienne.
Il n’y avait cependant pas besoin de cela pour faire monter la température au S4 : le nouveau mandat commençait cette semaine, il y avait donc plein de novis en train de batailler dans les documents. Et même des ultra-novis qui n’avaient jamais été élus académiques et qui confondaient le rose et le mauve, s’emmêlaient les pinceaux etc… ce qui a donné lieu à certaines tension dans certains groupes (pas le mien !).  Surtout c’est moi qui ai eu la fièvre puisque la grippe s’est déclarée mardi soir et que dès mercredi j’étais à l’état de zombi. Je me remets à peine : week-end fond du lit, aspirine et oranges pressées pour être forme lundi matin au TGV de 6h17.

Le communiqué du SNEP, mon syndicat de cœur :
Le SNEP avait raison. Le Ministère reconnaît ses erreurs !

Simultanément à l’activité de ses commissaires paritaires qui préparent la Formation Paritaire Mixte Nationale prévue le Mardi 10 mars 2009, le SNEP (1) a été reçu ce matin par le Directeur des Ressources Humaines du ministère et ses principaux adjoints.
Face au bilan réalisé par le SNEP (environ 10 % du projet initial publié par le ministère doit être modifié), l’administration a été contrainte de reconnaître ses erreurs.
Elle s’est engagée à en tirer toutes les conséquences : rétablissement de TOUS les collègues dans leur barème exact ; élaboration d’un nouveau projet de mouvement. Pour que la FPMN joue pleinement son rôle, nous avons exigé que les commissaires paritaires disposent de tous les documents nécessaires avant son ouverture.
Cette nouvelle étape valide d’autant la décision prise par le SNEP de ne rien publier avant la tenue de toute instance paritaire (capacité d’accueil, barre d’entrée, projet individuel).
Le choix politique fait par le Président de la République de contourner les organisations syndicales (notamment les plus représentatives et les plus combatives) a conduit aussi à discréditer l’administration auprès des personnels.
Le Service Public n’a rien à gagner à de telles pratiques !
Nous attendons que le Ministère tire sans attendre toutes les conséquences de ses erreurs. Cela doit l’amener en particulier à exiger des recteurs de ne pas reproduire lors du mouvement intra académique ce qui est à la fois une erreur, une impasse et une faute.


Les fiches navettes pour faire des remarques au ministère :  cette année y en avait un moulon…

PhotoService.com
Commenter cet article

Dracipe27 07/03/2009 17:09

Madame ,Monsieur, bonjour ".Le champ du monde" communauté gérée par Dracipe27 va cesser toutes ses activités. Pour ce faire Over –blog rend obligatoire la suppression des divers blogs la composant. Merci d'avoir participé à l'aventure avec nous.