Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Parée pour l’hiver ou les french delight

Publié le 12 Octobre 2008 par Nadine in Niouzes narcissiques

La saison des conserves se termine traditionnellement avec les coings, cette année encore gracieusement offerts par Ramon. Récapitulons ce que contient la cave : confitures de fraises et d’abricot, abricots au sirop, citrons confits, piments au citrons confits, coulis de tomates (beaucoup, nous sommes une année d’élections), pâtes de coings et gelées de coings. Il manque les confitures de figues, Arlette et Michèle ayant eu une production en baisse cette année. Comme disait une précédente habitante de la villa Dimanches, ici c’est un peu la maison de l’artisanat. Comme en plus j’achète maintenant le riz par sacs de 50 livres (22,73 kg) vu la consommation de la maison, je crois que je peux tenir un siège !
Le diaporama ci-dessous vous raconte le calvaire de la fabrication des pâtes et des gelées de coings : cette année deux demi-journées de travail. Mais le résultat en vaut la peine, la gelée est plus ferme que l’an dernier, peut-être que l’heure et demi de cuisson y est pour quelque chose. Au total : 12 kg de pâtes de coings sèchent à la cave et 5 litres de gelée sont dans le pots. Mes copains d'Istanbul, en référence aux loukoums alias turkish delight, avaient baptisé en octobre dernier mes pâtes de coings les french delight et je l'avais pris comme un grand compliment.
Pour les affamés lecteurs de ce blog — même les snob qui ne supportent plus que ma confiture d’abricot dans leur yaourt — ne vous en faites pas, y en aura pour tout le monde !

Commenter cet article