Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

La suite en français

Publié le 30 Octobre 2007 par Nadine in Voyages en Turquie

Eski-Imaret-Camii.jpgF--te-nationale2.jpgPuisque vous avez tous compris l’article d’hier, je ne vous donne pas une traduction. Simplement vous rappeler que c’était la fête de la République et que donc tout était pavoisé aux couleurs nationales. Déjà qu’ils ont une fâcheuse tendance à mettre des drapeaux partout, mais là y en avait encore plus. Sur Menderes Bulvari se préparait le défilé quand j’y suis passée le matin, avec plein de vendeurs de drapeaux, de fanions, de bandeaux, de ballons, et les enfants des écoles en rouge et blanc. A la télé, c’était pareil : drapeaux et portrait du père fondateur, feuilleton sur sa vie…Et le soir feu d’artifice géant partant des ponts du Bosphore. Çok güzel bien entendu.
J’ai donc cependant passé la moitié de la journée à faire mon sport préféré, chercher des églises byzantines. Déjà la veille j’avais enfin vu l’intérieur de Kalender Camii et ses marbres polychromes. Là j’ai vu Constantin Lips (Feneri Isa Camii) assez facilement. Ce fur plus dur pour Eski Imaret Camii (Saint-Sauveur Pentepoptès) perdue dans Fatih. Pourtant elle est très belle avec sa petite coupole, son narthex et son exonarthex, coincée au milieu des maisons un peu délabrées où sèche le linge. Dans le marché, je demande mon chemin et un monsieur d’un  certain âge parlant allemand m’accompagne mais… à une autre mosquée. Là l’imam lui indique le chemin et lui me traduit. C’est pas simple finalement de se repérer dans Istanbul ! Et le meilleur n’est-ce pas de trouver des églises byzantines, c’est de les chercher ?
Ah oui aussi, quand on sort des circuits touristiques, non seulement on fait des rencontres qui ne sont pas que commerciales, mais en plus on bouffe bien pour pas cher. Mais ça se sera pour une prochain article de la nouvelle rubrique « à radins » que nous ouvrirons prochainement Maeva et moi.
Commenter cet article