Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Ramadan (6) : Aïd et avantages en nature

Publié le 17 Octobre 2007 par Nadine in Epicurisme et gastronomie

m-40730279-90.jpgQuand on travaille dans un collège ZEP ou assimilé ZEP comme le mien, avec donc pas mal d’élèves originaires du maghreb (voir Nadine soutient la Carte Scolaire et s’énerve) on a un solide avantage sur les collègues des collèges mieux classés : l’Aïd. D’abord ça nous fait un jour de quasi-congé supplémentaire, avec presqu'aucun élève. Cette année, c’était raté puisque l’Aïd tombait un samedi. Et puis surtout après, vous avez les assiettes des gâteaux qui arrivent de la part des élèves faits par les mamans d’élèves. Tout le monde se ballade alors en salle des profs avec son/ses assiettes, fièrement, comme trimbalant sa côte de popularité avec soi… ainsi que ses futurs kilos. Car si certaines mamans sont de vrais cordons bleus, d’autres se contentent de faire des étouffes-chrétiens (si j’ose dans le contexte) secs et gras. Et là je ne parle que des gâteaux arabes. Le pire c’étaient les gâteaux comoriens dans le 15e arrondissement de Marseille ; nous supplions alors d’amener des samoussas plutôt que ces trucs infâmes à la banane et à la noix de coco.
Sur la photo ci-contre vous avez la fournée reçue lundi, après la razzia de certaines de mes collègues. Pas mal, non ? Le seul qui râlait, mais qui en mangeait, c'était Omrane parce qu'il n'y avait pas assez de zlabia, et qu'en Tunisie ils seraient meilleurs. Mais il paraît, selon Chico, que la Tunisie est un pays tellement beau que lorsque les Tunisiens en parlent ils passent pour des frimeurs.
Commenter cet article