Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Luz, sol, praia e fado

Publié le 11 Février 2008 par Nadine et Emilie in Voyages au Portugal

undefinedNous avons commencé très portugais hier matin en ratant presque l'avion (précision : ´c'était un avion irlandais, pas portugais avec du poil sous les ailes) : en effet nous sommes au pays des gens pas pressés et toujours en retard que les Espagnols à côté ils passent pour des Suisses. Par exemple Miguel et Ana hier sont arrivés pour le déjeuner a 15h avec 1h de retard donc à l'heure pour manger à 16h ! Normal !
Bref, c'est encore et toujours le pays des gens aimables : pour vous dire on a commencé notre séjour en buvant du champagne portugais à 8h du matin au bord du Douro avec deux charmants jeunes hommes (dont l'un nous parlait de Dijon). Puis, comme il faisait un soleil printanier, nous sommes parties au bord de l'océan prendre le sol sur la praia de Foz de Douro et siester un peu. 
Après le déjeuner, donc vers 17h, nous nous sommes balladées avec Miguel et Ana à travers la vieille ville baignée de la luz du soleil déclinant et devisant sur : amor, amor, amor, la nostalgie, les vocations, l'évocation, les culottes, les voyages, Angkor  Wat, Jaime et les guapetones à l'international, de l'utilité des lunettes, de médecine, de clarinette, de piano, de théâtre (eh ! Chico Ana sera au festival de Chalon avec sa troupe qui s'appelle Circulando cet été), de Sarko, de futebol....
Nous avons fini la soirée dans un boîte à fado. Non, pas ces boîtes frelatées de Lisboa où les bus de touristes défilent les uns derrière les autres. Non, ici c'était authentique et amateur. Moyenne d'âge autour de 50 ans, les dames bien mises et la larme à l'oeil sur les meilleurs moment de ces histoires très tristes et chantées. Une bonne dizaine de chanteurs et de chanteuses ont defilé, sans micro, juste accompgnés par deux guitaristes, sur les reprises ou des compo, sur des paroles originales ou réinterprétées. Mais bons ou très amateurs, chacun avait son style et tous étaient sincères et vrais. Ils chantaient avec la saudade et le coraçao. Et nous on a mangé des risols de bacalhau accompagnées de cerveja. 
Nous nous sommes couchées tôt mais bronzées et ravies d'une journée éclatante ; ça y est Emilie aussi est tombée amoureuse de ce pays. Trop tard, elle a le virus !

Jeu-concours : quelle actualité internationale fait les gros titres de la presse ce matin ici ? A gagner : un cadeau de blonde dans ce pays de vraies brunes.
Commenter cet article

karoutcho 11/02/2008 20:25

et si c'était le foot ? c'est à dire la victoire de l'Egypte sur le Cameroun ... j'ai pas regardé le match en entier parce que les invocations à une créature supérieure sensée apporter la victoire à ceux qui jouent m'ont rapidement gavée, alors je suis allée dans ma belle cuisine faire des oreillettes pour le plus grand plaisir d' adrien et de daniel bonnes vacances à vous deux, bises, Mimi.

FIORITO 11/02/2008 18:18

grève aux aéroports portugais

Hervé 11/02/2008 15:48

Le traité, l'Europe, et le mari de Carla Bruni... ?