Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Dure de la feuille

Publié le 1 Février 2008 par Nadin in Niouzes narcissiques

Je finis ce vendredi ma deuxième semaine avec otite. Je suis allée lundi à nouveau chez le toubib : le tympan va bien, ça dégonfle, on passe à des gouttes antibio + cortisone. Je n’imaginais pas à quel point la diminution de l’ouïe était un handicap sévère, surtout dans l’exercice de mon métier. J’avais 80% en moins à l’oreille droite.
La semaine dernière j’ai passé deux jours en commissions paritaires et puis il y a eu la grève. J’ai pu faire avec. Mais cette semaine c’était l’horaire complet devant les classes. Le bruit était pénible et écouter encore plus. J’ai d’abord été très sévère avec les élèves en leur interdisant de faire du bruit, de racler les chaises, de parler entre eux. J’ai confisqué les règles en métal. Mais même avec ça, faire cours a été très fatiguant : porter son attention de façon continue, vivre le bruit comme agressif, je suis rentrée tous les soirs en ayant envie d’une seule chose, le silence.
Depuis hier ça va mieux. Et puis dans une semaine ce sont les vacances !
Après cette pénible expérience, je crois que je vais être encore plus motivée à me battre pour conserver le droit le partir à la retraite avec 40 annuités (ou le retour à 37,5 ?) parce qu'ils ont encore prévu cette année de nous niquer sur ce chapitre-là. Vous vous imaginez des équipes pédagogiques entières dures de la feuille ?
Commenter cet article