Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Bay lekol yon chans : ann Darcos back

Publié le 28 Janvier 2009 par Nadine in Réflexions profondes

J’ai oublié de rajouter hier que le naufrage de la CAMIF est certes le résultat d’une gestion désastreuse mais il est aussi le révélateur du niveau de nos salaires : la CAMIF jusqu’aux années 1980 était réputée pour être chère mais proposant des produits de qualité. Je me souviens d’avoir acheté en 1992 une télé qui n’est morte que cet été et une paire de haut-parleur qui ne sont morts qu’à l’automne à cause Neel qui avait mis le son du DVD trop fort. Aujourd’hui des produits chers, même de qualité, sont d’abord chers pour beaucoup de collègues. Ils sont chers aussi pour les retraités dont beaucoup  commencent maintenant à partir avec des retraites tronquées. Ce n’est pas pour autant qu’ils iront nous remplacer demain pour assurer le service minimum : et oui, les néo-retraités sont cette année les soixante-huitard et j’espère qu’ils auront honte s’ils commencent à faire les jaunes.
La grève de demain s’annonce massive. Certes Sarko a fé back en décembre dernier parce qu’il y avait les lycéens dans la rue et qu’il avait peur d’aller se faire voir comme chez les Grecs, mais il ne faut oublier que le mouvement lycéen avait suivi deux grèves éducation nationale dont une énorme le 20 novembre et une manif nationale à Paris très réussie.
Hier soir Fillon nous a fait de coup de droit dans mes bottes qu’on avait déjà entendu il y a quelques années. Ca tombe bien s’il se tient droit il sera plus facile à pousser dans le ravin !
Bref, n’attendons pas après les cheminots qui ont trahi en 2003 (discours entendu plusieurs fois en salle des profs), n’attendons pas après les lycéens qui seront sûrement avec nous, aidons-nous nous même et soyons nombreux dans la rue :
Demain grève et manif, 10h30 Vieux-Port
Commenter cet article

poulsom 28/01/2009 14:24

Pendant qu'on se tape un cancer du tube digestif à coups d'expresso, la lèpre de l'indigence intellectuelle progresse; d'arcos révise son passé antérieur pour river le clou aux CE2 new generation, et tous les ministres préféreraient crever que de foutre leur descendance... à l'école publique, bientôt dépouillée d'absolument tout; on parlait des orphelins de cinq heures, mais je neme doutais pas que c'était pour faire des "orphelins de midi"..Pour avoir vécu aux US, je sais ce que ça donne-je ne comprends pas que ne soit pas une anti référence....-vu que c'est une contre performance- du coup, il faut s'attendre à une élite qui peut se payer des cours-au lieu d'en avoir une qui les comprenne, sans considération pour les moyens financiers des parents: car l'école publique dépouillée de ses moyens et discréditée -par elle-même, cad, ses ministres successifs- sera quittée pour des écoles privées qui elles maintiendront l'Education avec tout ce que cela comporte-pas seulement de l'utilitaire -au sens le plus bas du terme, nourrir le bassin d'emploi- mais aussi de l'art, des sciences humaines et tout ce sans quoi un Homme qui ne serait pas juste une longue suite de viscères, peut vivre.Vénère????? Nan.......