Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Nadoch

Niouzes de la villa dimanches, de ses habitants, de ses visiteurs. Totalement narcissique.

Suivre la Bible

Publié le 26 Août 2007 par Nadine et Hervé in Voyages en Turquie

Puisque ce blog est depuis l’origine un blog de voyage et que je viens à peine de récupérer les photos, vous allez encore subir quelques articles de la catégorie voyage en Turquie. Et comme nous sommes dimanche, ayons de pieuses lectures.
J’écrivais mercredi dernier qu’un voyage c’est d’abord un voyage dans sa tête. Ayant passé pas mal de temps avec la Bible ces temps-ci (Hébreux et le judaïsme et christianisme) je n’ai pu m’empêcher en haute Mésopotamie et ailleurs de connecter avec certaines références bibliques. Il y a deux ans, le voyage avait été de Damas à Smyrne en passant par Antioche, le port d’Antioche, Tarse et Ephèse ; j’étais sur les traces de Paul de toute évidence. Cette année nous sommes remontées plus loin, jusqu’à la Genèse puisque nous avons commencé sur les traces d’Abraham/Ibrāhīm et de Jacob/Ya`qûb. C’est à Constantinople, nouvelle Jérusalem que j’ai vu un morceau du second Temple et les murs de Babylone tels qu’il furent au temps de l’exil et d’Ezéchiel/Dhû'l-Kifl. J’y ai touché le poteau de la Passion, sainte relique du patriarcat œcuménique.
Tout ceci n’est évidemment qu’un voyage mental. Je n’ai pas mis les pieds là où Abraham a marché puisque ce n’est qu’un mythe. Mais ce mythe est du mental collectif puisque la grotte de sa naissance est un lieu de pèlerinage et que l’on vous montre avec le plus grand sérieux le puits de Laban à Harran. Et un peu plus loin, à Sogmatar, il y a un autre puits : c’est celui où Moïse/Mûsâ, fuyant l’Egypte, aurait rencontré la fille de Jethro/Shuayb, celle qui devint son épouse. C’est là aussi que son beau-père lui donna le bâton qui se changea en serpent devant le Pharaon. Mais ceci c’est de la Bible remoulinée par le Coran, la tradition… et la légende ultérieure. Dans  celles-ci, l’on raconte même que Jéthro aurait demandé à Moïse huit années de travail pour le prix de sa fille : après Jacob qui trima sept ans pour chacune des deux sœurs, on peut se dire qu’elle devaient être vachement belles les filles près des puits en haute Mésopotamie !
Je rêve maintenant d’aller en Palestine suivre d’autres traces mythiques ou moins mythiques. J’ai bien écrit Palestine…
Commenter cet article

tietie007 26/08/2007 18:36

Magnifique Istanbul, cité impériale, interface entre deux continents ...A bientôt dans une manif à Marseille !