Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Chelsea East Hotel

Publié le 24 Décembre 2007 par Nadine in Voyages au Nouveau Monde

Avant de partir tout a l'heure de la Grosse Pomme (merci Chico pour ces tres interessantes infos), voic une description de mon hotel. C'est un hotel avec des dortoirs, une piece centrale avec une cuisine (a l'americaine bien sur) et des sanitaires. Tout est tres simple mais on y fait plus de rencontre que dans les palaces. C'est donc pour cela, que, voyageant seule, j'evite les palaces. Ceux qui croyaient que c'etait par radinerie en sont pour leurs frais.
Parmi les gentils garcons qui le tiennent il y a un Italien, un Allemand mais qui en fait est Iranien (il dit Persan) et un Bresilien qui s'est tatoue la faucille et le marteau sur un pied. Les guest viennent du monde entier mais peu des USA. Il y a des Europeens, de moins en moins en s'approchant de Noel, et des asiatiques. Pour les Japonais Noel se fete en couple et Jour de l'An en famille. C'est ainsi que hier soir (comme la veille d'ailleurs) j'ai bu des canons avec Marc qui est Londonien et qui ressemble beaucoup a Marc l'Americain d'Istanbul ; blues au fond de l'ame mais grosse resistance a la biere et tendance a s'effondrer d'un coup sur le lit tout habille. Il y avait aussi un gang de Japonaise rigolotes et des Coreens. Plus tard sont arrives trois Indonesiens vivant a LA, ce qui m'a permis de parler un peu de Bahasa au grand etonnement de tout le monde. Mais en fait ca parle anglais.
Et les Americains dans tout ca ? NYC est plutot une ville speed comme toutes les grandes villes mais pas stressante ni agressive. Et les Americains sont surdimensionnes comme leur building. Je suis deja un petit format en Europe, ici j'ai l'impression d'etre une puce. 
Je pars dans une demi-heure pour le Quebec et je suis sure que Chico a plein de questions en lexicologie ou autre sur la patrie de Robert Charlebois et de Celine Dion.

Commenter cet article