Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Mon année avec Obama

Publié le 31 Octobre 2008 par Nadine in Voyages

Puisque Barak Obama s’est payé cette semaine de longues publicités sur les écrans US, il n’y a pas de raison que ce blog ne participe pas, lui aussi, au déferlement médiatique. C’est qu’Obama me poursuit tout au long de mes voyages depuis le début de l’année. La preuve en photos :
Ca a commencé dès le 3 janvier à NYC avec les primaires qui faisaient la une de la presse et occupaient largement les écrans télé.

Ca a continué en Indonésie où Barak compte des aficionados. Faut dire qu’il a grandi dans ce pays. Au passage remarquons qu’il est bien dommage que ce soit les Américains qui votent pour les présidentielles US. Ce serait le reste du monde, le résultat serait plus assuré pour les démocrates. Peut-être même qu’on aurait un duel Barak Obama/Ralph Nader. Mais, pour tout vous dire, j’y crois pas : je ne crois pas qu’ils en soient au point d’envoyer
à la Maison Blanche un coloured, comme ils disent hypocritement. Je ne demande qu’à être démentie par les faits.
Cette semaine, c’était en Irlande. Ce pays entretient des liens étroits avec les Etats-Unis. A l’aéroport de Dublin, il y a un poste de l’immigration US pour faire tamponner son passeport dès le départ tellement il y a de vols vers les USA. Au bar le Celt, on trouve le portrait de ce président catholique et  aussi
celui de Bill Clinton qui vient y boire quelques pintes quand il est à Dublin. Il y avait aussi un T-shirt à l'effigie d'Obama accroché derrière le comptoir.

J’ai croisé ce badge dans un sac à main…
… et ces affiches dans les rues. Bien sûr que le préfèrerait que ce soit Obama que Mac Cain qui l’emporte, mais comme cette affiche, je ne suis pas sûre que le vent du changement soufflera sur les Etats-Unis.

Commenter cet article

poulsom 31/10/2008 09:29

ouf!!!je ne suis pas seule à redouter que tout ça soit une fausse joie; pour avoir vécu aux US, je vois mal les gens du middle west et du sud voter pour un black alors que quand il ya en a un qui vient habiter dans le quartier, les maisons autour de la sienne perdent un tiers de leur valeur... Je n'ai pas du tout mais pas du tout l'impression que c'est gagné....