Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Les portugaises ensablées

Publié le 23 Janvier 2008 par Nadine in Réflexions profondes

undefinedNon, je ne vais évoquer les Portugaises de Montréal qui vont faire du ski au Mont Tremblant ou voir passer les péniches sur le saint Laurent. Et pas plus les histoires d’amour de Miguel à Porto. Je vais vous parler de mes oreilles.
J’ai chopé une otite à Montréal et le 31 décembre un charmant pharmacien m’a donné des gouttes qu’Aurélia m’a fourrées dans l’oreille pendant deux jours. Puis je me suis fourrée toute seule à New York. Je croyais être guérie et j’ai même pris l’avion sans problème. Mais ce week-end, je suis montée à 1800 puis à 2600 mètres et le mal m’a reprise. Depuis samedi, je suis sourde de l’oreille droite, sans même m’être masturbée (même si je me suis fourrée toute seule à NYC), d’ailleurs j’aurais préféré, c’est plus plaisant et plus rigolo. Hier je suis allée d’urgence voir ma toubib et je suis repartie pour le fourrage d’oreille en solo. Devant les élèves ça a été méchamment sportif avant-hier matin…
Je ne suis pas allée consulter à NYC : là-bas les services de santé ne sont pas des services publics, ce sont des marchés. Tout  comme les services d’éducation d’ailleurs : voyez cette pub dans le métro « le collège où vous apprenez à gagner de l’argent ». Réjouissant, non ? Y a les mêmes sur les assurance santé plein le métro.
Comme notre merveilleux président est sur une ligne  très US et pense que les services publics sont ringards prenons garde que notre avenir ne soit pas à cette image, et que l’on hésite pas à aller voir le médecin quand on a mal aux oreilles ou ailleurs. Pour la défense d’un service public d’éducation ouvert à tous où on n’apprend pas seulement à gagner de l’argent (en devant payer pour l’apprendre) mais qui fasse place à la formation de l’homme, du citoyen et du travailleur :
Tous en grève et à la manif
Jeudi 24 janvier 10h Porte d’Aix

Et que Sarko, Fillon, Darcos et la bande ne nous fassent pas le coup des portugaises ensablées !!!! La rue ne gouverne pas mais elle peut crier très fort !!!
Commenter cet article