Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Lieux de memoire

Publié le 2 Janvier 2008 par Nadine in Voyages au Nouveau Monde

Wall-Street.jpgDepuis ce matin j'arpente a nouveau les rues de NYC avec mon bonnet peruvien en synthetique bien visse sur la tete et les mains dans les poches de ma veste de ski. Heureusement qu'il y a plein de boutiques a faire pour se rechauffer et des Apple Store pour tester le nouveau materiel Apple (super les nouveaux claviers !) et taper le blog tranquillement a gratos. J'ai commence ma promenade par Ground Zero qui est en fait un grand tour dans Lower Manhattan avec un enorme chantier et des barrieres. Le lieu de memoire ce sont les touristes autour et l'eglise Saint-Paul avec les souvenirs des sauveteurs et de la solidarite autour des victimes. Puis j'ai hesite entre le musee juif et le musee des amerindiens qui sont tous les deux autour de battery park. Le musee juif a l'air tres interessant avec reconstitution de la vie ashkenaze au XIXe siecle mais.. il finit par un memorial du genocide des juifs d'Europe continue par la celebration de la creation de l'etat d'Israel. J'ai donc prefere le musee de ceux qui ont vecu un genocide (d'encore plus grande ampleur finalement) sur ce continent-ci et qui ne cassent les bonbons a personne. Conclure l'histoire de la shoah par la construction de l'etat sioniste ne devient proche de l'insupportable. Donc le musee des peuples autochtone est situe dans l'ancienne douane du port de NYC, un batiment superbe. Les collections tournent et cette fois c'etait au tour des indiens de la cote pacifique, leurs magnifiques totems et leurs oiseaux artistiques. Il y avait aussi un peintre contemporain amerindien (Norval Morrisseau) melangeant figures du chamanisme et iconographie catholique, un syncretisme eclatant de beaute et de couleurs. Et puis j'ai eu une forte pensee pour Mo qui la plus grande fan des indiens que je connaisse. Et qui nous a tous file le virus.
En remontant Broadway, je me suis arretee a Wall Street et j'ai maintenant la preuve photographique que le capitalisme americain tente de nous faire croire au Pere Noel : la photo ci-dessus, c'est le NY Stock Exchange et son sapin. En façade il y a aussi des Menorah pour Hanoucca, ce qui prouve bien, non la force du capitalisme juif qui est un fantasme, mais que le capitalisme se fout des frontières et des dogmes. Il n'en a qu'un : le dollar, c'est-à-dire le prélèvement de la plus-value sur le travail).
Commenter cet article